Risa Jones tome 1

Les anges des ténébres

Image 89

 

E 2

Zi-louve, mi-Aedh, Risa Jones peut voyager entre la vie et la mort et voir les Faucheurs, ces créatures surnaturelles qui guident les âmes des défunts dans l'au-delà. Mais une puissance maléfique dérobe les âmes, les empêchant pour toujours de renaître. Avec l'aide de sa tante, la dhampire Riley Jenson, et de Lucian un Aedh ayant perdu ses ailes, mais pas son sex-appeal Risa doit traquer cette créature au risque de voir l'Enfer se déchaîner sur Terre

B 2

 

C1’est la deuxième saga de Keri Arthur que je lis. Et ce fut un vrai bonheur. Vu comment j’ai adoré la saga première Riley Jenson, je me suis mise à lire cette dernière. Et là, même si au début je n’arrêtais pas de me dire que Risa n’allait pas être à la hauteur de la grande Riley, bin je fus bluffée. Bon bref, maintenant que je l’ai terminé, passons aux choses sérieuses.

En ce qui concerne l’histoire. Risa Jones est une jeune femme qui possède un code génétique fort rare et qui fait d’elle un être extraordinaire. Née d’une mére louve cloné et amélioré en labo et d’un père Aedh, elle possède leurs capacité et d’autre encore. En effet sa mère voit l’avenir et son père est une énergie pure. Quant à ses propre dons, elle peut parler aux âmes des mourants et aux morts, mais aussi voir les faucheurs et traverser l’entre deux monde par son héritage d’Aedh. Certes ce sont des compétences qu’elle utilise rarement, car elle préfère se concentrer sur les activités qu’elle partage avec ses deux meilleurs amis. Néanmoins, quand sa mère va aller la voir pour lui demander d’aider les parents d’une petite fille dans le coma, elle accepte à contre cœur. Pourtant arrivée sur les lieux, ce qu’elle découvrira, lui glacera l cœur d’effroi. En effet l’âme de la petite fille ne réside plus dans son corps, et ce n’est ni la mort, ni les moissonneurs qui l’ont emmené. C’était comme si quelqu’un avait arraché l’âme de l’enfant de son enveloppe charnelle. Il s’avère en réalité qu’une créature immorale se délecte des âmes d’innocent ou non en les consommant, et ce n’est qu’un des problèmes qui vont lui tomber sur la tête. Car d’autres ennuis vont lui tomber dessus et pas des moindre. Quelqu’un cherche à ouvrir les portes de l’enfer afin que les démons s’emparent de la terre. Et justement Risa fait partie de ce plan car elle seule peut retrouver les fameuses clefs vu qu’elles ont été fabriquée par le père de cette dernière avant qu’il ne ‘’meurt’’. Cependant dans cette fameuse quête, elle sera aidée par un guerrier. Un guerrier venant d’en haut, un être exceptionnel que tous voient au moment du passage dans l’au-delà, un faucheur de la caste des Mijai. Et quand ce faucheur viendra la voir en lui disant que son père va prendre contact avec elle pour ces fameuses clefs, elle ne s'attend probablement pas à tout ce que cela va entraîner.

Coté personnage, on en découvre quelque uns qui sont vraiment hot. Risa, Lucian, et Azriel en sont les personnages principaux. Puis vient, Tao, Illianna, Riley, Rhoan, Quinn, et d’autre encore. Tout d’abord, Risa. Risa est une jeune femme hybride, moitié louve, moitié Aedh, dont la libido des loups est véritablement intense comme pour tous les loups. Cependant, malgré l’héritage reçu du côté de sa mère, jamais elle ne put se transformer en louve. Elle est entourée d’amis fidèles en Tao et Illanna. Tous trois sont propriétaire d’un restaurant et se relayent pour s’en occuper. C’est une jeune fille forte qui ne manque pas de piquant, comme notre très chère Riley. Même si entre eux deux près de vingt années les séparent, on sent que notre nouvelle héroïne fait partie de la famille de l’ancienne et qu’une grande affection les lie. Elles sont aussi têtues l’une que l’autre, Risa aurait pu devenir gardienne comme sa tante, pourtant elle préfère mener une existence normale, mais cela ne l’empêche pas de se jeter corps et âme dans une quête au lieu de rester assise dans son coin quand tous tente de résoudre l’énigme. Et c’est justement à cause de son caractère impétueux qu’elle se lancera dans cette enquête bien difficile et surtout dangereuse pour une jeune fille qui ne fut même pas entrainer comme un gardien du Directoire. Ensuite Lucian. Sexy en diable, un beau parleur. Du coup je ne le sens pas. Il peut être aussi beau qu’un dieu, je suis perplexe quant à ses intentions véritable. Il est certes un a Aedh banni, et donc puissant, je n’arrive pas à savoir si il est du côté de Risa et donc un gentil, ou de ceux qui veulent les clefs et donc un méchant. J’attends de voir cela dans le prochain tome. Pour ce qui est du Mijai Azriel, lui c’est mon préféré. Il est lui-même frustrant. Il est viril, on sent une dangerosité et de la colère au fond de lui mais jamais il ne laisse rien paraître ! Cependant il est aussi beau qu’un Apollon. J’adore les taquineries que Risa lui lance. Ils m’ont bien fait rire quand ils sont ensemble. Mais pareil j’attends de voir dans les tomes futurs qui il est vraiment vu que je veux passer à quelqu’un que nous connaissons tous. Pour finir je veux parler de Riley. A la fin du neuvième tome de la saga Riley Jenson, on s’ait posé énormément de question sur son devenir et de son désir. En tout cas ici on voit le résultat et toutes nos questions ont trouvées leurs réponses. Merci Keri Arthur pour cet épilogue de la saga d’origine.

En ce qui concerne la plume, la romance et l’intrigue. La plume est légère, bien écrite et murie comparée à la saga Riley Jenson. Pas une minute de tranquillité, on ne s’ennuie à aucun moment. Pour ce qui est de la part romance, elle aussi n’est pas mise de côté. Le livre est plein d’actions avec pour aide des combats en pagailles, des  manigances, des rebondissements, des interventions de dernières minutes, etc. Sans compter que le suspense est insoutenable. Et puis il y a le sexy. Beaucoup même, mais pas au point d’avoir du sexe débridé. Il faut dire que les personnages sont super. Ils sont diversifiés et sont très attachants. Sans compter que nous n’avons pas seulement les créatures surnaturelles que nous connaissons déjà, les loups garous, les hybrides et les vampires, mais aussi de nouvelles avec les Aedh, les Mijai ou encore les faucheurs qui est un concept nouveau pour moi. En gros c’est un nouvel univers qui s’offre à nous. Tant qu’au cas de l’intrigue, il est rondement mené, bien ficelé comme un rôti. Tout est tellement emmêlé qu’il est difficile de voir clair dans ce qui se passe. Tous ceux qui passent sous vos yeux est synonyme de suspect, autant pour l’histoire des âmes arrachées du corps des humains que pour cette histoire des clefs des portes de l’enfer. A tel point que l’on ne voit pas les pages du livre tournées encore et encore, jusqu’à la fin du livre. Et pour une fois je vais parler de la couverture. Elle est tout simplement magnifique. Les tatouages du dragon sur le bras de la femme censé représenter Risa est de toute beauté. Et pour ce qui est du couple il suggère du sexe. La couverture est tout simplement magique.

En conclusion. Cette nouvelle saga n’a rien à voir avec celle de Riley Jenson. L’auteur s’arrête moins sur les sentiments et donne plus d’actions, avec des personnages piochés dans l’ancienne saga que l’on a ou non aimé (pour ceux qui l’on lut), et d’autre personnages qui ont été créés spécialement pour cette série ci. D’ailleurs on s’y attache facilement. Le livre en lui-même possède tous ceux que l’on aime, amour naissant, désirs, action, rebondissements, une bonne intrigue, de nouvelles races de créatures surnaturelles, etc. Bref que du bonheur. Juste un truc que je voudrais bien avoir pour les prochain tomes et cela concerne Risa et Azriel, j’aimerai bien les voir ensembles, et vu comment ces deux-là se plaisent, j’espère sincèrement qu’ils tomberont ensembles tous les deux. Mais la question à un milliard de dollars, ce sera dans quel tome ?

13 8

 

- J'ai juste appelé Azriel.
- Le Faucheur ?
Soudain, Iliana apparut dans l'embrasure de la porte. Elle regarda derrière moi et resta bouche bée.
- Alors ça ! Ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais!
- Et vous vous attendiez à quoi? demanda-t-il.
Sa voix grave teintée d'amusement fit vibrer chaque parcelle de mon corps.
- Je ne sais pas. (Elle agita la main dans sa direction.) Mais pas à cette allure... dangereuse.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire