Devil's Reach Bikers Tome 2

Démons

81sq0ssbk1s ac ul320

E 2

T3ess a déverrouillé la cage qui emprisonne mon âme.
Mais le Diable est revenu frapper à ma porte et j’ai dû faire le choix le plus difficile de ma vie : éloigner la seule femme capable de réveiller mon cœur. Et je l’ai trahie pour la protéger.

La Faucheuse approche, mes démons intérieurs se déchaînent. Elle seule peut les calmer.

Elle est la clé. Ma clé.

Je n’ai qu’un objectif, la retrouver. Je n’aurai de répit que lorsqu’elle sera de retour dans mes bras.

Tess. Ma rédemption s’appelle Tess. Et je suis décidée à me battre pour elle.

B 2

L2e monde des hors la lois attirent de plus en plus le monde de la littérature. Il faut dire que les bad boys ont toujours été eut la coté auprès des filles. Et même si le monde dans lequel ils vivent est plein de danger, ils les attirent comme des mouches attirent le miel. Cela ne m’étonne pas que les écrivains se sont penchés sur leur cas. Bon …….. ils enjolivent un peu leurs vie, vu que les auteurs aiment écrire de belles histoires d’amour. Et contrairement aux hommes de ces gangs, dans les romans, ils sont beaux, canons, sexy, de magnifiques deux roues, doux, gentils, attentionné, et surtout c’est du miam miam en puissances. Alors, il ne faut pas s’étonner que les lecteurs sont tombés en pâmoison pour eux. Il ne fallait pas s’étonner que ce cocktail fonctionne. Entre les bad boys gros nounours et calinous, de l’action à en revendre, et des histoires d’amour, c’est sure et certain que c’est un pure feu de folie. Moi même j’y ai succombé. J’adore en lire et c’est super bon. J’aime quand sa explose, quand il y a de la baston, de l’amour, un beau gosse alpha et une héroïne badasse. En plus, cela se passe toujours dans l’époque contemporaine, et les couvertures, pour la plupart du temps, représentent des tablettes de chocolats. Je suis en extase.

Pour info, si le beau gosse a de beaux yeux, bleus, verts, dorés ou encore mieux, je ne dis pas non. Mais jamais je ne pourrais faire face à leurs futures régulières. En plus, pour qu’ils arrivent à leur fins auprès de la beauté qui se trouve dans leur collimateur, ils doivent surmonter pas mal d’obstacles avant d’y arriver. C’est ce qui se passe pour notre petit couple. Tess a déverrouillé la cage qui emprisonne mon âme. Mais le Diable est revenu frapper à ma porte et j’ai dû faire le choix le plus difficile de ma vie : éloigner la seule femme capable de réveiller mon cœur. Et je l’ai trahie pour la protéger. La Faucheuse approche, mes démons intérieurs se déchaînent. Elle seule peut les calmer. Elle est la clé. Ma clé. Je n’ai qu’un objectif, la retrouver. Je n’aurai de répit que lorsqu’elle sera de retour dans mes bras. Tess. Ma rédemption s’appelle Tess. Et je suis décidée à me battre pour elle.

Je vous avoue, que le résumé ne laisse pas beaucoup d’imagination pour se rendre compte quel genre d’obstacles se dresse sur leurs route. Mais ne vous inquiétez pas, vous le découvrirez bien assez tôt. Aussi je vous propose de découvrir les personnages.

Tess est toujours la fille aussi badasse que nous avons connu dans le premier tome. Elle est forte, grande gueule, charmante, sensible, belle, autoritaire, froide, gentille, etc … Cependant, dans ce livre, on en apprend plus sur elle. Notamment sur son passé entre elle et Clark, mais aussi le comportement qu’elle avait dans la rue quand elle a rencontré son meilleur ami de l’époque. Intraitable, perdue, pleine de démon, méfiante, insolente, toujours en train de s’attirer des ennuis. Mais, loin de nous donner l’impression qu’elle en joue et qu’elle est détestable, son coté secret, et qu’elle cache à tous, fait que nous nous attachons à elle. Même brisée, elle se relève. Et cela ……….. c’est une leçon de vie. Car même au fond du trou, elle nous démontre que l’on peut toujours se relever et avancer.
Trigger dont nous avons finit par découvrir le prénom – Nolan – est toujours aussi colérique. Cet homme qui explose de colère, qui s’enferme dans un monde de noirceur, est quelqu’un de brisé, certes, mais si attachant. Lui aussi nous démontre que même si nous sommes tombé plus bas que terre, nous nous devons de nous relevé. Mais aussi, que dans le tunnel de noirceur qui englobe notre vie, il y a toujours de la lumière à la fin. Il est toujours aussi beau gosse, attentionné, autoritaire, et protecteur. Je l’adore. Il est très attachant comme personnage, tout comme sa dulcinée.

Les autres membres du club Devil’s Reach sont toujours aussi présents. Brick, le vice président, qui finalement passe aux aveux sur le passé de la belle Tess. A la fois meilleur ami de Tes et de Trigger. Il est aussi très présent pour les siens, sa famille de cœur. On retrouve aussi les autres membres avec Morgan, Mateo ,Rich, Gus Mud, Cray, et tous les autres prospects, membres, et ceux qui sont au sommet. Jace, qui est devenu membre, va nous dévoilé son véritable visage. Jamais, je n’y aurai jamais pensé. On retrouve aussi les régulières, qui sont un véritable trésors. Mais aussi Peggy et les autres brebis. Tous autant qu’ils sont, forment une famille unie. Mais, si jamais l’un d’entre eux trahit cette famille, c’est ……….. mama mia !!!!!!!!!!!! Là c’est VENGEANCE. Ils ont un code d’honneur, et ils s’y tiennent.

Comme je vous l’ai dit plus haut, on en découvre un peu plus sur le passé de Tess. Et justement, Clark, l’homme qu’elle fuit. Ce dernier est entré dans sa vie alors qu’elle avait dix ans. Et à l’époque il en avait vingt et un, soit onze ans de plus. A l’époque elle était vulnérable et en manque d’attention. Il a gagné sa confiance, s’est amusé avec elle, fait en sorte qu’elle tombe amoureuse de lui puis il l’a trahit. A travers elle, il a vu alors une opportunité de devenir riche, et à épouser la mère de Tess. A ce moment là, la pauvre gamine qu’elle était tenta de se suicider – à onze ans – il a fini par lui laver le cerveau, et à fait en sorte de l’a soumettre à lui, jusqu’à ce qu’elle couche avec lui, après lui avoir fait croire qu’il allait se séparer de sa femme. Il l’a détruite, lui a volé toute son innocence, et l’a prise pour cible uniquement parce qu’elle est belle, intelligente et, que sous son armure, elle a un cœur énorme. On sent bien que cet homme est un véritable monstre. Un être sans cœur, sans âme, capable de tout pour garder ce qu’il a. Mesquin et cruel à sa manière, il n’hésite pas à prendre tout, et d’une certaine façon à étouffer ce que Tess était. C’est le B A BA des manipulateurs. Et il en joue énormément. Mais je dois dire, que je suis heureuse de la manière dont Tess la remis à sa place.

Felicia la mère de Tess, est une véritable ordure. Je trouve que Clark et elle se sont bien trouvé. Elle possède un bordel de luxe, ainsi qu’un club de strip-tease de luxe. Donc qui dit luxe, dit beaucoup d’argent. Cependant, elle n’a jamais fait en sorte que sa fille en profite. Et pour cause, elle ne l’a jamais aimé. Elle est même prête à faire travailler sa fille dans ses clubs pour qu’elle puisse avoir de l’argent. Je trouve qu’elle est méchante, une gar** même. Tout cela, parce qu’elle est jalouse de sa propre fille. Elle est très orgueilleuse et fière. Elle est vraiment malsaine comme femme. C’est compréhensible que sa fille l’a fuit et la hait.

Allen ou appelé Mon père, père de Trigger, est aussi tordu que la mère de Tess. Lui, il veut carrément se venger de son fils. Le faire payer, parce qu’il a faillit le tuer. C’est lui qui a poussé son fils à devenir un être sans âme, et quand il guérit il veut se venger. C’est du grand n’importe quoi. Il est aussi mauvais que le couple Clark et Felicia. Il est mauvais, malsain, manipulateur, insensible, sans cœur, et j’en passe. Vraiment le genre de personne que l’on n’en veut pas dans sa vie. D’ailleurs, il n’a pas hésiter à faire en sorte de surveiller les moindres faits et gestes de son fils. Sans compter qu’il a des yeux partout.

Venna est une amie de Tess ainsi que Rachel qui est réceptionniste dans les club de la mère de Tess. La première est très gentille et un véritable soutient pour Tess. Elle sait que ce que la mère de cette dernière demande à sa fille de faire, ne lui plaît pas. Devenir une prostituée, ce n’est pas pour elle, alors, elle n’hésite pas à échanger sa place. Rachel par contre, on sent qu’elle à peur du couple au pouvoir des clubs. Elle fait en sorte que Tess ne soit pas spécialement mal. Mais cependant, comme elle a besoin d’argent, elle ne dit rien.

Voilà pour les personnages. Bien sure, on en trouve d’autres, tels que Zay, Mark, Savi, Keith, Mike, Savannah, Cole, Lopez, Langley, et bien d’autres encore. Mais pour les découvrir, il faut aller à la découverte du roman.

Pour la suite, je vous propose de découvrir la plume de l’auteur, les relations entre les personnages et bien évidement l’intrigue du roman.

Tout d’abord, on commence avec la plume de la plume J. L. Drake. Elle est légère, par le fait que les pages défilent rapidement. A aucun moment je n’ai vu le temps passé. On ne s’ennuie pas durant la lecture, tant le rythme est prenant. Entre actions, rebondissements, retournements de situations, scènes charnelles, fou rire, trahisons en tout genre, etc … C’est très intense comme histoire. Cela ne nous donne pas envi de déposer notre livre. Les émotions que l’on ressent est un feu d’artifice qui explose dans le ciel. Les couleurs intenses et brillantes de ces feux représentent les différentes émotions que l’on ressent, colère, incompréhension, loyauté, joie, peur, tristesse, dégoût, surprise, confiance, et bien d’autre encore. C’est vraiment plein de vie. Les personnages prennent de plus en plus de puissance, de caractère et d’intensité. On sent bien, que sous leurs airs blasés ou encore brisés, et tout autres types du genre, les personnages principaux et en seconds font ressortir ce qu’il y a de mieux. C’est comme une aura de pouvoir qui gravite autour d’eux. C’est vraiment puissant. Les descriptions sont toujours aussi simples. Et cela permet toujours autant au lecteur de rentrer facilement dans l’histoire. En fait, j’ai bien aimé, car notre imagination s’envole. Le langage est aussi soutenu que familier. Cette dualité est particulière, car au final, l’écriture est super, et surtout on comprend que les personnages parlent dans un style qui leurs est propre. L’univers est toujours aussi bien travaillé et recherché. On découvre de nouvelles choses sur ce monde si spécial qu’est les gangs. Et même si on y trouve de la noirceur, on sait qu’au final, il y a aussi de la lumière. Après tout, l’un ne va pas sans l’autre. Coté bonus, on est servit. Déjà on se retrouve avec une couverture de livre où un beau gosse tatoué prend la pause. Bon, d’accord !!!!!!!!!!!! Il nous manque le visage, mais, il n’y a pas que le visage qui compte. Ensuite, il y a une sacré playlist, histoire de nous faire lire ce roman tout en écoutant de la musique. Et pour finir, on se retrouve avec de nombreux flash-back qui nous fait découvrir le passé de certains personnages. Tout cela rend notre lecture et cette plume addictif. C’est vraiment excellent. J’ai adoré.

Ensuite les relations entre les personnages, sont super chaudes. En effet, on découvre à quel point les relations qu’entretient Tess avec sa mère et Clark est chelou et exécrable. Effectivement, quelle mère pourrait détester sa fille parce qu’elle est jolie ??????????? Sincèrement, personne. Et pourtant, Felicia s’en donne à cœur joie. En plus, elle veut que sa fille devienne un prostituée. C’est du grand n’importe quoi. Sérieusement, s’il existait un oscar pour la meilleur mère de l’année, elle, elle n’est pas prête à l’avoir. Qui voudrait que sa fille s’habille en lingerie et des hauts talons tout les jours ????????????? Moi ???????????? CERTAINEMENT PAS !!!!!!!!!!!!!! Jalouse d’une gamine qui attire le mauvais mec. Bon sang !!!!!!!!!!!!!! J’aurai aimé lui dire : meuf, tu ne vois pas comment ta gamine souffre ?????????? Tu ne vois pas que cet homme profite d’elle ???????????? Tu ne vois pas qu’il vous manipule ??????????? Et surtout, tu l’as eu, pas elle !!!!!!!!!!!!!!!!!!! Quand au Clark, c’est une ordure de la pire espèce. Un être sans foi ni loi. C’est un manipulateur, il n’hésite pas à faire du mal à une enfant juste pour de l’argent. Il est lâche et malsaine. En plus, il tue. Alors, c’est sure, c’est un sacré phénomène. Mais un phénomène qui vous fait du mal comme pas possible. On peut comprendre que Tess ne les aime pas. Ils l’on brisé, manipulé, utilisé, rabaissé, mise plus bas que terre, et pourtant on va dire que malgré cela, elle remonte petit à petit la pente. Pour cela, elle le fait grâce aux garçons du club qui l’a soutienne avec plaisir. Sans compter Brick qui est son meilleur ami. On pourrait penser qu’il serait le confident attitré pour elle, mais en réalité, il doit lui tirer les vers du nez. Et puis, celui qui l’aide vraiment, sans qu’il s’en rend compte, c’est Trigger. Il est très touchant avec elle. Il est doux, gentil, attentionné et protecteur. Mème si de l’autre coté, il montre qu’il est plutôt autoritaire. Mais comment empêcher un alpha d’être un alpha ????????? Si vous avez la réponse, vous me la donnerez. Tess, avec lui, est gentille, attentionnée, douce, et charmeuse. Mais tout comme Trigger avec elle, Tess est avec lui aussi autoritaire. Il faut bien le dire, ces deux là sont plus que semblables et complémentaires. Il faut le reconnaître, Trigger et Tess sont des âmes sœurs. Ils sont trop mignons ensembles. J’espère que tout finira bien pour eux.

Enfin, l’intrigue du roman est du genre multiple. En fait, il n’y a pas que l’intrigue du pourquoi et du comment Tess est partie. Déjà, sur ce point, il y a encore deux intrigues encore qui tournent autour de ce fameux départ. Ensuite, il y a une autre, par rapport aux parents de la belle. Je vous avoue que ce coté, c’est vraiment mauvais comme pas possible. Puis, il y a toujours l’intrigue du traître dans les rangs du club. Alors pour lui, depuis le tome un, je me demande qui ???????????? Mais qui ???????????? Bon sang, c’est qui ????????????? Franchement, je n’aurai jamais imaginé que c’était cette personne. Mais, ne croyez pas que ce sont les seuls. En réalité, il y en a encore plus. C’est géant. Tout simplement. Je trouve que l’auteur à su très bien mené sa barque sur ce point. En plus, il nous donne des informations au compte goutte. J’ai A D O R E. C’était trop bon. Alors oui !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Je veux la fin !!!!!!!!!!!!!!!!! Au plus viiiiiiiiiiiiiiiitttttttttttttttteeeeeeeeeeeeeee !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Mais en attendant, je tire mon chapeau à l’auteur. Elle à très bien su mené sa barque en manipulant tant d’intrigues en même temps.

En conclusion, ce tome est encore meilleur que le premier. Il est plein d’actions en tout genre. Les personnages prennent de plus en plus de puissance. Les intrigues se multiplient en puissance. L’univers s’assombrit. Une plume génialissime. Et tout cela fait de ce livre un joyau à polir. Alors en attendant la suite, je pense que je vais me refaire les deux tomes. En plus le prochain sort dans peu de temps. Alors en attendant la suite, bonne découverte à vous et à bientôt.

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire