Minuit

C 3

  

Titre : Minuit

Auteur : Lara Adrian

Édition : Milady

Colection : 

Nombre de tomes : 12 et un en préparation

Nombre parus : 12 

Mon sous titreLe monde caché de minuit

Introduction : A chaque fois que je pense que la vie ne nous fait aucun cadeaux, je découvre de nouveaux horizons, et je m’empresse de l’explorer. Et quel est la plus belle exploration pour un lecteur ? Un livre bien sûr. Et dans les livres nous découvrons de nouveaux personnages très attachants. Et dans ce cas si, nous allons parler de nos chers amis les vampires. Et oui ! Encore des vampires, que c’est agaçant. Peut-être pour vous, mais pour moi nan. Il faut dire que pour leurs défense, ils sont beaux, sexy, un brin parano, sensuel, autoritaire, de bon guerriers, protecteurs, riches,  bref en deux mots, l’homme idéal. Lol. Enfin, leurs personnalités est tellement complexe que même une année ne pourrait leur rendre hommage. Ils sont trop, waouh ! Mais qu’est-ce que je suis en train de raconter moi ! La vie avec eux doit être super génial. Je suis sûr que plus d’une serais aux anges avec l’un d’entre eux. Dommage qu’ils n’existent pas pour de vraie. Pour nous non, pais pour les jeunes femmes de la saga Minuit si. Alors venez entrer avec moi dans ce monde de la nuit où tous les dangers rodent à chaque coin et recoin de rue.

Z1 11

L’histoire : Bienvenu dans la nation secrète de vampire. Nous entrons dans la vie de Gabrielle. C’est une jeune femme sans histoire qui mène sa petite vie tranquille avec ses amis. Elle est une jeune photographe pleine d’avenir de 27 ans. Un soir après une exposition elle sort en boîte avec ses amis afin de fêter ses dernières ventes. Lassée de la soirée et se sentant mal à l'aise dans l'endroit elle décide alors de partir. En attendant un taxi elle tombe sur un groupe de motards mettant une raclée à un jeune homme. Cachés dans une ruelle sombre les motards s'avèrent être des vampires entraînée dévorer leur proie. Ni une, ni deux, Gabrielle s'enfuie en prenant plusieurs photos du groupe. Au même moment Lucan, un guerrier vampire chassant le même groupe aperçoit la scène. Il décide alors de partir à la recherche de Gabrielle, au lieu de s’occuper de ce groupe. Car effrayée, Gabrielle se rend au commissariat, d’autant que pour sa part elle vient d’assister à un meurtre organisé par des vampires et même si elle ne le sait pas encore. Mais personne ne la croit, car le corps a disparu et aucune trace de sang n'a été retrouvée. C'est alors qu'un bel inspecteur va venir la voir et adhérer à son histoire. Ce qu'elle ne sait pas encore, c'est que Lucan Thorne est lui-même un vampire et qu'il mène une guerre contre les Renégats, des congénères qui se sont laissé aller à leur soif de sang. Lucan règne en maître sur l'Ordre, groupe composé de guerriers qui se sont imposés comme protecteurs de la Lignée des vampires. Ils combattent les Renégats, ces vampires qui se sont laissé submerger par la Soif Sanguinaire, et qui cèdent à leurs impulsions primitives de tuer toujours plus sauvagement. Les Renégats, qui ont de leurs coté, toujours attaqué de façon anarchique semblent tout à coup et mystérieusement s'organiser. Une guerre se prépare et Lucan ne compte pas se laisser distraire par quoi que ce soit pour combattre. Car à l'insu des humains une guerre fait rage entre les vampires de la Lignée et les Renégats. Et même si cette guerre était jusqu’à présent plutôt simple, désormais cette guerre va prendre un autre tournant et devenir plus sanglante que jamais. D’autant que ces Renégats qui sont aussi des vampires sont totalement opposés en tout à leurs congénères de la Lignée. Car si les premiers ont cédé à la « Soif Sanguinaire » qui a fait d'eux des créatures monstrueuses, cruelles et avides de sang, les seconds, quant à eux vivent chichement, dans de superbes maisons, et ont femmes et enfants. Car évidemment il faut de nouvelles règles concernant ces vampires qui se font appelés la Lignée. Ce sont tous des mâles, capables de se reproduire uniquement avec certaines humaines aux propriétés génétiques particulières (repérables par un petit symbole de larme au-dessus d'un croissant de lune situé sur le corps de la femme). Ces femmes sont appelées "Compagnes de sang" et en partageant leur sang avec leur Compagnon vampire vivent aussi longtemps que celui-ci sans vieillir. La seule façon de les tuer est de les décapiter ou de les laisser brûler au soleil. Ils se nourrissent sur des humains vivants et ne peuvent rien manger d'autre. Ils peuvent être victime d'un mal appelé la Soif de sang qui les transforme en bête avide de sang et de mort : héritage de leurs ancêtres. En effet, ces vampires sont en réalité les descendants d'un groupe de huit aliens, qui venaient d’un autre monde, et qui étaient incapables de se nourrir d'autre chose que de sang humain. Ils étaient même extrêmement violents, en état permanent de Soif sanguinaire. Et de part de massacres et de viols, ont débouché sur la naissance des premiers vampires appelés Gen-1. Mais la rencontre de Lucan avec cette photographe très en vue, témoin de cette scène violente avec les Renégats va faire basculer ses projets, celui d’entre autre de rester célibataire éternellement. Dès la première rencontre de nos deux protagonistes un lien particulier les uni. Lucan la veut et elle le veut aussi. Lucan Thorne ce magnifique guerrier de la Lignée, qui est à la tête de ce petit groupe composé d’effrayant guerriers vampires tout comme lui et ayant pour but de protéger leur espèce (ainsi que les humains) de la menace que représentent les vampires renégats. Lucan méprise les Renégats et a toujours voué son existence à les combattre. Rien d'autre n'importait pour lui que de faire en sorte que la nation vampire vive en sécurité,…jusqu'à ce qu'il rencontre Gabrielle Maxwell, cette magnifique jeune femme possédant un don très particulier, celui de voir des choses lorsqu’elle touche un objet ancien. Et extrêmement très vite, Lucan comprend que cette femme n'est pas une humaine comme les autres et il ne peut s'empêcher d'être attiré par elle. Sauf que rester avec elle ce serait faillir à son devoir de toujours protéger les siens, sans compter le fait qu'elle serait constamment en danger avec lui car en plus de lutter contre les Renégats, Lucan, qui est un vampire de première génération, doit aussi lutter contre lui-même. En effet, la soif sanguinaire est en train de s'emparer de lui, menaçant ainsi de le transformer lui aussi en Renégat... Durant la nuit, Lucan décide de profiter un petit peu d'elle pendant qu'elle dort. Il découvre alors qu'en réalité Gabrielle est une compagne de sang ou autrement dit une femme destinée aux vampires, ayant des pouvoirs particuliers dont la possibilité de voir les vampires et de ne pas être hypnotisée par eux. Si Lucan mort Gabrielle et lui donne un peu de son sang, il en fera sa compagne, et ce pour l'éternité. Un jeu du chat et de la souris va commencer entre eux. Je t'aime mais je ne peux pas, le tout sur fond de conspiration et de guerre constante. Gabby va alors découvrir un univers auquel elle ne croyait pas du tout et se retrouve mêlée à des histoires qui la dépassent complètement… Mais lorsque Gabrielle se retrouve confronté au pire cauchemar, il va bien être obligé de laisser parler ce qui lui sert de cœur car même si Lucan a décidé de ne pas se lier comme certain de ses frères à une humaine, une compagne de sang pour être plus précis, l'histoire d'amour qui va en découler sera mise à rude épreuve. Cependant, il va devoir lui apprendre ce qu'elle est, changeant ainsi sa vie à jamais, mais également se battre contre l'attirance qu'il ressent pour la jeune femme, et qui pourrait le mener à sa perte. Mais comme toutes ces histoires tout se passe selon le cœur, car Lucan fini par tomber totalement amoureux de Gabrielle. Et celui qui ne voulait pas être uni, fini par avoir la corde au cou. Un véritable amour qui grandit et qui finit dans le meilleur des mondes.

Z2 14

Mon avis : Je ne raconte qu’une seule histoire, car chaque tomes comporte un nouveau couple, et sont tous basée sur l’histoire de savoir qui est derrière le rassemblement en meute des renégats. Du moins pour les tomes 1 jusqu’au tome 10. Puis à partir du tome 11, c’est la nouvelle génération qui est mise à l’honneur avec en prime une nouvelle intrigue qui se cache, et qui nous donne envie de lire.

Alors oui, cette histoire a quelques ressemblances avec le tome 1 de la Confrérie de la dague noire. Une série qui change de héros à chaque tome, un groupe de vampires (Confrérie, Lignée) qui se bat contre des « méchants » qui tuent des gens, une héroïne qui plonge bien malgré elle dans cet univers (mais bon Gabby est largement mieux que Beth) et est hypnotisée par un beau mâle (enfin cela correspond à Lucan, parce que Kohler beurk…), un membre qui disparaît (il faut l'événement dramatique non?), etc.

Malgré tout, elles n'ont rien de comparable! Là où la Confrérie m'a fait rire par son absurdité et par son côté parodique, Minuit s'avère sérieux et palpitant. Aucun passage ne m'a ennuyée, j'ai dévoré le livre et je l'ai reposé très difficilement. Tout cela grâce à des héros croustillants et une histoire extrêmement bien construite.

J'ai particulièrement apprécié tout ce qui entoure les vampires. J'ai aimé l'histoire que l'auteur a créée autour d'eux et notamment leurs origines et leur organisation. Tout cet aspect avec la Ligue...etc, m'a beaucoup plu.

 Ensuite, j'ai aussi apprécié les personnages dont les caractères sont bien définis et permettent ainsi au lecteur de rapidement les identifier et de s'attacher à eux (ou pas).

En débutant cette lecture je ne m'attendais pas vraiment à grand-chose au vu des avis mitigés parsemant la toile du net. Une intrigue suivant le schéma classique de la romance paranormale initié par l'une des auteurs jouissant aux USA d'une excellente réputation J.R.Ward. Décidément, cette dernière aura inspiré beaucoup d'auteurs et Lara Adrian ne fera pas exception à la règle. Des guerriers vampires immortels protégeant les civiles de leur race ainsi que les humains contre une menace prédatrice et sanguinaire. Un air de déjà vu flotte tout naturellement lors de notre lecture et la parallèle entre les guerriers de Ward et Adrian se veut plus que jamais d'actualité. Alors simple copie ou œuvre à part entière?

 Dès le prologue nous sommes immédiatement immergés dans cet univers violent, sans concession se voulant également pessimiste, sombre et malsain. Là ou Ward distillait un peu d'humour afin d'alléger l'ambiance parfois trop oppressante, L.Adrian mènera son récit dépourvu de cette légèreté du début à la fin. Un récit qui sera mené tambour battant par l'auteur, alternant passages d'introspections, actions, sanguinaires et sulfureux.

Lara Adrian est pourvue d'une écriture simple, fluide et parfois crue maintenant notre intérêt dans l'intrigue principale sans sourciller rendant notre lecture agréable et addictive. Pour un auteur, le premier tome d'une saga ne se veut souvent pas évident à présenter, car assez lourd en nous exposant le monde de l'auteur ainsi que les personnages principaux et bien sûr secondaires. C'est souvent par ce premier ouvrage que le lecteur saura ou non s'il poursuivra l'aventure ou non auprès de l'auteur. Lara Adrian a, en ce qui me concerne passé le test avec succès. Nous sommes aspirés dans cet univers et nous nous attachons à toutes ces personnalités certes esquissés, mais le peu que nous découvrons nous pousse à en apprendre plus sur eux et donc à lire les volumes à venir. Concernant le premier couple à avoir ouvert le bal, Gabrielle et Lucan se veulent pas vraiment innovant mais heureusement pas éprouvant et énervant pour autant. Leur chassé-croisé amoureux, leurs doutes, mensonges et craintes empoisonnant leur liaison nous tiennent en haleine d'un chapitre à l'autre. L'évolution de leur lien se veut assez cohérente et prenante. Le suspense est maintenu avec brio et les retournements de situations sont rondement bien menés.

Tout cela pour dire que oui, il vaut le coup d'être lu, même si cette saga ressemble beaucoup à la confrérie, chacun des personnages à son propre jugement de valeur, ses propres idées, son histoire. Les similitudes n'entachent en rien la lecture, car même si le but des deux séries est d'avoir la paix, pour les humains et les vampires qui se contrôlent, n'est-ce pas ce que tout le monde veut réellement : la paix? Il s'agit d'une très bonne lecture qui m'a personnellement fait oublier la réalité, mais amené à un autre monde fantastique, facile d'accès et sans se prendre la tête, ce qui est tout simplement parfait!

 

Tome 1 – Le baiser de minuit

Tome 2 – Minuit écarlate

Tome 3 – L’alliance de minuit

Tome 4 – Le tombeau de minuit

Tome 5 – Le voile de minuit

Tome 6 – les cendres de minuit

Tome 7 – Les ombres de minuit

Tome 8 – Captive de minuit

Tome 9 – Au-delà de minuit

Tome 10 – Après minuit

Tome 11 – Le fils de l’aube

Tome 12 – Le désir ténébreux

Tome 13 – Bound to Darkness

 

Bonne lecture à tous

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site