Créer un site internet

Madison Avery tome 1

Ange gardien

M14 1

E 2

P2our Madison, le bal de fin d'année a été une tuerie. Littéralement. Et elle se demande encore pourquoi un ange Faucheur (oui, un vrai avec un F majuscule) a décidé de s'en prendre à elle. A 17 ans à peine, c'est trop injuste ! Heureusement, elle a réussi à lui arracher son amulette, ce qui a eu pour étrange effet de l'ancrer sur terre. En somme, Madison est morte, mais pas enterrée ! Avec de l'ingéniosité, l'aide d'un ange (bien attentionnée, celui-là... à priori) et d'un jeune homme (mmh, trop mignon), sans oublier son ange gardien attitré, Madison est prête à prendre son destin en main. Le pire, c'est qu'elle ne croit même pas à tous ces trucs-là.

B 2

 

S2alut la compagnie, hier, j'ai fais la découverte d'une série sortie depuis un bon petit bout de temps dans les librairies. Étant donné que le résumé me disait que c'était une bonne sage, je me suis procuré le tome un, ainsi que le deuxième ainsi que le troisième opus. Oui, je sais que j'ai l'habitude de prendre mes livres par sagas, mais ce n'est pas vraiment de ma faute étant donné que parfois certaines sagas cesse d’être publié au beau milieu, et qu'en plus c'est le moment où les choses deviennent sérieuses. Bon quoi qu'il es soit, je suis sur la piste des anges. Et pas n'importe lesquels. Les anges gardiens. Mais bizarrement, il n'y a pas d'ailes, donc pour s'en voler jusqu'aux cieux, cela va être un véritable calvaire. Cependant, il ont une dégaine assez particulaire, à part le fait qu'ils soient incontestablement beaux. Bref, comme dit le proverbe l'habit ne fait pas le moine. Néanmoins, ici, ce proverbe a totalement sa place, car parfois, ce que l'on voit n'est pas toujours ce que l'on croit. Aussi pour mieux comprendre les choses, je vais vous faire découvrir ce petit bijoux.

Pour commencer étudions le synopsis de cette nouvelle histoire, en la compagnie d'une jeune adolescente sans histoire. Madison Avery, est une jeune lycéenne de dix-sept ans qui n'attend qu'une chose, le bal de promo. Et justement comme pour toutes les donzelles américaines, c'est une véritable tuerie. Aller faire les boutiques pour trouver la robe parfaite pour cet instant magique est ce qu'il y a de plus important. Aussi quand elle se fait tuer lors de cette prestigieuse soirée, elle ne s'attendait certainement pas à l’être par un ange. Un ange dont la seul chose qui l’obsède est de collecter les âmes des mortels qui devaient mourir, un faucheur, un ange déchu donc, certes, mais un ange quand même Cependant, autour de son coup, pendait une étrange amulette. Et comme Madison avait réussit à s'en emparer avant que son meurtrier s'enfuit, elle se rend compte que ce petit trésor peut lui donner l'illusion d'un corps, et donc que son âme ait une consistance, et donc de rester ancrer sur terre. Ce qui n'est pas pour lui déplaire, vu que son vrai corps a fait pouf, et disparut dans le monde des mortels. Même si cette amulette lui permet de vivre une vie quasiment normal, Madison va devoir trouver une solution au plus vite, car il suffit d'un petit rien du tout pour tout reperdre. Donc morte, mais pas enstérer. Aussi en apprenant ce qui s'est passé, les instances supérieures angélique lui envoie un ange, afin de lui apprendre à se servir de ce petit bijoux. Ainsi qu'un gardien, un ange miniature, avec un humour … mordant, Cependant, elle va vite apprendre à ses dépend que son destin est cruel, car au contact de cet angelot, elle va vite s’apercevoir que le bien et le mal sont deux notions assez relatives quand les anges s'en emparent. Reprendre son destin en main quand on ne croit pas à tous cela … eh bien on va voir où tout cela va nous mener.

Comme à mon habitude, j'aime bien commencer à parler des personnages. Étant donné qu'ils peuvent être nombreux, c'est parfois ce qu'il y a de mieux à faire, alors e avant la musique avec l’héroïne.

Madison Avery est une jeune fille sans histoire. Elle a dix-sept ans et vient de finir son lycée. Maintenant ce qu'elle espère c'est le bal. Et donc c'est une donzelle que l'on retrouve un peu partout en Amérique, ce que je veux dire c'est une américaine typique. Elle est jolie, possède un caractère très bouillant sous ses manières de petite bourge. C'est surtout une jeune fille courageuse, fougueuse et comme toutes filles bien dans sa peau, s'intéresse d'un peu trop prés aux garçons. Bref une jeune fille des plus banale en somme. Pourtant, quand à la cause de son décès ''prématuré'' elle ne va pas finir de s’interroger sur le pourquoi. Pourtant, malgré cela, elle va se battre pour continuer de vivre comme si de rien n'était, et va même faire la connaissance de deux êtres sexy à mort pour une adolescente, Barnabas l'ange et Josh l'humain. Elle à de bonne répartie qui parfois sont assez drôle, et puis pour être totalement franche avec vous, elle m'a fait penser à Charley Davidson, mais sans ses blagues douteuses.

Josh est un jeune lycéen, très mignon et surtout populaire dans l'environnement du lycée. Il craque un peu pour la belle Madison. Néanmoins, si c'est Madison qui est morte, il n'en reste pas moins qu'un faucheur des ténèbres lui coure après. Et que comme Madison, lui aussi se pose de nombreuses questions. Cependant quelque chose me chiffonne en ce qui concerne ce jeune homme. Vu que le faucheur à réussit son coup vis à vis de Madison, pourquoi s'en prend t'il à Josh ?

Barnabas, cet ange de lumière est un être pacifiste, et téméraire. Cependant on ne découvre pas plus sur lui étant donné que la plus part du temps il est absent.

Calice est un ange gardien mineur. Une sorte de petite fée clochette. Il m'a bien fait rire soit dit au passage. Une répartie que l'on ne s'attend pas pour un petit bout de personne pas plus grand qu'un dé.

Kairos est le faucheur des ténèbres. C'est lui qui est à l'origine de l'accident de voiture de Madison où elle à périt, mais aussi des tentatives infructueuses sur la personne de Josh. Ayant possédé sur lui une amulette plutôt particulière, qui a été dérober par Madison, il va jouer des pieds et des mains pour la récupérer, mais pas facile quand on sait qu'en réalité, il y a des gardiens prêts à intervenir.

Bref, maintenant que vous connaissez un peu mieux nos personnages, découvrons ensemble le roman avec la plume de l'auteur, la romance entre les personnages puisqu'il n'y en a pas sera remplacé par les différentes castes régnant au sein des anges en détails, et bien entendu l'intrigue de ce livre.

Alors comme d'habitude, on commence ce point spécial roman par la plume de l'auteur. Sa plume se fait tour à tour fluide, légère, intense, rythmée, drôle. Fluide car les pages défilent à vitesse grand V, et que l'on ne voit pas passer le temps que l'on prend pour lire ce livre. Légère, vu que tout simplement, l'histoire se lit bien et facilement, sans compter que les mots que l'auteur à choisit sont simplistes. Intense, car l'on ressent très clairement les sentiments des personnages qui peuplent cette histoire. Rythmée par les nombreuses actions, les rebondissements, les révélations en tous genre qui pullulent le récit. Enfin drôle car certaines répliques ou actions sont à se tordre de rire. Bref vous l'avez compris, c'est une plume qui m'a laisser à de multiple reprise sur le c**. Par contre ce que j'ai bien aimé, c’est cet univers riche en descriptions, mais aussi très sombre avec ce petit chouia en plus de drôlerie. Et d'ailleurs les factions angéliques y sont même très bien détaillées.

D'habitude pour ce point, on se retrouve avec le point romance entre personnages, mais comme ici, la seul chose que l'on ait pour dire c'est que Madison est attiré par Barnabas le faucheur de lumière et Josh l'humain mignon tout plein qu'elle défend, vous avez compris que l'on en vite le tour, d'autant que ce n'est que cela qui est mis en avant pour l'instant. Aussi je vous propose de découvrir les différentes factions angéliques que le roman nous donne. On a tout d'abord les anges gardiens, ce sont de minuscules anges aussi grands et aussi gros que les fameuses fées comme Clochette, mignons, mais casse pieds, mais surtout ce sont des messagers entre les faucheurs et les séraphins. Ensuite viennent le faucheurs de lumière comme Barnabas, eux croient au libre-arbitre et protègent les humains des ténèbres Justement en parlant d'eux, ces faucheurs des ténèbres comme Kairos sont des anges déchus qui récupèrent les âmes et suivent la destinée des humains, ainsi si l'un d'entre nous possède une âme aussi noire que du charbon, aussi diabolique que le roi des enfers, ils viennent vous cueillir et vous emmènent avec eux. Ensuite les gardiens du temps comme Madison sont au nombre de deux un pour la lumière, et l'autre pour les ténèbres. En réalité, ce sont tous deux des êtres humains possédant une prière spéciale (la fameuse amulette), vivent très longtemps, restent jeunes, du moins tant qu'ils ne sont pas remplacés. Puis ils y a les séraphins, ces êtres sont les instances supérieurs angéliques. Ceux qui voient tout ce qui se passe sur terre et qui décident du sort des êtres humains, bons ou mauvais. Enfin, il y a ce que l'on appéle les ailes noirs. Je dirais qu'ils sont des anges nettoyeurs, car ils déchiquétent, broient et font disparaître les âmes damnés. En gros, on voit bien qu'il y a une sorte de compétition entre le bien et le mal qui n’arrêtent pas de jouer au ping pong avec leurs bêtises.

Enfin pour finir ce point, on se retrouve avec une intrigue passionnante. On se retrouve avec une Madison qui se fait fauchée par une voiture, là elle meurt. Mais son assassin un faucheur des ténèbres qui possède une amulette, se fait justement volé ce bijoux. De là tout s’enchaîne, Madison se passe ce porte bonheur autour du coup, reste dans le monde des humain, se voit être coltiné par un un ange et un ange gardien, puis doit poursuivre son assassin qui cherche à tuer l'humain Josh, … Bref vous avec compris c'est une intrigue très bien menée, donc l'action démarre sur les chapeau de roue. Une action qui se déroule étape par étape, qui nous captive, qui nous laisse à bout de souffle, tant elle coure de plus en plus vite. C'est une course contre la montre qui défile sous nous yeux. Cependant, parfois lors de la lecture, on ressent que les choses sont prévisibles, voire trop. C'est comme si qu'à certains passages, il y manquait une petite touche d'un je ne sais quoi. Mais la fin est superbement bien décrite, et je l'ai adoré.

En conclusion, voilà un livre bien sympatrique que j'ai découvert. Il est riche autant en actions, rebondissements, révélations, mais aussi en descriptions qui vous transporte et vous conquit assez facilement. Les personnages sont quand à eux très charismatiques, et on a envie d'en découvrir bien plus encore sur eux. Néanmoins, à mes yeux, c'est cette fin magnifique qui me donne plus envie d'aller en découdre avec le tome deux dés maintenant. Bref vous avez tout comprit, je vais aller m'allonger et me mettre à lire ce second tome qui est juste sous ma main, avant de revenir sur mon ordinateur, pour la prochaine chronique. Alors à la prochaine.

13 8

 

Len se pencha en avant et posa les avant-bras sur la table.

—Amy a raison, dit-il avec sérieux. Tu peux avoir beaucoup mieux qu'elle. T'es en terminale.

« Un vrai cas social » ? Il pouvait avoir « beaucoup mieux » ? Mes émotions faisaient le grand huit. Je serrai les dents; j'étais tellement furieuse que j'aurais pu crier. J'aurais mieux fait de m'éloigner. J'aurais dû m'éloigner pour ne pas entendre tout ça.

Les ailes de Calice battaient en produisant un bourdonnement aigu.

— «Il était une fois une fille de Lake Powell dotée d'une bouche pleine de fiel. Elle crachait de la merde comme des toilettes bouchées, jusqu'à ce que je lui mette la tête dans le mur. »

Déprimée, je m'affalai sur la banquette du box d'à côté sans cesser de couper mes fils pour rester invisible.

— Ça ne rime pas, murmurai-je en m'essuyant sous l'œil. Bon sang! j'allais pleurer à cause de ce que venait de dire cette fille.

—Peut-être, rétorqua Calice sur un ton acerbe, mais c'est ce qui va se passer.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire