Le deuil de tout un peuple

La démocratie est en deuil

 

L’histoire de notre pays nous démontre que pour réussir dans la vie, la liberté d’expression était, est et sera toujours importante aux yeux de tous.

C’est par la volonté du peuple que les hommes ont mené à thermes de grandes guerres, La prise de la Bastille, le droit des femmes aux votes, les deux grandes guerres mondiales, et bien d’autres encore. Ce soulèvement du peuple à contribuer à faire évoluer cette liberté qui nous est tous si chère.

Aujourd’hui, la France est tombée de haut, par cet attentat. Le deuil est national. Le peuple pleure l’un des plus grands seigneurs de la presse. On a tous entendu parler de CHARLIE HEBDO. Cette revue qui par ses caricatures, a un jour ou l’autre, permis à la génération 30 ans et plus, de rire à en tomber de sa chaise. L’humour noir était si intense que nous ne pouvions nous arrêter.

Pour moi cet attentat a mis notre démocratie en deuil. Mais elle n’est pas la seule à l’être. Les chanteurs, les journalistes, les chroniqueurs, les écrivains, les enfants, les maires, le président, etc. … Nous avons tous droit à  cette liberté. Nous qui nous nous sommes battus pour elle, nous devons tous nous lever et dire que nous sommes prêts encore et encore à nous battre pour elle.

Les mots sont bien plus blessants que la force des poings. Les mots vous laissent des coups dans l’âme que les coups physique ne le peut. Pour des mots vous pouvez être pardonné, pour des coups vous serez enfermés. Par les mots vous deviendrez célèbre, par des poings vous tomberez dans le glas.

Cette façon de faire n’en n’est pas une. Est-ce cela que nous voulons laisser à nos enfants ? NON. Est-ce cet héritage que nous voulons transmettre à ces derniers ? NON. Est-ce que nous devons y mettre un thermes ? OUI. Mais pour que le monde soit meilleur, pour que cela se réalise, nous devons tous travailler main dans la main.

Car si cela s’est passé en France demain cela peut se reproduire dans n’importe quel pays. D’ailleurs, aujourd’hui encore, les deux terroristes, ont pris des hommes et femmes en otages.

Par mes écrits, je ressens en moi comme l’impression de donner du courage et l’envi de se battre aux hommes. Hier mon cœur et mon âme était en deuil pour ces douze personnes morts à CHARLIE HEBDO. Mais aujourd’hui, mon cœur tremble en pensant à ces hommes et femmes retenu en otages. Je prie sincèrement pour qu’ils puissent retrouver leur liberté et sans encombre, pour revoir ceux qui leurs sont chers et serrer dans leurs bras leurs enfants.

C’est pour cela que je dis haut et fort, JE SUIS CHARLIE, j’en suis fière et j’en suis heureuse.

Et toi l'est tu ?

 

Vampiresse44

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site