Démonica tome 1

Plaisir déchaîné

Image 172

E 2

9ayla est tueuse de démons, Eidolon est un incube. 
Elle pense devoir le tuer, il la croit mêlée à un terrible trafic d'orgnaes démoniaques. Pourtant, leur attirance mutuelle est immédiate. De la haine à l'amour, il n'y a qu'un pas. 
Pourront-ils le franchir malgré le fossé qui les sépare? 
Car dans le passé ténébreux de Tayla rôdent de terrifiants et inavouables secrets qui l'empêchent de trouver le plaisir dans les bras d'un homme et risquent de la tuer. 
Pour Eidolon, le temps est aussi compté: ce médecin raffiné ne peut accepter la destinée qui le condamne à se transformer en créature féroce dont le seul but sera d'engrosser le plus de femelles possible. Il n'a qu'une seule option pour éviter que l'irrémédiable changement se produise : s'unir avec une femme pour l'éternité. Mais malgré sa bonne volonté, aucune n'a trouvé grâce à ses yeux... jusqu'à Tayla.
Le démon peut-il prendre pour compagne une femme responsable de la mort des siens, y compris de celle de son propre frère ? La tueuse pourra-t-elle se libérer du poids de son passé et s'abandonner enfin à l'amour?

B 2

 

C1’est en tombant dessus par hasard, lors d’une recherche sur mon forum, que je me suis intéressé à ce livre. En règle général, il est rare que je m’intéresse à un livre dont la couverture représente une femme, excepter Anita Blake. Mais la couverture était tout simplement sublime et je l’ai adoré directement, sans chichis. Du coup j’ai cliqué dessus et lu le résumé. Depuis le temps que vous me connaissez, vous savez bien que j’adore les livres parlant d’anges, de loup garous, de sorcières, etc, bref de toutes nos créatures surnaturelles préférée. Alors quand j’ai lu qu’il y avait des démons sexy et qu’en plus les avis étaient pour la plupart positif, alors je me suis lancer, et je n’ai pu m’arrêter.

Tout d’abord parlons un peu de l’histoire. Tayla Mancuso est une Aegis, c’est-à-dire une chasseuse et donc une tueuse de démons. On lui a appris que ces derniers sont le mal absolu et qu’il faut les tuer. Mais sa vie bascule le jour où elle se réveille, grièvement blessée, dans un hôpital peu commun. Eidolon, le chirurgien qui lui sauve la vie est un incube et, malgré la haine qu’elle voue à son espèce, la jeune femme ne peut résister à ses charmes. Une attirance d’une grande intensité se noue entre eux deux. D’un autre côté, la pauvre jeune femme est alors confrontée à un terrible dilemme : trahir les siens ou l’homme qui la fait se consumer de désir ? Et si Tayla pense arriver à tuer Eidolon, ce dernier quand à lui s’imagine qu’elle est mêlée à un trafic d’organes des démons. La fascination d’Eidolon pour cette ennemie jurée pourrait bien coûter la vie au démon. D’autant qu’il ne devrait pas perdre son temps avec une humaine : la folie va l’emporter s’il ne trouve pas une compagne démoniaque au plus vite. Eidolon pourrait-il oser l’impensable et s’offrir corps et âme à la tueuse ? Sans compter que pendant ce temps des démons disparaissent mystérieusement…

Maintenant, parlons des protagonistes. Et pour ouvrir le bal, honneur aux dames. Tayla est une orpheline depuis qu’elle est petite à la mort de sa mère tuée par un démon, elle a une enfance particulièrement difficile et douloureuse, possède de nombreuses blessures encore à guérir et ne connait même pas qui est son père. Elle rejoint par la suite un groupe pour y trouver un semblant de famille afin d’épancher sa haine pour les démons. C’est une jeune femme entrainée au combat. Il le faut bien, elle est devenue une Aegis, en gros une chasseuse de démons. Son seul but dans la vie est de tous les tuer. Elle possède de nombreux atouts, elle est forte, jolie, intelligente et comme la plupart des héroïnes de ce genre de livre, elle possède une sacrée forte tête et à aucun moment ne se laisse pas faire ou commander. Ce qu’elle aime ? Peu de chose. Ce qu’elle déteste ? Quasiment tout. Mais dans son passé trouble, se cache un secret peu avouable. Et si l’habit du moine cachait autre chose qu’une belle jeune femme ? Cependant tout va basculer pour elle lorsque blessée lors d’un combat avec des démons, elle se réveil dans un hôpital tenu par des démons. Cela va bouleverser sa vie si profondément qu’elle finira par ouvrir ses yeux sur un monde nouveau où ses convictions et ses croyances seront balayées d’un revers de la main quand elle comprendra que tous les œufs ne sont pas à mettre dans le même panier. Eidolon, lui est un homme aux allures appétissantes, un vrai régal pour les yeux. Mais avant toute chose, c’est un démon. Mais un gentil démon. Sa particularité est qu’il appartient une race de démons, les séminus, démons de l'amour ou démons du sexe que l’on nomme plus souvent les incubes. Lui aussi possède un sacré caractère. Cependant ce sexy macho, n’a pas peur de ce qu’il est, bien au contraire. Il le sait et il en est fier. C’est avant toute chose un guérisseur puissant. Il s’occupe d’un hôpital particulier où l’on soigne ses congénères. A côté de cela, il aime prendre soin de ses deux petits frères, Shade et Wraith, qu’il protége comme une mére poule qui couve ses œufs. Il est proche de la s’genenis, c’est-à-dire en terme plus simple qu’il est à deux doigt de craquer et de sauter sur toutes les femmes. Oui c’est un terme compliquer à retenir pour dire une chose simple. Mais le plus mignon dans cela, c’est qu’il est une vraie fleur bleue. En effet cet homme qui est sur le point de craquer attend l’arrivé de son âme sœur. Leur couple possède une relation plutôt houleuse et chaotique. Tayla refuse cette intense attraction pour le beau médecin, et ce dernier est irrésistiblement attiré par notre belle chasseuse. Alors oui on imagine parfaitement ces deux-là se disputant à tout bout de champ et cela pour notre plus grand bonheur. On a alors droit à de nombreuses scènes du genre je t’aime moi non plus. Et dont la température peut grimper en flèche à une vitesse vertigineuse. Malheureusement pour notre beau spécimen male, la jeune chasseuse est d’une timidité sans faille dans les relations charnelles. Mais la découverte de son secret va tout remettre en cause.

Pour ce qui est de la plume, de la romance et de l’intrigue. La plume de Larissa Ione est légère. Elle écrit avec beaucoup de finesse, mais aussi avec énormément d’intensité. Eh bien oui pour avoir de tel moment hot, il fallait bien les décrire. Il est vrai que l’on ressent ce qui va arriver entre les deux personnages principaux, mais dans ce genre de livre ou le résumé dit : « … s'abandonner enfin à l'amour? », on est sûr et certain que tout se finit dans une magnitude volcanique. Pour parler de la romance, je ne dirais que quatre mots : déjà vu en mieux. Je ne dis pas que ce n’est pas chouette, l’univers est très riche en descriptions, de nombreux rebondissement, des vérités dévoilées, des scènes chaudes comme la lave d’un volcan, etc, tout y est dans le moindre détail. Mais j’estime que comme j’ai déjà lu des livres de ce genre, bin je pense que l’auteur pourrait fait faire mieux. En plus elle a tout pour que cette saga devienne plus magique, plus captivante qu’elle ne l’est déjà. Comment ne pas aimer ce livre, ce nouvel auteur, du moins pour moi, nous fournis un univers possédant sa propre mythologie démoniaque et des personnages hauts en couleur. On ne peut qu’adorer. D’un autre côté, pour attiser la curiosité des lecteurs, l’auteur a fait en sorte que nous nous posions milles et une question sur les deux frères resté de côté. Tous deux aussi sont incubes. Soit dit en passant je me demande comment une femelle vampire ait pu mettre un enfant au monde. Faut pas chercher c’est un démon. Pour ce qui est de l’intrigue. Pas de complication de ce côté-là. Effectivement, en dehors de l’amour entre Tayla et Eidolon, le fils de l’histoire nous entraine vers des disparitions mystérieuses de démons. Au point que l’on découvre que ces disparitions mystérieuses sont en fait le résultat de kidnapping pour les disséquer chirurgiquement afin de faire un trafic d’organes de démons. Du coup le duo s’associent afin de trouver et punir les coupables. C’était prévisible. A la fin on se pose encore plus de questions…

En conclusion. Un vrai coup de cœur. On ne peut à aucun moment passer à côté sans être indifférent. Un univers original où pour une fois ce sont les démons qui possèdent des pouvoirs. Des espèces variées. Un récit riche de rebondissement. On plonge facilement dans le récit sans jamais vouloir relever sa tête du livre. Des personnages en très grande quantité avec un caractère très intéressant que j’espère pouvoir les découvrir dans les prochains tomes. Tout est vraiment présent pour que cette nouvelle série que je viens de découvrir fasse un carton plein du premier au dernier tome. Alors oui j’adhère et même si je l’ai découverte par un hasard, ce fut une coïncidence heureuse à mon cœur de livrophage. Tes fut ma destinée de ce jour-là. Bref je vous le conseil de tout cœur.

13 8

 

Eidolon sourit.
-je me demandais pourquoi tu voulais que je garde ma tenue.
Tayla prit aussitot un air serieux.
-Eh bien,je ne voulasi pas aller à l'hopital,mais j'ai quelque chose qu'il faut que tu voies.
Aussitot,il perdit son sourire.
-Qu'est-ce que c'est?
-Il semblerait que j'ai une nouvelle marque.
Tout en se retournant,elle souleva sa chemise
-Mon caducée,souffla-t-il,faisant courir un doigt léger sur le dessin qu'elle arborait juste au-dessus de la raie des fesse. Tu t'es fait tatoue mon caduée

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire