Chasseuse de vampire tome 4

La lame de l'archange

Cdv4

E 2

C 2n jeune vampire décapité avec un tatouage sur la joue, voilà normalement une affaire pour la Guilde. Sauf que Dmitri, le second de Raphael, a décidé en son absence de s’occuper de ce cas. Et bien entendu, c’est moi, Honor, chasseuse spécialiste des langues anciennes, qui ai été envoyée pour donner un coup de main. Qui aurait cru que notre collaboration réveillerait des souvenirs enfouis depuis des siècles ?

Mais dehors, la chasse est ouverte, et avant de découvrir ce qui nous lie, nous avons un malade à traquer ! »

 

B 2

 

S2eigneur ! On est déjà au quatrième tome et je suis toujours sous le charme de cette fabuleuse saga qu’est Chasseuse de vampire. Avec La lame de l’Archange, Nalini Singh  a encore placée la barre haute. Ou plutôt je dirai que la barre monte de plus en plus haute à chaque fois.

Cette fois l’intrigue ne tourne pas autour de notre couple angéliquement diabolique et adorable, mais autour de l’un des Sept gardes. Et qui d’autre que Dimitri le chef des gardes et donc le second de Raphael lui-même, pour ouvrir le bal. Derrière le masque de ce vieillard de vampire que l’on connait étant cruel, mesquin et parfois avec une pointe de perversité, se cache un passé tourmenté et amer que l’on devine au travers des tomes précédent.

Pourtant dans ce tome ci, on découvre un homme mur et sûr de lui, comme un coq qui se pavane dans le basse cours. Ou du moins c’est ce qu’il semble paraitre. Mais pourtant, ce passé qui le tourmente tant, va pourtant prendre vie en la personne de Honor une chasseuse faisant partie de la même guilde qu’Elena. Cependant au contact de la petite nouvelle, Dimitri se révèlera à nous sous un nouveau jour. C’est à se demander si dès qu’un male voie une jolie petite jupette avec de longues et mignonne gambettes, ne deviendraient pas un peu crétin ? Quoique si ! Vu que l’on en voit autour de nous tous les jours.  Dimitri est extra protecteur, macho comme pas deux, jaloux pour un oui ou un non, possessif, dominant, etc. … Bref le male par excellence.

Honor le second personnage far de ce tome, est une chasseuse de la Guilde dont fait partie qu’Elena avec un passé très douloureux. Et connaissant notre chère auteure adorée, le caractère de cette héroïne est dépeint comme étant une forte tête, qui est capable de tenir tête à ce cher Dimitri. Dont elle a peur de faire confiance tellement son passé l’a traumatisé par les actions barbares d’un autre vampire. Alors ne croyez pas que leur petit duo ne sera pas explosif.

Du côté de l’histoire, l’intrigue tourne autour de ce couple, mais aussi du fait qu’un jeune vampire décapité avec un tatouage sur la joue fut retrouvé dans un endroit bien en vue de tous. Et comme Raphael et Elena sont tous deux absents pour quelque temps, c’est donc naturellement que le second de la Tour prenne les choses en mains. Mais comme qui dirait, tout va de travers, vu que d’autres vampires vont eux aussi se faire tuer, au grand dam de leurs maitres.

D’un autre côté, j’ai adoré voir une relation sincère, intense et électrique. A tel point que je me suis demandé à plusieurs reprises, pourquoi ont-t-ils l’air de si bien se connaitre ? La réponse ! Eh bien, eh bien, si je vous le disais, ce serai de la triche non. Mais cela n’est pas grave  la réponse est extrêmement simpliste, Ils se sont connu dans une vie antérieur. Ou plutôt dans celle d’Honor. Et la cerise sur le gâteau : ils étaient mariés. Et du coup vous oubliez que le couple angélique est absent de ce tome, tant vous ne vous ennuyez à aucun moment dans celui-ci et cela grâce au couple Honor/Dimitri.

La plume de notre chère Nalini est plus poétique, mais reste fluide. Plus l’histoire avançait, et plus vous vous sentez épris de ces deux cocos tête durs. L’univers de ce tome est certes plus sombre, mais cependant, il est toujours extraordinairement plein d’actions et de rebondissements. Le petit plus de ce livre est certainement les nombreux flashbacks des deux protagonistes.

Sincèrement je ne décroche pas une seule fois de cette saga. A lire.

 

13 8

 

Le rire d'Honor était haché, amer.
— Vous êtes rapide. (Un vampire de cet âge et de cette puissance pouvait lui briser la nuque avant même qu'elle ne le voie venir.) Vous m'avez laissée vous blesser.
— Non, Honor. Je ne laisse personne me blesser. (Soie noire sur la peau de la jeune femme.) Je regardais vos lèvres, et non le couteau dans votre main. La prochaine fois, je vous enlèverai d'abord vos armes.
La pure arrogance de cette déclaration trancha à travers la laideur barbelée de ses émotions pour infuser une chaleur langoureuse dans ses veines.
— Ah ouais ? Eh bien, peut-être que la prochaine fois, je vous couperai cette main, dit-elle, bien que la vue de son sang lui ait fait quelque chose, ait donné naissance à une répugnance viscérale.
Il se rapprocha. Son doigt effleura la lèvre inférieure de la jeune femme. Elle sentit comme une fumée sur son corps, semblable au toucher d'un amant la caressant à des endroits sensibles.
— Tant que vous comprenez qu'il y aura une prochaine fois.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire