Le clan des nocturnes tome 2

Gideon

Lcdn2

E 2

Ves Nocturnes, ces créatures de la nuit qui vivent à l’ombre de la lune, existent depuis la nuit des temps… Et de redoutables mortels les traquent : des nécromanciens qui font appel à la magie la plus noire pour les contrôler !

Pendant un millier d’années, Gideon a soigné son peuple. Et en tant que membre le plus âgé de son espèce, il a toujours été respecté pour sa sagesse. Mais il sait qu’il n’en est pas moins vulnérable aux puissants désirs primitifs qui assaillent les siens durant les Lunes sacrées… et neuf ans plus tôt cette vérité s’est imposée à lui lorsque, dans un accès de passion débridée, il s’est emparé de Magdelegna, la sœur du roi démon. Horrifié par son manque de contrôle, il l’a laissée brûlante de désir et furieuse… avant de s’exiler durant près d’une décennie. Maintenant, alors que les nécromanciens menacent son peuple et ont manqué de faire de Magdelegna leur victime, Gideon doit affronter une autre vérité. Lui et la belle Magdelegna sont destinés à être ensemble, à partager un amour aussi ancien et profond que le temps. Mais d’abord, il doit regagner sa confiance. Puis il devra lui sauver la vie…

B 2

 

J1’avais adoré le premier tome de la saga qui m’a éblouit par son tout. Aussi c’est avec un plaisir immense que je me suis replongée dans cette saga haute en couleur avec ce second tome.

Comme précédemment, l’intrigue tourne autour d’un nouveau couple Gidéon et Magdelegna. Cependant le premier couple Isabella ou Bella pour les intimes et Jacob sont eux aussi très présents. Ce livre est la continuité de Jacob, c’est-à-dire le premier tome. On sent que contrairement à d’autre livre, il n’y a pas de coupure entre deux tomes. Non bien au contraire, l’histoire est une continuité, tel un fils qui se défile au fur et à mesure que la bobine se déroule. C’était une situation déjà établie dans le tome un, mais il est appréciable de l’avoir dans celui-ci. Par ailleurs, voir l’évolution d’un ancien couple est toujours bien, car il permet à l’action, pas à pas d’avancer. Mais comme le livre ne porte pas le nom de Jacob mais de Gidéon, alors vous vous imaginez bien que ce sera celui-ci que l’on va suivre. LOL.

Dans le tome précédent, Gidéon nous fut présenter comme un ancien très puissant, un grand guérisseur, et surtout c’est un sage extrêmement vénéré par les siens. Mais c’est surtout un homme très amoureux d’une femme bien plus jeune que lui et qui n’est autre que Magdelegna, Legna pour les intimes, et qui n’est autre que la jeune sœur du roi des démons. Pour lui, enfin à ses yeux, il n’a aucun droit d’être amoureux de cette jeune femme, car la différence d’âge est bien trop grande soit 750 ans. Mais sachant que Cupidon possède des flèches très aiguisées, l’amour ne peut être que éblouissant. Dans le tome précédent, on ressentait déjà que de l’attirance existait entre eux, et du coup je me suis posée la question : Mais que s’est donc-t-il passé entre eux deux autrefois ? Que de mystère … C’est intriguant …

J’ai adoré voir le pauvre Gidéon essayer de reconquérir Legna. Oui vous voyez bien RECONQUERIR. Car en fait, monsieur le grand sage qui vit en ermite, avait il y a environ neuf ans de cela s’est laissé aux désirs primitifs qui assaillent tous les démons durant les Lunes sacrée, c’est-à-dire la malédiction de la lune si vous coulez bien. Et qui fut la petite douceur à passer à la casserole ? Legna bien sûr. Cependant, le vieillard de démon s’est conduit comme un malotru, et comme le capon qu’il est, il s’est enfuit très, très loin d’elle, tellement il fut écœurer de son manque de contrôle. Malheureusement, il l’a laissé dans un état de désir intense dont les flammes ne s’éteignent jamais. Néanmoins dès qu’il sut que Legna avait été enlevé par des nécromanciens et qui avait réussi à s’enfuir, il revint vers elle et admettre une bonne fois pour toute qu’ils sont fait l’un pour l’autre.

J’ai adoré voir cet homme mure, sage, calme, sûr de lui et intensément sexy, perdre la tête à force que ses sentiments sont d’une intensité cyclonique. Le pauvre ne comprend plus rien et ne sait plus du tout ce qu’il veut. Et cela fait rire. Lui qui est un piller important dans la vie des démons, se voit en fait devenir un bon moelleux au chocolat. En claire pour ceux qui ne l’on pas comprit, un dure de dure qui devient une véritable douceur. Enfin pas tout le temps sinon on s’ennuierait. Voir ce côté doucereux s’avère être très mignon. Messieurs prenez en de la graine.

Voir un homme et cela quel que soit la race auquel il appartient, comprendre qu’il est désormais en couple, et ne pas savoir quoi faire dans tel ou tel situation, est vraiment hilarant. Tout comme dans le tome précédent, la romance est au premier plan et cela est mignon tout plein. Je fus aux anges quand j’ai compris que l’auteur nous laisse le temps de découvrir les personnages et de les apprécié ou non.

L’auteur d’un autre coté ne cesse d’approfondir la mythologie démoniaque. On apprend un peu sur leurs pouvoirs de même que sur leurs histoires. Et pour mon plus grand plaisir, on reparle de la guerre qui avait opposé les Druides aux démons. Du coup je me suis dit que de ce côté-là, le voile à finit par se lever. Mais le plus étonnant à tout cela c’est que l’on ignorait jusqu’à présent si l’auteur allait rajouter les autres clans de nocturne. Eh bien c’est chose faite, les vampires et les loups garous ont fini par faire leurs grandes entrées. Ce qui nous ramène à quatre clans de Nocturnes sur six. Le problème ne réside pas dans la complexité des créatures en elles même ou encore en la fameuse prophétie, non le problème réside dans la sophistication des liens entre les différents clans. Du coup par la présence immédiate du danger, les liens se ressoudent, et des alliances sont misent en place afin de vaincre cet ennemi immorale.

La nouvelle intrigue tournant autour des grand méchants nécromanciens prend une tournure encore plus intense, plus noire, plus écœurante, plus sauvage, plus sadique. J’ai été époustouflée. Ils sont plus rusés. Trahissent les leurs si besoin est. L’ambiance au lieu d’avoir un magnifique levé de soleil, s’obscurcie comme la nuit au point d’effrayer les petit et les grands qui se demandent ce qui se cache derrière chaque tronc d’arbre. Les actions coordonnées des batailles qui ravivent de nouveaux secrets et la découverte de nouveaux personnages, sont magnifique sans compter que lors de la grande bataille tous sont présent apporte un peu plus de piment à la sauce. Je ne fus pas au bout de mes peines. La tension montait, descendais, remontait ? redescendait,,, c’était phénoménale.

Comme dab, l’auteur qui nous fait monter sur les montagnes russes, réussi à nous entrainer de nouveau dans son univers démoniaque parallèle. Les actions, les dialogues, les personnages, etc, tous ont une place bien précises, sans comptes les révélations, l’amour, la magie, c’est une pure merveille, une vraie bénédiction livresque. Tous s’emboite parfaitement les uns aux autres, l’équilibre de l’harmonie est tout simplement subliminal. C’est de la magie pure et simple. Je n’ai pas suffisamment de mot pour décrire tout ce que j’ai pu ressentir lors de tome.

A aucun moment je n’ai eu envie de lâcher ce roman. Je pense que je vais finir par les appeler mon précieux les livres qui sont au-dessus d’un coup de cœur. La couverture et magnifique, un homme, quoi de plus normale, tout en muscles et en force. Miam. J’en veux encore plus quitte à finir le livre dans la nuit, voir à passer cette nuit sans dormir, m’en fiche. Moi c’est le livre et non dodo que je veux faire.

Et donc pour conclure, un livre haut en couleur, dans la continuité du premier opus. Une base solide qui s’approfondit de plus en plus, des révélations qui sont choquante pour que de nouveaux mystères fassent leurs apparitions. Une histoire qui prend son ancre dans le monde du tome un. De nouvelles possibilités à venir, des personnages très bien transcrit tant par la description que par les sentiments, des scènes de décors de batailles et des batailles extrêmement bien narrée. Des sensations vous faisant un tour de montagne russe au point que parfois vous ayez des palpitations. Franchement j’ai adoré. Ce fut une pure merveille. Le seul bémol dans toutes cette histoire, fut que comme pour le tome un j’ai dû le lire sur tablette. Oui je sais c’est très pratique. Mais moi j’ai besoin d’avoir mon livre, du papier, leur odeur, voilà pour moi ce qu’est un livre. Du coup ma biblio c’est tout simplement une belle biblio de seize cases avec plein de livres dedans. Oui voilà pour moi la définition du mot BIBLIOTHEQUE.

 

13 8

 

Gideon se retourna, puis se tourna encore, focalisant son attention sur le bruit rythique, qu'il suivit jusqu'a ce qu'il le conduise droit a sa femme.
- c'est toi! s'ecria t il pas etonnant qu'il ne me quitte pas d'une semelle. tu porte une montre?
il saisit le poignet et elle roula des yeux
- un demon qui porte une montre? qu'est qu'il ne fau pas entendre
soudain gideon se figea, la vague froide de frissons qui le submergea si puissante qu'il trembla. il tomba brusquement a genoux lui enlaca les hanches.
- oh, legne, chuchota t il je suis un parfait imbecile.
c'est un bébé . notre bébé

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire