Damnés tome 1

Damnés

Z 11

E 2

L2orsque Luce entre à Sword & Cross, un lycée d’éducation surveillée, elle est d'emblée attirée par le ténébreux Daniel. Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession. Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts.
Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n’arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence incessante d’ombres, qui la poursuivent et l’inquiètent depuis l’enfance. Tout est conçu pour que l'ordre règne à Sword & Cross, pourtant, ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux...

B 2

 

J1’ai été attiré par ce livre par sa magnifique couverture. Chaque fois que j’entrais dans le magasin multimédia, je n’arrêtais pas de tourner et de virer autour de lui. Il faut dire que le prix n’est pas donné non plus. Et puis, finalement j’ai fini par me dire, eh bien ma fille, il serait peu t’être temps de faire le choix de l’acheter ou non. Du coup je l’ai pris et il a fini dans mon sac aux trésors, au milieu d’une multitude de livres. Il a dû trainer à peu près une ou deux semaines dans ma P.A.L avant que je ne décide de le lire. Et finalement, c’est chose faite, désormais. Et une chose est sure, je ne regrette pas de l’avoir fait. Je veux dire par là, que ni l’achat, ni la lecture ne me fut regrettable. Bien au contraire. Et c’est avec plaisir que je veux bien vous le faire découvrir à mon tour.

Commençons par le synopsis du livre. Luce est une jeune fille de 17 ans, qui a eu de très gros problèmes dans sa famille. Elle entre à Sword & Cross, un lycée d'éducation surveillée où ses parents l'ont envoyée à la suite d'événements survenus l'été précédent : un garçon avec qui elle est sortie un soir est mort mystérieusement dans un incendie, dont elle est sortie indemne. Elle n'a cependant aucun souvenir de cette soirée-là, a son plus grand désarroi. De plus, Luce voit des ombres, des formes obscures et changeantes qui, depuis l'enfance, n'ont jamais cessé de la suivre malgré ses nombreux séjours en hôpital psychiatrique. Sword & Cross est un lieu austère et insolite. Cependant, Luce y fait très vite connaissance d'Arianne, étrange et fantasque, Penn, la fille du concierge décédé qui la prend sous son aile et devient une véritable amie, et Cam, charmeur et rassurant. Mais quand la jeune fille rencontre le ténébreux Daniel, un véritable choc se produit : elle est subjuguée. Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient vite une obsession. Celui-ci, bien qu'il soit aussi fasciné par elle, se montre hostile et cherche à l'éviter. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n’arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence incessante d’ombres, qui la poursuivent et l’inquiètent depuis l’enfance. Afin de l'oublier, Luce accepte alors une invitation de Cam un beau brun aux yeux verts. Et le mystère éclate ! Car tout est conçu pour que l'ordre règne à Sword & Cross, pourtant, ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux... L'amour impossible entre une simple mortelle et un ange déchu.

Passons maintenant aux choses sérieuse, avec comme à mon habitude les personnages, comme point de départ.

Tout d’abord, l’héroïne de la saga Luce. Luce est une jeune fille de 17 ans qui suite à un incident pour le moins mystérieux, se retrouve à change de collège. Luce est attachante de par ce qu'elle vit au jour le jour. Une menace plane sur elle, mais elle n'en connait pas la signification. Car depuis toujours, elle voit des ombres. Elle sait juste que ces ombres qui la poursuivent depuis petite arrivent quand quelque chose de grave va arriver. Luce est pétrifiée à leur vue. Elle a dû s'accommoder de sa particularité, mais elle se renferme sur elle-même et n'ose plus en parler à personne. Ce côté renfermé et écorchée vive m'a plus chez cette jeune fille. On a l’impression de retrouver énormément le trait de caractère de beaucoup de jeune gens de nos jours. A côté de cela, elle se retrouve sans téléphone et donc sans contact avec sa meilleure amie. Elle devra se contenter d'un quart d'heure de téléphone par semaine pour tout contact extérieur. Chose qu'elle vivra assez mal. Mais néanmoins c’est une règle de son école, et elle doit quand même s’y plier. Elle s’y ferra de nombreux amis, mais deux garçons vont alors se la ‘’disputer’’. Cam avec qui elle va se lier d’amitié très vite et pour qui elle n‘est pas indifférent au point de ne pas lui cacher son attirance. Et Daniel qui ne cessera dès le départ de la repousser, mais dont elle se sentira attiré bien malgré elle.

Ces deux lascars sont totalement opposés, tel le jour et la nuit. Cam est un jeune homme aux cheveux sombres et aux yeux verts et Daniel est blond aux yeux marron. Cam est ouvert et se montre sous son meilleur jour à la donzelle, tandis que Daniel est indifférent et va jusqu’à se montrer grossier. Cam la couvrira de milles et une petites attentions, et Daniel va de cesse la rembarrer. Cam est un petit rayon de soleil, Daniel broie du noir. En clair comme je vous l’ai dit, le jour et la nuit. Cependant ces deux cocos cachent quelque chose de très importants. Mais quoi ?????

Et puis sans que l’on remarque, on arrive au décorticage du roman avec la plume de l’auteur, la romance et bien sûr l’intrigue.

La plume de l’auteur, et cela m’attriste de le dire est un peu lourde. Oh je ne dis pas que la lecture n’est pas fluide, je dis juste qu’elle est lourde. Il m’est arrivé à plusieurs occasions de vouloir laisser le livre de côté. L’univers est sombre, on sent que les élèves de l’école ne semblent pas être ce qu’ils sont. J’ai aimé lire le livre, mais je ne me suis pas autant amusée. Et pourtant, il y a de l’action, des rebondissements, des révélations, des retournements de situations, et tout, et tout. Mais sans plus. Cela ma plut, mais sans plus. Même si je le classe en diamant, cette obscurité déjà présente depuis le début m’a oppresser et ce n’est pas quelque chose que j’aime trop.

Passons à la romance. Peu de romance voir quasiment aucune trace. Pourtant ce qui semble être parti pour un grand amour aurait du être mis en place depuis le début, mais non. L’auteur, a préférer que l’on découvre d’abord les personnages. Aussi même si Daniel n’aime pas Luce, cela ne va pas tarder à ce que cela devienne ce que cela doit être. Un amour véritable, mais que l’on découvrira à travers les trois autres tomes prévus. En attendant que Daniel pique un peu sa crise de jalousie de son côté. Mais entre Cam le séducteur un peu trop pressant et possessif et Daniel le beau gosse insaisissable, Luce est servi en chevalier servant ou pas d'ailleurs. Dans tous les cas, l'histoire d'amour est bien écrite, et vous laisse une envie d’en savoir plus. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai continué la lecture.

Enfin l’intrigue du roman tourne autour de Luce, de Daniel et bien sûr de Cam. Luce par ces ombres terrifiantes sait que quelque choses de grave va sa produire, mais elle ne comprend pas pourquoi cela lui arrive à elle seul. Mais surtout ce qu’elle comprend encore moins c’est le fait qu’elle a l’impression de connaitre Daniel. Luce à Sword & Cross fera connaissance avec les autres élèves avec qui elle sympathisera en partie et se posera des questions qui l’amèneront à faire des recherches avec son amie. Recherche qui aboutira sur des questions. D’abord sur elle et puis sur les deux lascars qui sont comme le jour et nuit. Et de l’autre côté Daniel et Cam, ainsi que la majorité des élèves et professeurs, semblent eux aussi cacher des choses. Comme par exemples qu’ils sont des anges qui travaillent dans deux camps que tout oppose. Mais la manière dont on ressent à la lecture, c’est comme si qu’ils connaissent eux aussi Luce. Mais les questions restent néanmoins sans réponses aucune. Du moins jusqu’à la fin seulement et qu’en partie

En conclusion, mon cœur balance entre aimer ou ne pas aimer le livre. Il est bien écrit, il est même bon, mais trop de noirceur ma donner une impression de lourdeur. Il est plein de mystères, de secrets, d’amour (même interdit cela reste de l’amour). Il est magnifique. La couverture surtout. Cependant mon avis est mitigé. Aussi même si je le place en catégorie diamant, j’attends de voir la suite, ou bien je laisse de côté la saga, ce qui serait dommage. Je n’aime pas commencer une saga et ne pas la finir, c’est nul.

13 8

 

- Au fond de ton coeur, tu sais que c'est la vérité.
Il posa les mains sur ses genoux et plongea dans son regard.
- Tu le savais quand je t'ai suivie au sommet du Corcovado, à Rio, parce que tu voulais voir la statue de près. Tu le savais quand je t'ai portée pendant trois longs kilomètres vers le Jourdain, aux environs de Jérusalem, parce que tu étais malade. Je t'avais bien dit de ne pas te gaver de dattes. Tu le savais quand tu étais mon infirmière, dans cet hôpital italien, pendant la Première Guerre mondiale. et avant cela, quand je me suis réfugié dans ta cave, pendant les purges du tsar, à Saint-Pétersbourg. Quand j'ai escaladé la tourelle de ton château, en Ecosse, pendant la Réforme, et quand je t'ai fait danser lors du bal célébrant le couronnement du roi, à Versailles. Tu étais la seule femme vêtu de noir. Il y avait cette colonie d'artistes, à Quintana Roo, et la marche de protestation du Cap. On a tous les deux passé la nuit en cellule. L'inauguration du Globe Theatre à Londres. On avait les meilleures places. Et quand mon bateau s'est échoué, à Tahiti, tu étais là, tout comme tu étais la lorsque j'étais en prison à Melbourne, et pickpocket à Nîmes. au XVIIIe siècle, et moine au Tibet. Tu apparais partout. tout le temps et, tôt ou tard, tu sens tout ce que je viens de te dire. Mais tu ne t'autorises pas à accepter ce que tu penses être la vérité.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !