Créer un site internet

Morgan Kingsley tome 2

Moindre mal

M14 3

E 2

L2es démons, certains les vénèrent. D'autres les craignent. D'autres encore, comme Morgane Kingsley, les affrontent au corps à corps à armes égales. Exorciste de profession, Morgane est une des rares personnes dont l'aura est plus forte que le démon qui la possède. Mais la jeune femme a aussi ses fêlures. Elle vient de faire une terrible découverte : tout ce qu'elle avait toujours cru concernant son passé et son identité n'était qu'un vaste mensonge. Par ailleurs, si son démon ne veut pas sortir de sa tête, son ex ne veut pas non plus sortir de sa vie et, comme si ça ne suffisait pas, un démon psychopathe l'a prise en chasse ! Enfin... il en a surtout après l'être qui la possède. Morgane n'a donc pas le choix : pour sauver sa peau, elle doit protéger son démon intérieur. Un moindre mal somme toute

B 2

 

Q2u'est ce que je pourrait dire de ce livre. En dehors qu'il est comme l'une de ces barres de Crunch dont les emballages s'accumulent sur mon lit. Bin ouaip, quoi !!!!! Il faut bien se nourrir pendant que l'on critique un livre. En plus cela aide à la concentration des cellules grises. Sans compter les nombreuses canettes de coca, de jus d'oranges, de sprite, de thé glacé, qui forme un bon gros tas dans ma poubelle spécial ordi. Mdr. Non mais je ne déconne pas, je suis plus productive, et selon mon homme, plus sadique que jamais, car je ne partage PAS. Bon ce n'est pas grave. Alors comme promis, je me suis lancée dans la lecture de ce tome deux et je dois dire que la sauce est bien plus relevée que le tome précédent et surtout, bien plus épicé. Oui j'adore lire, comme tous livrophage qui se respecte, mais moi j'adore tous les livres même s'il n'est pas trop génial. Soyez un peu indulgent les potos, un livre, il vous fait voyager jusqu'aux confins de l’univers de la littérature, vous découvrez de nouveaux horizon, et bien sur vous ne vous sentez plus du tout seul(e). Bien pour en revenir à notre livre, allons le découvrir ensemble.

Pour commencer cette critique, que diriez vous de pénétrer dans l’univers de ce nouveau synopsis pour ce second opus. Morgan Kingsley, exorciste par son don et de son métier, évolue dan un monde où les démons possèdent des corps humains de grès ou de force et en font ainsi leurs hôtes. Les humains les vénèrent pour certains, les craignent pour d'autres et parfois même les affrontent au corps à corps et à armes égales. Cette femme au tempérament volontaire, et possédé par le plus puissant des démons, le roi Lugh en personne. La raison, c'est que tout simplement, elle possède une très forte aura, et qui surpasse son démon intérieur. Mais la pauvre, même si elle est forte, a aussi des faiblesses comme tout être humain. Et sa plus grande faiblesse vient du fait qu'elle vient de découvrir que tous ce qu'elle croyait jusqu'à présent est un énorme mensonge. En effet entre son passé et son identité qui sont remis en questions, il y a de quoi rester sur le tapis. Par ailleurs elle est bien ennuyée avec deux mâles sexy en diable qui ne veulent pas sortir ni de sa tête, ni de sa vie. Le démon Lugh qui partage ses pensées, et son ex Brian. Et comme si tout cela ne suffisait pas, la voilà avec un démon psychopathe qui lui coure après, juste histoire de tuer le sexy Lugh, et donc elle par la même occasion. Alors comme c'est une brave fille, elle va devoir sauver sa peau ainsi que le roi démon. Pas vraiment le choix donc. Un moindre mal en somme.

Voilà une chose de faite. Autour maintenant des personnages de ce récit. Ont-ils changés ou pas ?

Morgane est toujours aussi exaspérante. Maintenant qu'elle à compris qu'elle est possédée, là voilà en proie au plus affreux sort de la planète. Faire une découverte capitale sur son identité. Du coup elle en devient grincheuse, horripilante, exaspérante, et surtout ne supporte plus les hommes. Déjà que l'un d'entre eux vie en elle, et que l'autre ne veut pas lui laisser faire sa vie, alors question mâle sous testostérone non merci. Sa grande gueule et sa façon de monter sur ses grands chevaux ou encore de réfléchir pour rien vu qu'elle fonce tête baissé dans la porte, bin c'est pas vraiment une joie pour personne d'avoir une héroïne de ce genre. En plus à plusieurs reprise j'ai eu une envie irrésistible de lui foutre une sacré paire de taloche en pleine tronche, je ne vous dis pas à quel point, cela me démangeait. Donc non, pas de changement de ce coté là. Mais d'un autre coté elle semble grandit et mûrit. C'est assez déconcertant. Car il faut dire une chose elle ne peut pas faire autrement que de faire face à cette guerre civile démoniaque ou encore face aux découvertes sur son passé. C'est impossible. A un moment ou un autre il fallait bien qu'elle se dise assez réfléchis, repos maintenant.

Lugh, quand à lui, c'est du pareil au même. Monsieur le roi se cache, monsieur le roi drague, monsieur le roi réfléchit. Et pendant tout ce temps qui s'en prend plein la tronche ? C'est MOMO. Eh bin oui. Monsieur, n'est certes pas un lâche, mais il y a une limite à tout quand même. Il est peu présent, et c'est vraiment énervant. Sauf pendant qu'il parle à Morgane dans ses rêves. Et puis cela doit être assez frustrant de rester enfermer dans un corps dont il ne peut pas prendre le contrôle et du coup ne rien pouvoir faire.

Dom et Adam sont toujours aussi charmants l'un que l'autre. Dominique qui est devenu humain à la suite de l'exorcisme de Saul, avec son caractère calme et doux, tempère parfaitement le coté explosif et colérique d'Adam. Ces deux là sont toujours aussi soudés malgré le fait qui leur arrive de sacré coup dure.

Ensuite vient Raphaël, le plus jeune frère de Lugh. Oui moi aussi je suis très surprise de constater que même un démon peut avoir un nom aussi banal. Bon, bref, pour en revenir, il est toujours aussi méchant mais moins que son autre frère.

Enfin Brian, si lui est l'ex de Morgane, méfiez vous, parce qu'à force de tourner autour de la gamine, cela finira bien par devenir chaud bouillant. Là au moins il a affirmer son caractère, qui est très possessif. Miam, un vrai régal. Sans compter que c'est un véritable repas des sens.

Bien maintenant que c'est fait, passons à l'essentiel du roman avec la plume de l'auteur, la romance entre les personnages et bien évidement l'intrigue du tome.

Tout d'abord la plume de l'auteur est légère et simpliste. La lecture est facile et l'on ne voit pas les pages défilées sous nos yeux. Il y a de l’actions à gogo, des retournement de situation parfois à 180°, des révélations choc, mais aussi des personnages qui sont de plus en plus attachants et ayant un fort caractère. L'humour y a pris sa place, et l'on sent bien que parfois cela nous permet de souffler un tout petit peu pour mieux repartir sur les chapeaux de roue. Bref, c'est une bonne plume que nous avons là.

Ensuite, nous avons la romance entre personnage. Alors pour ce point là, pffiiioooouuuuutttttt !!!!!!! Comme vous l'avez compris il y aurait des choses à dire. On commence par le trio Lugh/Morgane/Brian. Lugh qui continue à draguer Morgane dans ses rêves, et qui lui parle à tout bout de champ dans sa tête, apparemment c'est fatiguant. Ensuite Brian qui ne sort plus avec la donzelle, et qui lui tourne sans arrêt autour, cela aussi apparemment c'est fatiguant. Et la je dis, messieurs quand une dame vous dit stop, mieux vaux arrêter de l'emmerder, parce qu'à un moment ou un autre le pétage de plomb va faire vraiment mal. Car en réalité, Madison en a marre d'entendre une petite voie dans sa tête, elle en a marre d’être le centre d'un mâle qu'elle cherche à protéger, elle en à marre de tout. Et quand on sait ce qu'elle endure avec ce qu'elle à appris, il faut se dire que la pauvre en voie de sacrés couleur. Alors laissez là un peu tranquille. Mais pour moi si même si Morgane réagit de cette façon, elle est bien contente d’être le centre de l'attention de ces deux mâles qui semble très attachés à elle, chacun à sa manière. Ensuite vien notre petit couple d'homosexuel sadomasochistes. Ils sont mignons tout plein, comme dans le premier tome. Ils se soutiennent et sont plus amoureux que jamais. Je les adore vraiment.

Enfin, l'intrigue du roman. Alors moi j'ai vu deux intrigues bien distincte. Il y a le grand méchant de l'histoire qui cherche à tuer Morgan et en même temps Lugh, et aussi la révélation sur Morgane. Pour la première, les actions se suivent dans un ordre établi, et l'on sent que l'auteur y a mis beaucoup du siens, quand à l’élaboration de cette intrigue principale. der Jager, le Chasseur, qui en a après Morgane au point de vous donner de sacré cauchemar, du genre à surgir dans votre dos sans que vous sous y attendiez, un peu comme dans un film d'horreur. Rien que d'y penser j'ai des sueur froides qui me coule dans le dos. Mais pour la seconde, je me suis dis, c'est pas possible, c'est une blague que l'auteur est entrain de nous faire. C'est vraiment le choc du tome. On va aller puiser dans les secrets de famille et croyez moi vous même vous serez scotché. On va ainsi découvrir bien plus sur Morgane, son frère et ses parents, mais aussi sur ses facultés si particulières et ce qui fait d'elle une personne si intéressante pour les démons. Bref c'est très bien mené, beaucoup d'argumentations, beaucoup de détailles, et contrairement à ce que l'on pourrait penser, c'est bien mieux que celui du tome un qui à mes yeux était un tout petit peu brouillon.

En conclusion, il est bien meilleur que le premier opus. On apprend plus sur Morgane et on comprend enfin certaine questions qui me turlupinaient depuis quelque temps dans la tête. Et puis l'histoire est assez original, et je me dis que je continuerais bien cette saga dés que je pourrait m'offrir les autres tomes. En attendant à la prochaine.

13 8

 

— Calme-toi, Morgane. Je ne fais rien. Tu récupères, couchée dans ton lit.
J'attrapai le drap et le tirai jusqu'à mes épaules en le tenant des deux mains.
—Je ne te crois pas.
Ses épaules s'affaissèrent.
— Je n'ai rien fait pour mériter ta méfiance.
J'éclatai de rire, un brin hystérique.
— Flash d'informations à ton attention: me tromper afin de pouvoir contrôler mon corps sans être interrompu est une violation de ma confiance.
Il pencha la tête sur le côté, l'air véritablement intrigué.
— J'avais plus d'une raison pour agir ainsi, mais je ne t'ai pas froidement trompée pour satisfaire uniquement mes buts. Tu dois savoir que je suis sincèrement attiré par toi.
Le rire hystérique voulut refaire surface mais je le réprimai.
— Je ne sais rien. Tu peux savoir tout ce que je pense, tout ce que je ressens, tout ce qui est caché sous ma surface. Et je peux savoir ce que tu veux bien me dire. C'est tout ! Est-ce que je suis juste supposée croire sur parole que toute cette scène ne fait pas partie d'une autre manigance ?
Il sourit d'un air contrit mais, si je ne l'avais pas mieux connu, j'aurais juré déceler dans ses yeux une expression blessée.
— Je comprends ton point de vue. Et, non, je ne te demanderais pas, surtout pas à toi, de croire quoi que ce soit sur parole.
Sur ce, je me réveillai d'un coup.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire