Créer un site internet

Créatures des ténébres tome 2

Amour éternel

Creatures des tenebres tome 2 amour eternel 391881 250 400

E 2

Huand l’amour traverse les siècles...

Après avoir échappé de peu à la mort, le policier Jackson Waverly a vu son existence complètement bouleversée, car il porte l’esprit d’un ancien pharaon en lui. Ménès, lui, n’aspire qu’à retrouver l’amour de sa vie : Hatchepsout, sa reine. Pour accueillir son essence, Marissa Anderson, la psy de Jackson qui éveille en lui un désir incontrôlable, est une candidate idéale... si ce n’est qu’elle doit d’abord mourir. Jackson va devoir faire un choix : la vie de Marissa ou l’anéantissement de toute une espèce ?

 

B 2

 

B2on voilà, je viens de finir ce livre, lu en un après-midi soit donc en quatre heures de temps. Malheureusement pour moi j’en ai plus d’autre à me mettre sous la dent. Vu que j’ai adoré le tome précédent, je vais essayer de faire au mieux pour celui-ci, et vous faire partager ma passion. Bon bref, je passe aux choses sérieuses.

Pour ce qui est de l’histoire. En voulant sauver sa sœur Docia, Jackson Waverly à été mortellement blessé à la fin du tome précédent. Et sachant que nous sommes dans le monde des Changecorps, il n’est pas bien difficile de comprendre que l’un d’entre eux pris possession du corps du jeune homme. Et qui d’autre que le fameux Menes, pharaon de l’ancienne Egypte, roi des Changecorps et grand ami de Ramses/Vincent. Par cette capacité, voilà donc Menes de retour sur terre. Celui-ci compte également faire revenir à lui sa compagne Hatchepsout. Et pour cela il lui faut un corps. Aussi sentant l’attirance de Jackson pour sa psy Marissa, la psychologue du jeune homme, il va tout faire pour que cette dernière accepte, d’autant qu’avec le temps lui aussi se sent attiré par la jeune femme. Néanmoins comme Menes attend impatiemment le retour de sa reine Hatchepsout, il pense faire d'une pierre deux coups... sauf qu'il faut que Marissa accepte de mourir pour eux, afin de mieux revenir certes, et que Jackson tolère que la femme qu'il aime prenne autant de risque pour eux... En effet depuis qu’elle travaille dans son service de police, ils sont tous deux attirés physiquement l’un par l’autre mais dans le cadre de leur travail, cela ne peut se faire. Mais maintenant que Jackson abrite Menes, celui-ci ne peut plus travailler en tant que policier, et décide donc de donner sa démission. Pourtant la jeune femme est inquiète pour lui et décide de l’aider malgré lui. Aussi quand Menes explique à Marissa ce qui ce passe, elle accepte avec réticence car de son côté elle aussi aime Jackson. Mais petit à petit, elle se met à comprendre que si elle veut Jackson elle devra prendre aussi Menes. Après tous les coups déjantés possibles, Marissa accepte enfin, et abrite désormais en elle la grande et magnifique reine Hatchepsout. Cependant, on est en pleine guerre, et maintenant les choses deviennent plus sérieuses depuis le retour de Ménès et la «prétendu mort » d'Odjit. Et d’autant plus que désormais il faut compter sur la venue d'un ennemi encore plus dangereux que la folle d’Odjit.

En ce qui concerne les personnages, même si il y en a beaucoup, seuls deux ont retenus mon attention Jackson et Marissa. On s’était déjà fait une idée de leurs caractères respectifs dans le premier tome, cependant c’est dans ce livre ci qu’ils vont vraiment prendre de l’importance et donc leur envol. Tout d’abord Marissa. C’est la psychologue du service de police de Jackson. C’est une jeune femme possédant un sale caractère, indomptable et capable de mettre le doigt là où ça fait mal, elle devient plus sentimentale, plus douce aussi. Cependant elle a un sale penchant pour tout contrôler autour d’elle, mais c’est parce que cela lui permet de créer une carapace afin de se protéger de tous ceux qui pourrait lui faire du mal. Cependant elle s'adapte rapidement et une fois qu'elle se met quelque chose en tête, elle ne lâche rien. L’esprit de la reine Hatchepsout lui apporte la tolérance et courage, mais surtout elle lui apporte l’amour avec un grand A, ou plutôt deux vu que Jackson partage son corps avec Menes. Au fond elle se complète bien avec la fameuse reine. Du coup cela me permet de parler de Jackson. Entre le tome un et ce tome ci, cet homme à bien changer lui aussi. Si au départ c’était un être protecteur, doux et sensible, il devient plus dur, cruel, et passionné. Il se donne à fond dans tous ce qu’il fait et s’entend parfaitement avec Menes. Tous deux se ressemblent énormément. En effet ils possèdent de nombreux points communs au niveau du caractère. Ils sont tous deux droits, loyaux, protecteur, justes, courageux,  etc … D’un autre côté, contrairement au premier tome ou Docia partageait déjé son corps avec Tameri avant de rencontrer Ram. Ici, c'est Jackson et Ménès qui choisissent l'hôte pour leur reine car Jackson est attirée par Marissa et Ménès également ce qui peut dérouter puisque son âme sœur est Hachepsout et qu'elle n'est pas encore revenue. Plutôt marrant d’une certaine façon mais en même temps c’est étrange.

Du coté plume, romance et intrigue, La plume est toujours aussi légère, bien en rythme, on a tendance à se laisser emporter lors de la lecture. Les mots sont choisis avec parcimonie et bien ordonnés. Du coup l’auteur Jacquelyn Frank arrive à nous attirer dans ce nouvel univers non seulement grâce à ses mots et ses personnages. En ce qui concerne le roman lui-même, il est plein d’actions, de rebondissements et de retournement de situation. Comme pour le premier opus, on aussi droit à de multiples points de vue, notamment ceux du couple précédent. Ce qui est bien car au fond Ram fait partie des proches de Menes dans toutes les vies précédente, sans compter que l’on peut voir l’évolution du couple Ramses/Docia. Sans compter que si l’on réfléchit bien à tous cela, voir l’ancien couple nous prouve que ces deux personnages sont très importants pour la suite. Ce qui m’amène à dire qu’une fois encore, l'auteure nous manipule bien du début à la fin, ajoutant des surprises par moment, en plus d'émotions intenses. J’ai adoré. Enfin en ce qui concerne l’intrigue, vous vous imaginez bien que tout tourne autour de Marissa et de Jackson. Comme tous ceux qui l’on déjà lu, on avait compris et cela depuis le précédent tome que Jackson craquait déjà pour Marissa, et que comme Ménès revenait sous ses traits, la jeune psy serait certainement au premier plan. Sans compter qu’il y a l’apparition du grand méchant dans le visage d’un des dieux du temps de la grande Egypte dirigé par pharaon et toute sa clique. Ce qui m’amène à dire que lorsque l’on met ces trois parties côtes à côtes, on se retrouve dans une atmosphère pleine de mystère et parfois pesante. Un univers magique qui vous enveloppe tel une couverture. Néanmoins il reste encore des zones d'ombres à éclaircir.

En conclusion, encore un livre dans lequel je me suis laissé immerger sans possibilité de retour en arrière. Il est fascinant, intense, magique mystérieux, rempli de tensions, de rebondissements, une intrigue de plus en plus profonde et se développe bien, un bon rythme, etc. C’est comme un plat bien épicé, il se mange bien, oups je veux dire il se lit bien. L’écriture est excellente, et sans compter que l’on commence à entendre parler des autres clans de nocturnes. Cependant une question me taraude. Ou est-ce que l’auteur cherche à nous envoyer ? Oui il est vrai que cela nous fait réfléchir sur la suite des évènements, mais bon on ne sait jamais. Bref j’ai vraiment adoré ce livre. Un tel amour traverser les siècles, renaitre encore et encore, et voir les deux personnes qui forment ce couple toujours si amoureux qu’au tout début, c’est ce que toutes personnes recherchent dans la vie. En fait le titre du livre Amour éternel est vraiment, mais alors vraiment bien trouvé. J’attends la suite avec beaucoup d’impatience. Affaire à suivre.

13 8

 

« Elle prit une inspiration, ce qui le fit sursauter. Il fut aussitôt submergé par une succession d’émotions indicibles. Elles étaient trop puissantes, trop ultimes pour qu’il puisse les décrire d’un simple terme. Lorsqu’il prit son visage entre ses mains, son joli visage de femme courageuse, il sentit les larmes lui monter aux yeux. Il avait du mal à comprendre qu’elle puisse penser que son courage était factice. Eh, ce ne serait bientôt plus le cas. Pas après ce qu’elle venait de faire en le croyant sur parole. Le fait qu’elle ait pu lui accorder une telle confiance le laissait sans voix, car elle n’avait pas pour habitude de se fier à n’importe qui. Il n’était pas certain de la mériter, mais il était plus que ravi d’en profiter.
— Je suis vivante ? demanda-t-elle d’un ton hésitant.
Puis elle ouvrit les yeux, regarda dans les siens et y lut un aperçu de l’émotion qui l’avait envahi.
— Merde, je te garantis que ça a vraiment craint ! s’exclama-t-il avec un éclat de rire hésitant en séchant ses larmes.
— Ouais, pour moi aussi ! rétorqua-t-elle. C’est moi qui suis morte, après tout. Oh, et merci d’avoir omis de me
« dire à quoi elle ressemblait, j’ai failli revenir avec un autre changecorps.
Il se figea. Il ne lui était pas venu à l’esprit que quelqu’un aurait pu tenter d’abuser d’elle. C’était la première fois qu’il entendait parler de ce genre de tactique. Jamais il n’aurait cru qu’un thaumaturge aurait pu faire preuve d’une telle vulgarité et empêcher deux âmes de se rejoindre. Merde, comme ils étaient tombés bas !
— Eh bien, d’après Ménès, tu peux être rassurée, tu as le bon. Mince, j’ai l’impression qu’il est en train de chanter là-dedans ! (Il se frappa doucement sur le front, puis sur la poitrine.) Et là aussi. Toutes ces paroles d’amour… je n’aurais jamais cru qu’il était si sensible. Il est aux anges. Et moi aussi. »
« — Eh bien… (Elle hésita.) Je ne sens pas du tout sa présence…
— La fusion prend du temps. Tu la ressentiras bientôt. C’est déjà le cas pour Ménès, c’est suffisant pour le moment. Sans compter que tu as dit qu’on ferait l’amour à ton retour.
Il lui adressa un sourire en remuant les sourcils d’un air lubrique. Elle éclata de rire.
— On peut recommencer sous la douche ? s’enquit-elle en lui posant les mains sur les épaules.
Il descendit du lit, la souleva dans ses bras et se dirigea vers la salle de bains avec elle.
— J’aime bien la douche. C’est sale et propre en même temps.
Elle se mit à rire de plus belle.
— Ça n’a aucun sens !
— Si tu espères que tout a un sens avec moi, mon colibri, tu t’es vraiment trompée de personne.
Cela la fit sourire. Elle s’approcha de lui pour pouvoir l’embrasser sur la joue.
— Oh, dit-elle, il ne fait aucun doute que je suis avec la bonne personne.
Sur le chemin de la douche, il s’immobilisa et la regarda dans les yeux.
— Moi aussi, je t’aime, lui déclara-t-il. Et ne m’empêche jamais de te le dire.
— Marché conclu, soupira-t-elle. »

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire