Black Wolves Tome 1

Je ne suis pas Juliette

Black wolves tome 1 je ne suis pas juliette 1118294 121 198

E 2

A3 1ngel a été élevée au milieu d'une bande de bikers.

Belle, rebelle, elle est têtue, coriace, insatisfaite et adore la bagarre.

Mais surtout, elle aime se réfugier sous cet arbre, où à douze ans, elle a reçu son premier baiser du mystérieux Soan.

Soan rejoint les red stars, la bande de motards de son père, pour se cacher.

Il aime la lecture, Shakespeare, et ne se trouve pas à sa place auprès d'eux.

Un dernier souhait qui lui permet de ne pas s’effondrer?

Revoir Angel, la fille du chef des Silver Wings qu'il a embrassée avant de partir vivre chez sa grand mère.

Angel, Soan, deux êtres séparés par la rivalité de leurs pères.

Cela vous rappelle une histoire?

À vous de découvrir si leur destin sera maudit...

B 2

 

13 7 Hélas ! faut-il que l’amour, si doux en apparence, soit si tyrannique et si cruel à l’épreuve ! » - phrase d'introduction de Roméo et Juliette de William Shakespeare. Dans ce monde, l’être humain recherche désespérément le grand amour, vivre à deux, fonder une famille, être heureux. Malheureusement, cet amour, comme le dit la phrase d'introduction d'un certain roman des plus connu au monde, est le plus beau sentiment au monde, mais parfois est un véritable fléau. Après tout, la chanson ''L'amour est un oiseau rebelle'' de l'opéra Carmen décrit cet amour comme il se doit. « l'amour est enfant de bohème, il n'a jamais, jamais connu de loi, si tu ne m'aimes pas je t'aime, et si je t'aime, prends garde à toi, prends garde à toi, si tu ne m'aimes pas, si tu ne m'aimes pas, je t'aime, prends garde à toi, mais si je t'aime, si je t'aime, prends garde à toi ». Je veux dire par là, que dans certain cas l'amour n'est pas forcément partagé par l'élu(e) de notre cœur, et parfois il déserte complètement de notre cœur - d'où les séparations. Néanmoins, l'amour reste beau. Il nous donne des ailles, il nous fait déplacer des montagnes, il nous transporte au septième ciel, nous fait voyager sur un petit nuage rose, comme si que la flèche de Cupidon nous avait transpercée en plein cœur.

On dit souvent qu'il y a un Roméo pour chaque Juliette. Mais quand est il pour le cas où la Juliette n'est pas une Juliette. C'est ce qui se passe dans ce livre. La jeune héroïne de cette nouvelle histoire, est vraiment, mais alors là vraiment à des années lumières des jeunes filles de bonne famille. MDR. Angel a été élevée au milieu d'une bande de bikers. Belle, rebelle, elle est têtue, coriace, insatisfaite et adore la bagarre. Mais surtout, elle aime se réfugier sous cet arbre, où à douze ans, elle a reçu son premier baiser du mystérieux Soan. Soan rejoint les Red Stars, la bande de motards de son père, pour se cacher. Il aime la lecture, Shakespeare, et ne se trouve pas à sa place auprès d'eux. Un dernier souhait qui lui permet de ne pas s’effondrer ? Revoir Angel, la fille du chef des Silver Wings qu'il a embrassée avant de partir vivre chez sa grand mère. Angel, Soan, deux êtres séparés par la rivalité de leurs pères. Cela vous rappelle une histoire ? À vous de découvrir si leur destin sera maudit ...

C'est tentant, vraiment. Mais Angel tout comme Soan sont de véritables seigneurs du crochet du droit. Pourquoi ??? Justement j'allais y venir en vous parlant des personnages du roman.

Angel est une belle jeune femme, tout en courbe et en finesse, aux beaux yeux bleu et blonde. Bref, la parfaite petite dame. Malheureusement, cela s’arrête là. Car la donzelle n'est pas une idiote et encore moins une fille facile voire même mou du bocal. Cette donzelle est tout le contraire de la fille bien élevée. Elle a un caractère de merde, elle est rebelle, rote, pète, grande gueule, vulgaire ne se laisse pas marcher sur les pieds, bagarreuse, n'a jamais peur de rien, elle sait se défendre et protège les siens les Silver Wings. C'est une fille qui ne se prends pas la tête, mais aime emmerder son monde, et n'est pas du tout superficielle. Dés qu'il y a une bagarre, elle n'hésite pas à s'y plonger avec un véritable plaisir, sans compter qu'elle adore faire les courses de moto. Bref un véritable garçon manqué avec un tempérament volcanique. Néanmoins, elle à un point négatif qu'elle doit gérer en permanence. Son père Ce dernier est le chef de la bande de motard, et du coup il la surprotège un peu trop. Mais naturellement, la poulette le remet vite à sa place et lui rappelle a grand renfort de cris, de bouderie, ou de colère, qu'elle sait se défendre. Alors on passe au dessus de tout cela et on oubli son coté gâté et surprotégé quand on voit de quoi elle est capable. D'un autre coté, la louloute cache quand même un coté fragile. Mais après la grande révélation, c'est sur que n'importe qui serait dans cet état.

Soan quand à lui est un beau jeune homme, grand, brun, yeux verts, et qui adore la lecture. Dix ans plus tôt, son père, qui est le chef des Red Stars l'envoie vivre chez sa grand-mère, car il en a mare que son fils traîne dans ses pattes sans compter que sa a changé d'homme et de bande à cette époque là. Malheureusement, à la mort de sa grand mère, il va devoir aller vivre dans une famille d’accueil. Tout se passera bien pour lui jusqu'au drame. Delà, il va devoir fuir pour ne pas être condamné. Il rejoint alors la bande de motard de son père et dans les courses afin d'échapper à son arrestation. C'est un homme bon, gentil, bel homme, sympathique, qui contrairement aux autres membres des Red Stars préfère rester à l'écart des bagarres sauf si il doit aider l'un d'entre eux. Parfois, j'ai eu l'impression qu'il n'était pas à sa place. C'est vrai qu'il est comme eux, mais parfois j'ai eu le sentiment qu'il était trop policé. Mais pendant les dix ans d’absence, il n'a eut qu'une pensée, revoir la gamine qu'il a embrassé lors d'une nuit de bagarre entre leur deux gangs et qui lui a laisser un souvenir mémorable.

Bien entendu, ces deux têtes de mules sont entourés par plein d'autres personnages. Leurs pères respectifs pour commencer, Damon l'oncle d'Angel, Hal un jeune homme de la même bande qu'Angel et qu'elle considère comme un frère, Cloé un membre des Red Star que Soan considère comme une tante, et bien d'autres encore.

Et puis, on arrive au point de ma chronique où je vous parle plus en détail du roman avec la plume de l'auteur, la romance entre les personnages et bien entendu l'intrigue du livre.

Tout d'abord, la plume de Stéphanie Delecroix est d'une légèreté humoristique à se tenir la pense. Pourquoi ??? Tout simplement parce que l'on se bidonne du début jusqu'à la fin de l'histoire. Angel est à elle toute seule un fou rire ambulant. Ses réactions sont d'un risible, que même le pire débile du monde serait moins crétin, on a l'impression de voir une gamine. Mais je passe là dessus, par ce qu'au fond, elle ne se laisse pas faire. Les pages si vite que l'on n'a pas le temps de s'ennuyer un seul instant. A vrai dire les actions, les rebondissements, les quiproquos, les retournements de situation, le révélation en tout genre, et autres faits, rythment la lecture et ne se ressemblent pas. C'est simple, à chaque chapitre, un nouvel événement survient pour notre plus grand bonheur. Et le pire dans cette histoire, c'est que je n'attendais que cela. Pour le coup, vous comprenez que les émotions sont très intenses. Déjà avec les fou rire qu'Angel nous fait vivre on est capable de tomber de sa chaise, mais en plus, on s’énerve, on crie, on a envie de câliner, sans compter les scènes torrides. Parfois je ne savais même plus quoi faire tant j'étais en parfaite osmose avec l'un des deux personnages principaux. Les descriptions reste dans le domaine de la simplicité, et en aucun cas ne sont lourdes d'explications. D'un autre coté, l'univers est très bien travaillé. On se plonge avec délectation dans l'univers des bikers. Je ne sais pas si c'est comme cela que çà se passe, mais en tout cas personnellement j'ai adoré les moments de bagarres, des courses de moto, des beuveries, etc. De plus ce que j'ai adoré, c'est de suivre le cheminements des pensées, et des deux bandes à travers le point de vue des deux personnages principaux. Découvrir comment l'un voit l'autre et vice versa, à été génialissime.

Ensuite la romance entre les personnages commence dans leurs adolescence. Lorsqu'ils se rencontrent pour la première fois et que Soan embrasse pour la toute première fois son Angel. Quoique s'il avait su ce qui allait l'attendre comme représailles je ne pense pas qu'il l'aurait fait. Mais bon c'est un mec avant tout, et le défit n'aurait été que plus palpitant. Et puis au retour de Soan dans la bande de son père, il découvre sur l'arbre qui a vue son premier baiser, une inscription qui lui fait vite comprendre que la princesse veut sa mort. Pourtant à leur rencontre, ils tombent sous le charme l'un de l'autre. Si elle ne laisse rien paraître, Soan va lui courir après jusqu'à ce qu'elle cède. Les premières rencontres entre eux va être du tu me plais mais je ne te dirait pas.Tu me fait fondre, mais je ne céderais pas. Ce que je vois me plais, mais tu va attendre longtemps avant que je te le fasse savoir. Alors, quand la scène que l'on attend avec impatience débarque, c'est du chaud. Puis viennent les autres petits rendez vous secrets. Et avec le temps, on sent que leur relation évolue. Du moins jusqu'à l'arrestation et qu'Angel se laisse aller, tant qu'elle se sent mal de cette séparation qu'elle a elle même orchestrer. Sans compter la grande révélation que Soan avait promis à sa dulcinée. Même si Soan sait que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire, il voulait que sa belle soit au courant de la raison pour laquelle leurs bandes ne se supportent pas et surtout pourquoi leurs pères respectifs ne voulaient pas qu'ils soient ensembles. Mais le pétage de plomb fut une véritable bombe nucléaire pour elle. Et la gamine s'est enfuit. Cependant, c'est un Soan transit d'amour qui va la rechercher partout. Car son amour pour elle est sincère et il sait au fond de son cœur qu'elle aussi est amoureuse de lui.

Enfin l'intrigue du roman se divise en deux parties. On a d'un coté une intrigue qui tourne autour de Soan dut au mystère de son retour. Et une autre qui tourne autour d'Angel et de la mésentente entre les deux bandes. Mais là encore l'auteur à sut très bien menée sa barque. Elle nous permet, tout en ficelant ses deux intrigues, de nous amener là où elle voulait. Et au moment où l'on pense que tout est OK, bang … Elle nous met un bon gros uppercut dans la tronche. Mais le pire c'est que tout est lié, ou presque. Mais je ne vous dirais pas plus, car sinon, vous connaîtriez déjà l'histoire avant tout le monde. Dans ce point ci, ce que j'ai apprécié, c'est le fait que l'auteur nous donne petit à petit des indices afin de nous aider à comprendre. Mais au final, quand les révélations se font, on se dit qu'en réalité, on était totalement à coté de la plaque.

En conclusion, si dans le contexte on se retrouve comme dans le véritable Roméo et Juliette, avec deux bandes qui sont comme des familles, entrain de se battre continuellement dés qu'ils se retrouvent, et que les gosses des chefs respectifs tombent fou d'amour l'un pour l'autre, on se rend vite compte que ni l'un ni l'autre n'est Roméo ou Juliette. Même si Soan pourrait passer facilement pour Roméo vu qu'il fait la cours à la belle. Mais pas Angel. D'ailleurs celle là n'est ange que de nom, car pour moi c'est une vraie diablesse. Çà doit être pour cela que je me suis tant accrochée à l'histoire. Les personnages sont à la fois attachants et détestables. C'est un roman plein d'action, d'amour, de rivalité et surtout de secret. Et on a tellement envie de connaître ce qui s'y passe, que malgré la quantité de pages, on le lit sans s’arrêter. Ce fut un bon mélange pour faire de cette lecture un excellent moment de détente. Malgré le fait que le mythe de Roméo et Juliette soit revisité, on vibre sans cesse. Pour moi, c'est un roman à découvrir et que je vous recommande vivement et avec chaleur. Surtout si vous adorez l'univers des bikers, des courses interdites et où les secrets de famille et de clan entremêlent la trame de la vie des amoureux maudits ! Mais le dénouement de l'histoire est trop bien. A la hauteur de la connerie de la diablesse. Encore une dernière chose avant de conclure définitivement il n'y a que dans les livres que le véritable amour se rencontre lors de l'adolescence, et que l'un des deux va tout tenter, tout surmonter pour arriver à obtenir ce qu'il a toujours voulu, c'est à dire son autre moitié. A bientôt mes loulous pour une prochaine chronique.

 

13 8

 

— Je n'ai aucune raison de revenir, mon père se débarrasse de moi.

Il me regarde avec son rictus, puis il me dit :

— À moins que tu m'aides à en trouver une ?

Je me lève, je continue à jouer avec ma pierre, tête baissée, j'essaie de trouver une raison à lui donner. Quand je relève la tête, les lèvres de Soan viennent se poser sur les miennes, il me fait un gros smack. Dans un réflexe, je lui balance mon poing dans la figure. Je recule pour m'essuyer la bouche - c'est dégoûtant ! - Je vois que je lui ai ouvert l'arcade sourcilière grâce à la pierre que je tenais toujours dans la main. Du sang s'écoule de la plaie, ça lui apprendra ! Il a toujours son rictus qui me tape sur le système.

— Maintenant j'ai une raison pour revenir ! On verra si un vœu peut se réaliser !

Il me fait un clin d'œil et s'en va. Je suis furax ! Comment a-t-il osé ? Une chose est sûre, si un jour il revient, il a intérêt à courir vite ou c'est tout le portrait que je lui referai. J'entends mon père crier après moi au loin, je souffle un coup et cours pour le rejoindre.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire