Charley davidson tome 5

Cinquiéme tombe au bout du tunnel

Z5 13

E 2

C1harley Davidson ne ressemble peut-être pas à l’image qu’on se fait de la faucheuse, mais c’est pourtant bien son rôle sur terre. Malheureusement, elle est doublée par le sexy fils de Satan, Reyes Farrow, qui emménage à côté de chez elle. Comme il est le suspect principal dans son affaire d’incendie criminel, elle a juré de rester loin de lui jusqu’à ce qu’elle découvre la vérité.
Cependant, quand des femmes mortes commencent à apparaître dans son appartement – perdues, confuses et terrifiées – Charley n’a d’autre choix que de demander l’aide de Reyes, surtout quand il devient évident que sa propre soeur Gemma est la prochaine cible du serial-killer. Avec ses habilités, Reyes trouvera sûrement le responsable. Et même s’il ne le peut pas, il est le seul homme sur terre à pouvoir protéger Gemma.
Mais il veut quelque chose en retour : Charley. Il veut tout d’elle – corps et âme. Et pour garder sa soeur en sécurité, c’est un prix qu’elle est prête à payer…

B 2

 

C2inquième tome fini, et les frissons sont toujours autant au rendez-vous. Franchement ! Comment ne pas aimer Charley ou encore Reyes ? C’est impossible. Tout à l’heure quand je l’ai déposé, je me suis dit que ce n’était pas juste, qu’il me restait trois tomes encore à lire vu que le neuvième n’était pas encore paru. En attendant je me suis payé une bonne tranche de fou rire avec ce tome. Cette gamine est un vrai bout en train avec ses répliques mordantes, je n’ai fait que rigoler d’un bout à l’autre du livre. C’est un vrai délice que de lire l’un des Charley Davidson. Et comparer à certain je n’ai pas besoin d’attendre pour lire la suite vu qu’il est déjà présent dans ma P.A.L. Alors allons découvrir ensemble la formidable Charley Davidson qui vie dans ce tome.

Et comme à mon habitude, parlons un peu du synopsis du récit de ce tome. Charley Davidson, la détective et faucheuse de lumière, même si elle n’en n’est pas une a pris comme décision de rester le plus loin possible de son Reyes adoré. La raison, elle le soupçonne d’être le pyromane, cette fameuse enquête qui n’avance pas où les incendie criminelles apparaissent comme par magie dans les endroits où il avait vécu. Et tant qu’elle n’aura pas trouvé de réponses à ses questions il n’y aura pas de rapprochements. Du moins c’est ce qu’elle dit, car vu que le démoniaque fils de Satan est venu s’installer dans son immeuble, au même étage et est copain de palier de notre miss la gâchette, ce ne sera pas chose facile. Néanmoins quand des jeunes femmes mortes commencent à apparaitre et à s’entasser dans son appartement, perdues, confuses et terrifiées, elle n’aura d’autre choix que de demander de l’aider à Reyes. D’autant plus qu’il devient de plus en plus évident que la prochaine victime du serial-killer est Gemma sa sœur. Avec ses facultés spéciales, lui seul peut trouver le responsable et surtout protéger sa belle-sœur. Malheureusement pour Charley et oh joie pour nous, il désire une chose bien précise. Car Reyes pose une condition pour lui offrir sa protection. Et pas n’importe laquelle, un paiement en nature. Car s’il y a bien une chose qu’il désire plus que tout c’est bien Charley. Une Charley qui serait à lui corps et âme. Et comme cette dernière désire garder sa sœur en vie, elle est prête à payer ce prix. Ce qui soit dit en passant la chamboule bien plus qu’il n’y parait.

Du coup comme je le dis souvent les personnages principaux ou secondaires ont aussi leurs importances dans les histoires. Et comme j’aime bien commencer par les femmes, Charley sera comme à son habitude en tête.

Charley Davidson que tout le monde connait est une détective mais aussi une faucheuse. Ça on le savait. Elle a un humour très particulier, aime nous faire croire qu’elle aime prendre les choses à la légère, mais néanmoins elle ne dupe personne qu’il soit amis, ennemis ou encore famille. Et puis c’est sa façon à elle de dédramatiser les choses qui lui arrive qu’elles soient mauvaises ou délicates. Ça aussi on le savait. Et puis depuis la fin du tome trois, je trouve qu’elle reprend peu à peu confiance en elle, et cela c’est tant mieux car j’aime la voir en femme forte et surtout en grande forme, d’autant qu’un personnage est de retour et que j’adore là voir le tourmenter pour le rendre fou. C’est un vrai bonheur. Dans ce tome, Charley n'est pas au bout de ses peines, elle nous montre de plus en plus son côté vulnérable dans des moments très difficiles qu'elle vivra, j'ai ressenti beaucoup de douleurs et de peine pour elle, mais heureusement que tout le long, Cookie et son oncle Bob seront présents pour la soutenir! Même Reyes, à sa manière. En gros si l’on pensait que Charley avait changé depuis sa mésaventure à la fin du tome trois, et bien, c’est raté, Charley n'a pas énormément changé. Pour notre plus grand bonheur. Alors oui ce fut un vrai plaisir que de retrouver notre adorable miss caféine locale, avec son humour mordant, sa répartie, sa manière de faire face aux ennuis, et son fameux trouble de l’attention. On ne peut que l’aimer. Elle est toujours autant prête à rendre service à un tiers, qui est déterminée, courageuse, et têtue comme une mule. Sans compter qu’à côté de cela, elle est douce et tendre avec les âmes errantes et nous montre son côté humanisme et compréhensif, comme les médecins ou les force policière qui viennent vous annoncer une mauvaise nouvelle. Mais ce que j’adore surtout avec elle, c’est sa manière d’être avec Reyes.

Reyes Farrow, lui de son coté, est la grande méchante ombre qui suis partout Charley, et surtout qui tue tous ceux qui lui font du mal. Mais à côté de cela, cet homme qui même étant fils de Stan à un grand cœur. Il est doux, tendre, aime les enfants, est sensible, charmeur, sexy, captivant, envoutant diaboliquement, magnifiquement, angéliquement irréel. Car il faut dire un homme comme lui ça n’existe pas dans le monde réel. Ah moins que … Non je fais fausse route. Reyes est un mâle sexy et insaisissable. Mais l’amour et le désir qu’il porte à Charley est vraiment intense. Il va jusqu’à emménager dans le même immeuble qu’elle, dans l’appartement juste à côté du sien, et on pense qu’il n’est pas amoureux. Alors là !!!! Bon c’est vrai que le fait qu’il lui demande d’être à lui corps et âme pour procurer à Charley l’aide dont elle a besoin ne joue pas en sa faveur, certes, mais moi je dis qu’il l’aime un point c’est tout. Alors forcément quand l’occasion se présente, il en profite. Et puis c’est tout à fait normal qu’il l’a manipule voyons !!! C’est un être démoniaque. Il peut être aussi doux qu’un doudou et chou qu’un nounours, cet homme est le diabolique fils de Satan. Et mieux c’est le nouveau cuistot du bar du père de Charley, et dont d’ailleurs qu’il a racheté. L’amour, j’vous dis, l’amour.

Par contre coté personnages secondaires, on retrouve Garret qui s’est fait un petit séjour littéralement au fin fond de l’enfer, avec comme geôlier Satan en personne. Et bien sûr, le suspense reste à son comble vu qu’il ne veut rien dire sur les atrocités qu’il a vécues là-bas. Après bien sûr on retrouve Cookie. Cette fille est vraiment comme Charley, mais en plus mature, plus réfléchie, moins tête en l’air et sans le verbe humoristiques. Comme quoi les opposés s’attirent. Madame ne sais vraiment pas dire non à Charley, même si c’est pour une enquête ce qui va amener une situation très cocasse dans le bar des flics avec l’oncle Bob. L’oncle Bob, bin c’est l’oncle Bob. Toujours le même, prêt à protéger sa nièce si nécessaire, à lui donner des claque mentales, ou à lui faire la morale, mais surtout amoureux. De qui ?????? Mais voyons de Cookie. Et va-t-il aller le lui dire ???? Non mister flic préfère faire une esclandre. Enfin Gemma, elle aussi a trouvé un Jules. Prête à aider sa sœur à surmonter les dernières épreuves, elle va donner le nom d’un psi à sa sœur. Mais cette fille est vraiment sympa, et très attachées à Charley qu’elle aime énormément. Et cela malgré le fait qu’elles ne se sont pas parler pendant une éternité. Et puis bien sûr il y a les petits nouveaux que l’on découvrira à travers les autres tomes. Certains personnages secondaires semblent devenir plus importants dans l'histoire et donnent l'impression d'avoir une place de poids dans les problèmes qui surviendront dans les prochains tomes. Peut-être pas tout de suite, mais cela semble se mettre en place petit à petit.

Enfin bref, si je continue comme cela je pourrais continuer des heures durant et ne plus pouvoir parler du roman avec sa plume, sa romance et son intrigue.

Tout d’abord la plume de l’auteur reste au fils des tomes, fluide, et légère. Toujours aussi captivante et envoutante, elle nous transporte vers cet univers si magique qu’a su créer Darynda Jones. Ce tome, même si l’on sent qu’il est comme les autres est plein de rebondissements, de révélations en tout genre et on sent que l’auteur nous guide de plus en plus sur un chemin qu’elle s’est tracée dans sa tête. Les émotions des personnages sont vraiment intenses au point que parfois une petite larme coule de notre œil. On est sous le charme de cette plume et à chaque fois on en reste bouche bée en se demandant comment l’auteur fait elle pour que l’on arrive à ressentir tout cela lors de la lecture et en plus, tome, après tome, c’est magnifique. En outre, l’univers s’enrichie encore plus, on reçois de nouvelles informations qui nous montre encore une fois à quel point l’auteur à su si bien travailler son univers tout comme son mythe. C’est prenant, intense et chaud bouillant. De la magie livresque à l’état pure. On ne s’ennuie à aucun moment, tout est rythmé et quand on arrive enfin au port, on est essoufflée comme jamais.

Ensuite coté romance, enfin !!!!!! Reyes et Charley sont ensembles. Ils se sont cherchés, blessés, chahutés, mais ils sont enfin ensemble pour le plus grand bonheur du lecteur. La relation entre Charley et Reyes évolue enfin dans le sens que l’on espérait tous. Ils sont mignons tout plein quand ils sont ensemble. Bon il est vrai qu’il à fallut que Gemma soit en danger et qu’à la demande d’aide de protéger sa sœur à Reyes celui-ci lui dit oui sous condition que qu’elle lui appartienne totalement corps et âme. Mais c’était tellement génial de les voir ensemble que l’on ne peut plus rien reprocher à l’auteur de ce côté-là. Et puis entre les révélations de Garret, avec ce qui a été dit par Satan lors de son petit séjour dans le monde d’en bas, l’avenir des deux petits chenapans change du tout au tout. Tout est désormais possible. Car au début, ils pensaient tout deux qu’apparemment leur couple risquerait de provoquer une véritable catastrophe dans le monde surnaturelle en haut comme en bas mais aussi sur terre.

Enfin l’intrigue. Encore une fois pour les joies d'une enquête, Charley va se retrouver dans les ennuis jusqu'au cou. Elle les attire comme des mouches. Et comme dirait ma grand-mère, on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre. Mais ici on aura un surplus, car d’une on passe à trois enquêtes. Trois fois plus de bonheur, trois fois plus de plaisir, trois fois plus d’humour. L’auteur à pris pour habitude de jongler avec plusieurs affaires et cela pour notre cœur de fan. La première n’est autre que celle du début celle qui ouvre comme qui dirait le bal. Là-dessus c’est Cookie qui est mis en avant, car Charley qui veut savoir si le mari de la cliente est infidèle à demander de jouer les appâts. Et cela se passe au Calamity, le bar de son père et en même temps le fameux bar à flics. Effectivement rien ne se passe comme prévu. Car cette situation va alors déclencher un sacré tumulte dans le bar! Surtout que l'ancien cuisinier a pris des vacances et que son remplaçant est littéralement à croquer ! A côté de cela, Charley doit aussi enquêter sur le problème des femmes fantômes qui s’entassent dans son appartement. Vue l’état piteux dans lesquelles elles se trouvent toutes, tout de suite elle va faire le rapprochement avec un tueur en série. Cette enquête était vraiment captivante, les chapitres se lisant les uns après les autres et il est difficile de poser ce tome ! Sans compter qu’en plus, elle se retrouve avec l’enquête du pyromane du tome trois qui à ce jour n’était toujours pas résolu. Alors vous vous imaginez bien que qu’and elle apprend la vérité, c’est pire qu’un coup de fouet, mais bel et bien le ciel qui lui tombe sur la tête. Totalement désemparée elle va devoir trouver une solution à ce problème. Et dire qu’elle soupçonnait Reyes. Le pauvre va avoir droit à de gros câlins pour qu’elle se fasse pardonner MDR. Bref ces différentes intrigues sont rudement bien menées, et chaque tome est l’occasion pour l’auteur de proposer quelque chose de nouveau. L’auteur cherche donc à se surpasser et là je dis chapeau bas car c’est très réussit. Car avoir plusieurs mystères qui s’emmêlent en général fait fouillait. Mais ici, non pas du tout. Ici chaque révélations que l’on découvre, on sait qu’elle est pour tel ou tel enquête. Et puis nous nous retrouvons avec une quatrième enquête plus en retrait avec la fameuse prophétie que Gareth a révélée au petit groupe : Charley, Reyes et Cookie. Et là on voit que cela va devenir le fil conducteur pour le tome six. En bref les intrigues de ce cinquième tome sont plutôt entraînantes et riche en rebondissements et en émotions.

En conclusion j’ai vraiment adoré ce cinquième opus. Toujours autant humoristiques, plein de révélations, de rebondissements, d’actions, etc, je me suis réellement plu dans ce livre. En plus le petit plus de ce tome est bien sur la relation de Reyes et de Charley qui prend enfin un nouveau souffle puisqu’ils sont enfin ensemble. J’ai aussi aimé que l’auteur ait autant pris de temps pour nouer les intrigues de tels sorte que l’on attendait au quart de tour un post-it de Reyes, ou la prochaine gaffe de Cookie qui en pince pour les fesses de l’oncle Bob mais qui ne peut s’empêcher de s’extasier sur Reyes. C’est hilarant. Et puis les personnages secondaires enrichissent aussi de quoi le récit comme les enquêtes. A travers cette saga, on se sent chez soi, en famille. C’est plaisant, et on en redemande. Alors oui j’adore, oui j’en veux plus, oui j’en redemande et oui je vais m’y mettre tout de suite au tome six. Car comme je l’ai dit au début de ma chronique, comparer à ceux qui ont dû attendre des mois pour avoir le tome suivant, moi je les ai pris tous les huit en même temps et je n’ai pas besoin d’attendre que le tome six sorte, car il est déjà sous ma main. Alors à la prochaine pour la suite des aventures de Charley et de Reyes.

13 8

 

-Ton assistante est une très bonne actrice, observa Reyes.
Cookie sourit en se rapprochant.

-Je dois bien l'avouer, prétendre que Reyes m'attaquait a été très drôle. M'attaquer moi! fit-elle en désignant des femmes à une table.
Dieu merci, aucune d'entre elles étaient Jessica. Pour une fois, elle ne semblait pas être là. Mais la tablée entière s'était hérissée lorsque Cookie avait parlé. C'était fabuleux.
Alors qu'oncle Bob essayait de calmer Gemma, Reyes se pencha, attrapa Cookie dans ces bras, et l'embrassa à pleine bouche. Je plaquai une main contre la mienne en voyant que Cookie s'accrochait à lui comme un chat qui pendait à une branche.
Il la relâcha doucement, puis il parla d'une voix suffisamment forte pour que toutes les femmes à la table l'entendent.

-Si la vie était juste, Cookie Kowalski, tu serais mienne.
Elle ouvrit la bouche en grand, et le sourire complice qu'il lui adressa fit trembler ses épaules de bonheur. Oncle Bob ne put le supporter plus longtemps. Il s'interposa entre les deux.

-Mais la vie n'est pas juste, dit-il. Vous devriez le savoir mieux que personne.

Obie prit le bras de Cookie et la conduisit à l'écart. Avec un peu de chance, il lui trouverait une chaise, parce que j'ignorais combien de temps elle allait encore tenir debout.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire