Damnés tome 2

Vertige

Z1 6

E 2

T2 1out juste sortie du cauchemar de Sword and Cross ou anges et démons se sont entre-déchirés, Lucinda a dû se séparer quelques jours de Daniel... Folle de joie à l'idée de le revoir, elle aprend avec désespoir que leurs retrouvailles seront brèves. Daniel doit en effet traquer les Bannis, des immortels, qui cherchent à les tuer.
En attendant, il la place en sûreté à Shoreline, un lycée huppé près de San Francisco, d'ou elle ne doit pas sortir. Elle entre dans la section "Néphilim", des descandants d'anges aux pouvoirs particuliers, et fait la connaissance de Shelby, Dawn, Jasmine, et Miles, un garçon charmant. Là, Luce apprend aussi que les "Ombres" qui la terrorisaient, en réalité des Annonciteurs, pourraient l'aider à decouvrir ses vies antérieures.
Daniel s'entêtant à ne rien lui révéler de son passé, Luce veut comprendre ce qui l'empêche de vivre pleinement son amour et cherche corps et âme à déjouer la malédiction qui s'acharne sur elle.
Mon ange, ma malédiction!

B 2

 

 

J2’ai eu les larmes aux yeux en lisant le tome deux. Cette histoire  d’amour qui date depuis les temps ou l’être humain croyait en tout et en rien, est magnifique. Cet amour est tout simplement irréel. Personne au monde ne serait capable d’aimer un homme ou une femme de cette façon. Je lis de nombreux livres, mais dans aucun d’entre eux je n’ai pu ne serai ce que lire le millième de cet amour qui nous est compté ici dans cette saga. Il est doux, chaud, irréel, romantique, secret, angélique. C’est vraiment envoutant. Et qu’importe le fait que l’ambiance soit si lourde, moi c’est cet amour inconditionnel qu’éprouve Daniel pour Luce qui m’intéresse.

Alors allons découvrir ensemble le synopsis de ce tome. Tout juste sortie du cauchemar de Sword and Cross ou anges et démons se sont entre-déchirés, Lucinda a dû se séparer quelques jours de Daniel... En effet après le combat mortel entre anges et démons, Daniel a conduit Luce en secret à Shoreline, un établissement très select près de San Francisco, où elle sera en sécurité tant qu’elle ne sortira pas de l’enceinte. Folle de joie à l'idée de le revoir, elle apprend avec désespoir que leurs retrouvailles seront brèves. Daniel doit en effet traquer les Bannis, des immortels, qui cherchent à les tuer. Luce est en effet recherchée par les bannis, ces descendants d’anges déchus qui ont suivi Satan avant de le renier après sa disgrâce, et qui cherchent depuis à tout prix à retrouver les faveurs du Tout-Puissant. Elle entre alors dans la section "Néphilim". C’est là, qu’elle fait la connaissance de Shelby, Dawn, Jasmine, et Miles, un garçon naturel et sympathique. Tous, sans exception sont des « Nephilim », des descendants d’anges, sans ailes, mais dotés de pouvoirs, et placés sous la férule de Steven et Francesca, qui dirigent cette section très spéciale du lycée. Là, Luce apprend aussi que les "Ombres" qui la terrorisaient, en réalité sont des Annonciteurs, et qui pourraient bien l'aider à découvrir ses vies antérieures. Mais très vite, Luce enfreint le règlement et sort du lycée. Une première fois pour un rendez-vous secret avec Daniel ; elle échappe de peu à la flèche d’une bannie. Puis une seconde fois en participant à une sortie en bateau pour fêter l’anniversaire de Dawn, qui tourne mal. Dès lors, la jeune fille est inquiétée par ses visions qui la perturbent au point qu’elle presse Daniel de lui révéler la vérité sur ses vies antérieures. À ses risques et périls, car les bannis la traquent. Et Daniel s'entête à ne rien lui révéler de son passé, Luce veut comprendre ce qui l'empêche de vivre pleinement son amour et cherche corps et âme comprendre et à déjouer la malédiction qui s'acharne sur elle. Quant à Daniel, il se tient sur le qui-vive, prêt à la protéger envers et contre tous.

Passons aux protagonistes de l’histoire.

Luce, cette jeune fille que tous croyaient qu’elle était folle, a fini par comprendre qu’en réalité elle ne l’était pas. Et puis, sachant qu’elle voit des ombres qui lui annoncent des drames, il est impossible qu’elle ne passe pas pour tel aux yeux des personnes qui ne comprennent pas ce qui se passe. Bref, cette jeune fille, peut aussi voir la transformation des êtres surnaturels en ange ou en démon, et cela est assez marrant à savoir quand on imagine que normalement c’est impossible. A côté de cela, cette enfant que nous avons découvert timide, sensible, amoureuse, etc, a changé du tout au tout, elle est plus ouverte, plus spontanée, elle est capable de se mettre en danger si nécessaire pour sauver le grand amour de sa vie. Pas au point d’être téméraire, même si elle s’est retrouvée face aux dangers à plusieurs reprise. Mais il faut se dire aussi que ce n’est qu’une jeune fille, une enfant même, donc oui, quand on est jeune, on ne mesure pas la gravité d’un danger. Elle aime et cela est tout pour elle. Car pour un jeune, quand le grand amour vient frapper à sa porte, il fait des choses que sans qu’il le remarque peut parfois être dangereux, ou incompréhensible pour les autres. Et parfois quoi de mieux qu’un ami, ou une amie à qui se confier. Et puis elle gagne en maturité et comprend que pour avoir certaines choses, il ne suffit pas de les demander. Et c'est au travers elle qu'on veut en apprendre davantage sur ses vies antérieures. Cette recherche d'elle-même la rend plus intéressante et aussi plus attachante.

Daniel, est vraiment à l’opposé de ce que l’on pensait de lui dans le tome un. On apprend qu’en réalité, il est vraiment protecteur vis-à-vis de Luce. Elle qui s’imaginait qu’il la repoussait sans cesse parce qu’il ne l’aimait pas, à découvert qu’en réalité c’était tout le contraire. Parce qu’n fait il l’aime tellement qu’il préfère la savoir loin de lui et de tous les dangers qui les guettes. Et l’un d’entre eux est bien sûr représenter par les bannis. Ces anges déchus travaillant pour l’étoile du matin, le grand et unique Lucifer. Car Daniel est en réalité un ange tombé du ciel. Mais une chose est sûre, son amour pour Luce est inconditionnel. Il est vraiment frustrant de ne savoir rien de ce qu’il fait et de toujours interdire à Luce certaine choses. C’est à croire que depuis tout ce temps qu’il vit sur terre que quand on interdit quelque chose à quelqu’un, ce dernier devient rebelle et fait tout le contraire de ce qu’il y a à faire.

Pour ce qui est du roman en lui-même, comme prévu je le déclasse en trois catégories, la plume de l’auteur, la romance et bien entendu l’intrigue.

Pour ce qui est de la plume, on sent une légère amélioration dans le contexte. Elle est moins lourde et donc plus facile à lire. Est-ce dû au fait que l’ambiance est moins sombre, je n’en doute a aucun moment. Elle est fine, un peu plus légère. On a droit à de très belle descriptions, des moments forts, sans que cela ne nous casse l’ambiance. On se sent à l’aise, et les rebondissements sans compter l’action qui est présente dans ce tome, ne nous donne à aucun moment l’envie de mettre de côté le livre. Et depuis que vous me connaissez, vous savez à quel point j’aime quand tout est simple. J’aime ressentir cette magie quand je lis, être tenu en haleine, finir un livre sur les rotules, voilà ce que j’appelle un bon livre. Les personnages principaux sont toujours aussi choux et ceux qui sont secondaires ont une place importante et de choix dans le récit. Sans compter que l’univers de l’auteur s’est enrichie avec l’apparition des enfants d’anges les Nephilims. Du coup je me demande ce que l’auteur va encore inventer pour le tome prochain.

La romance, elle tient une véritable place dans ce livre. Luce et Daniel est vraiment un charmant petit couple. Daniel est un véritable ange, pas seulement dans le contexte, je parle aussi dans la vie de tous les jours. Il est adorable, cherche à faire plaisir et protéger sa dulcinée. Malheureusement il ne peut pas vivre pleinement son amour avec sa belle sinon elle meurt. Cela est dû à la malédiction que Luce porte en elle. Et ce n’est certainement pas facile pour Luce non plus. Elle aime son Daniel, et ne veut pas qu’il souffre. Pourtant même s’ils se connaissent depuis des lustres, il faut bien voir que pour Luce, elle découvre que peu à peu ses anciennes vies. Pas facile de gérer tout cela. Cependant les choses vont changer, on sent une certaine distance entre eux et surtout que Luce en a marre de se faire toujours dicter sa conduite (compréhensible comme jamais, vu que ce n’est encore qu’une enfant). Elle se décide enfin à n'être plus l'ombre de Daniel, à vouloir quelque chose d'elle-même et à s'entêter pour l'obtenir même si elle met sa vie en jeu. Les deux amants se parlent à bâtons rompus, les échanges sont courts. Et c’est agaçant comme pas deux.

Enfin l’intrigue de la saga reste inchangée. Luce aime Daniel, Luce à un grand secret que tous connait sauf elle. Du coup on se pose la question, quand on sait tout ce qui se passe autour d’elle, mais qui est Luce en réalité. C’est vrai quoi les bannis cherchent à la tuer de un, elle a ne nombreuses vies antérieure de deux, elle peut voir les annonciateurs de trois, elle peut voir l’aura des anges sans se faire griller la cervelle de quatre et ce n’est pas une Nephilim de cinq. Que de mystères tournent autour de cette jeune demoiselle.

En conclusion, Je n'ai pas vus les pages défiler sous mes doigts. En clair je ne me suis ennuyée à aucun moment, et n’ai même pas eut envi de laisser de côté le livre tant je l’ai apprécié. L'amour est au second plan dans ce tome ce qui n'est pas plus mal, l'intrigue est plus concentrée sur l'histoire de Luce et l'approche imminente d'une guerre. Même si la relation entre Daniel & Luce semble changée, nous les sentons plus amoureux que jamais. D’ailleurs, l'auteur semble aimer s'attarder sur les détails, pour notre plus grand bonheur à tous, ou à certain moment pour notre plus grande impatience. J’ai adoré découvrir une toute nouvelle Luce aussi rebelle qu’indécise. Et e trouve cependant regrettable que Lauren Kate ne prenne pas le temps, une fois de plus, de réellement développé certain de ces personnages, qui pour la plus part sont relégués au rôle de figurant que l'on survole très rapidement, effectuant une tache et disparaissant aussitôt. Néanmoins un peu plus d’action, une écriture plus légère, et la magie à opérer. Alors oui j’ai aimé, et ai bien fait d’avoir continué à lire la suite. En attendant que la suite sorte, je vais voir ce que je peux me mettre sous la dent.

13 8

 

- Je souffre, de même que tous ceux qui m'aiment, parce que tu es damné. Pour toujours. Par ma faute. Il grimaça comme si elle venait de le frapper.
- Tu veux rentrer chez toi, dit-il.
- Je veux partir, exigea-t-elle en donnant des coups de pied dans le sable. Je veux que tu me raccompagnes, quoi que tu aies fait pour m'impliquer dans tout cela. Je souhaite juste mener une vie normale, rompre avec des garçons normaux à cause d'un grille-pain et non pas à cause des secrets surnaturels de l'univers dont tu ne daignes même pas me parler.
- Attends, répondit Daniel, soudain blême et les épaules crispées.
Ses mains tremblaient. Même ses ailes avaient perdu de leur superbe. Luce eut envie de les toucher, comme si elle pensait qu'elles lui diraient si la douleur qu'elle lisait dans le regard de Daniel était réelle. Mais elle ne recula pas.
- On est en train de rompre, là? s'enquit Daniel à voix basse.
- Est-ce qu'on est vraiment ensemble ?
Il se leva et prit le visage de la jeune fille entre ses mains. Elle n'eut pas le temps de l'éviter et sentit toute chaleur quitter ses joues. Elle ferma les yeux et tenta de résister à la puissance magnétique de son contact, mais il était trop fort... Il effaça la colère de Luce, réduisant en lambeaux toute son identité. Qui était-elle, sans lui ? Pourquoi son attirance envers Daniel anéantissait-elle toujours ses réticences? Raison, instinct de survie : aucun sentiment n'était de taille à lutter. Cela faisait sans doute partie du châtiment de Daniel. Simple marionnette entre ses mains, elle était liée à lui à jamais. Elle savait qu'elle ne devait pas le désirer de tout son être, mais elle ne pouvait s'en empêcher. Le regarder, sentir ses mains sur elle... Rien d'autre n'existait, alors. Pourquoi était-il aussi dur d'aimer Daniel ?
- C'est quoi, cette histoire de grille-pain? Tu veux un grille-pain? murmura-t-il à son oreille.
- Je ne sais pas ce que je veux...
- Moi si, lui assura-t-il en soutenant son regard. Je te veux.
- Je sais, mais...
- Rien ne pourra me dissuader, quoi qu’on te dise, quoi qu'il arrive.
- Mais je veux plus que du désir. J'ai besoin qu'on soit ensemble, vraiment ensemble.
- On le sera bientôt, c'est promis. Cette situation n'est que temporaire.
- Tu me l'as déjà dit...

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire