Sidhe

C 3

  

Titre : Sidhe

Auteur : Sandy Williams

Édition : Milady

Colection : 

Nombre de tomes : 3

Nombre parus : 3

Mon sous titreLa vie magique d'une jeune femme

Introduction : Comme c’est bizarre ! Le monde possède vraiment une riche diversité ethnique autant chez les hommes, que chez la faune et la flore. Mais une telle diversité est particulièrement plus prononcée dans notre très chère littérature adorée. En effet, chez les vampires, par exemple, il y en a qui possèdent des pouvoirs, d’autres qui peuvent marcher en plein soleil, d’autre qui ont eu la bénédiction d’un dieu, etc. Du côté des métamorphes entre les différentes meutes, les loup, les jaguars, les faucons, les rats,… ils y a ceux qui n’ont qu’une forme (animal), ou deux (animal et mi-homme, mi animal) ou trois, ou encore quatre, etc. Du coup on est sure que l’on va trouver parmi les autres créatures de telles diversité. Bref, ce que je veux dires c’est que le monde de l’imagination surnaturelle de nos auteurs préférés, est un véritable festin pour les lecteurs assidus que nous sommes, puisque nous continuions à acheter leurs livres, jours, après jours. En tout cas même si je suis envoutée par ce monde irréel, et ce quelques soit le clan auquel la créature surnaturelle appartient, je dois dire en toute franchise que celui auquel les fées et faés appartiennent est encore plus riche et plus envoutant que les autres. Effectivement, entres les castes, les races, les sangs pure ou non, etc. On se demande souvent si ce monde va un jour cesser de croitre. Mais pour aujourd’hui, c’est des personnes capables du don de double vue dont nous allons discuter. Ces humains, sont en général capables de prédire l’avenir, d’avoir des rêves prémonitoires, des flashes sur la vie d’autrui, de voir au moment même ce qui se passe chez eux, d’avoir des intuitions, … Bref c’est dextrement riche. Mais pour aujourd’hui nous allons parler des diseurs d’ombres, ou plus exactement de ceux qui sont capable de dessiner la destination quand un faé ouvre une brèche entre son monde et le nôtre pour l’emprunter.

7 3

L’histoire : Tout commence quand McKenzie Lewis passe son examen de fin d’année pour enfin empocher sa licence de lettre. Kyol un fae, vint la chercher pour l’amener dans son monde. Mais comme personne ne peut le voir ou l’entendre à part elle, elle n’ose lui parler de peur que les autres personnes présentent dans l’amphithéâtre, ne la prenne pour une folle. Ce que Kyol  est venu lui dire, va changer à tout jamais sa vie. En effet McKenzie Lewis est différente: elle voit non seulement les faes mais elle a aussi le pouvoir de retrouver leur trace lorsqu'ils se téléportent à travers une fissure, une diseuse d’ombre comme le dit souvent les fae. Cette capacité est inestimable. Du fait de la rareté des diseurs d'ombres à travers la terre, McKenzie est très convoitée. C’est pour cela que le roi des faes, piégé dans une guerre sans merci contre des rebelles sanguinaires qui tentent d’usurper le trône, fait travailler cette jeune fille pour lui. Servant ainsi la Cour, elle aide le roi et sa cour à traquer les Rebelles et pense ainsi faire en sorte de stopper la guerre en cours et est utilisée bien malgré elle dans cette même guerre qui oppose la Cour des faës aux Rebelles... Cependant tout ne se passent comme prévu. En effet le fae Kyol,  qui est le maître d’armes du roi qu'elle aime en secret depuis 10 ans, est venu lui annoncer que les rebelles l’on retrouver et qu’ils veulent l’enlever. Si elle cherche à faire comme si de rien n'était, elle change rapidement d'avis quand son protecteur mentionne les rebelles. Malheureusement l'avertissement est arrivé un peu tard. Malgré la quantité de soldat que Kyol ait amené ainsi que la course poursuite menée ventre à terre, Mckenzie est enlevée par les rebelles. Le beau et jeune Sidhe du nom d’Aren est le meneur des rebelles. Il va alors l’amener dans son monde et surtout dans son camp. Là-bas, elle rencontrera un à un les rebelles qui deviendrons par la suite des amis. Mais quand elle arrive sur place la seule chose qu’elle veut faire c’est de s’enfuir. Pourtant Aren va lui proposer un défi contre sa liberté : dire avec une quasi précision (100m) où va la sidhe. Acceptant ce défi, elle ne s’apercevra pas que le jeune homme lui tend un piège, car si elle réussit, elle restera quand même prisonnière. Elle apprendra par Aren et les autres rebelles que la cour lui cache beaucoup de choses et qu’elle n'a même pas l’idée de l'ampleur totale du conflit dans lequel elle se trouve. Elle se pose alors la question doit-elle se fier à sa confiance pour Kyol ou à Aren qui au fil du temps lui paraît sincère ? C’est un véritable dilemme. Pourtant afin de lui montrer la vérité, Aren et ses rebelles vont lui apprendre la langue des faes, alors que le roi lui-même avait demandé à Kyol de ne pas le faire. Car sans cette capacité, elle ne pouvait connaitre les véritables intentions et les mensonges du roi. Mais quand en plus l'amour s'en mêle et lui fait perdre pied, rien ne va plus... En effet McKenzie tombe peu à peu sous le charme d’Aren, qui va essayer de la rattacher à leur cause en la faisant travailler pour eux. Et pendant ses cours particuliers, notre héroïne va découvrir une autre face de ces rebelles qui lui avaient été décrit comme des êtres sanguinaires, sans cœurs et sans scrupules. D’autant qu’Aren est aux petits soins pour elle. Et quand elle découvre que le roi lui a envoyé des mercenaires humains, qui n’auraient jamais dû connaitre la vérité sur elle et les sidhe, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Elle prend alors la décision d’aider ces nouveaux amis. La guerre de reprend de plus belle. En effet, engagé auprès des rebelles, McKenzie va alors accompagner les rebelles dans toutes ses batailles. Et va jusqu’à jouer au cheval de Troie, pour que les Sidhes tuent l’ancien roi. Car c’est en rentrant parmi la Cour royal et avec en poche un nouveau bagage et pas des moindre qu’elle va découvrir la vérité sur le roi. Mais le plus douloureux c’est d’apprendre que Kyol lui a menti. Mais pour que McKenzie puisse vivre, après que le roi des faes ait demandé à son maitre d’arme de la tuer, Kyol va retourner sa chemise, et permettre à McKenzie de faire en sorte que les rebelles puissent entrer dans le château et pour cela il va libérer les amis rebelles de la jeune diseuse d’ombre. Ainsi après une bataille très sanglante, le roi est tué et un héritier convenable monte alors sur le trône.

8

La mort du roi Atroth permettait aux rebelles de faire capituler la Cour et de s'emparer du palais d'Argent. Cela aurait donc dû marquer la fin de la guerre au Royaume, et laisser McKenzie reprendre une vie d'humaine normale au lieu de passer son temps à lire les ombres pour les faes sur les champs de bataille. Sauf que tous les ex-faes de la Cour ne se sont pas rangés du côté des vainqueurs, et qu'une minorité (appelée les survivants) est bien décidée à continuer la guerre. Elle est déterminée pour tout faire afin que Lena, la nouvelle reine du royaume des faes par obligation,  car son frère Sethan qui aurait dû monter sur ce même trône étant mort, puisse garder sa place le trône du royaume durement acquis et protéger ceux qu'elle aime quitte à se sacrifier. Et lorsque Paige, la seule amie humaine de McKenzie, est kidnappée par ces survivants, la diseuse d'ombres n'hésite pas une seconde avant de reprendre du service. Sans compter que désormais son amie qui était une simple jeune femme comme les autres, a désormais le don de double vue à cause d'un sérum qu'on lui a injecté. Et à ma plus grande surprise Paige s'allie avec les survivants le camp adversaire de McKenzie. Elle décide alors de mettre tout en œuvre pour la délivrer, mais fini par découvrir qu’elle va se frotter à une situation bien plus complexe que ce à quoi elle s'attendait. D’un autre côté, Mackenzie reste déterminée à oublier Kyol et à se consacrer à Aren, mais avec cette  guerre civile qui continue au sein du Royaume, et il est difficile pour l'ancien rebelle et la liseuse d'ombres d'apprendre à se connaître et d'approfondir leur relation. Cependant lorsque McKenzie recherche son amie dans tous les coins et les recoins du monde, nous rencontrons alors le frère de Naito, Lee qui a pour " mission" de tuer son frère sur ordre de leur père qui voue toujours une haine particulière aux faes. Elle apprendra alors que les fourberies de l’ancien roi étaient bien plus importantes et bien plus inimaginable qu’elle ne le pensait. En effet ce vieux fou, qui avait engagé des mercenaires humains, leur avait demandé de créer un sérum afin de le transfuser dans les veines d’humains, afin que ces derniers puissent eux aussi avoir le don de double vue. Et tout cela il n’en avait jamais rien dit à personne, car cela lui permettrait de créer une armée afin de gagner sa guerre. Une guerre qui perdure encore dans le royaume par les rebelles. Mais désormais ces rebelles sont des anciens membres de la Cour du vieux roi mesquin. Pour McKenzie, cela signifie qu'elle devra encore remettre à plus tard son envie de mener une vie normale. La jeune femme y songe de plus en plus mais en même temps, elle se refuse à abandonner les faës à un moment critique. Elle s'engage donc pleinement dans cette lutte pour permettre à Lena de rester sur le trône et ainsi instaurer une paix durable. La guerre opposant rebelles (anciens rebelles) contre rebelles (anciens soldats du roi et ancien membres de la Cour) est plus intense que jamais. Les Rebelles (anciens rebelles) doivent réussir à convaincre les hauts nobles qui sont resté à la Cour que Lena est la dirigeante qu'il faut pour le royaume. Et pour cela, le meilleur moyen c’est de mettre un terme à cette guerre infernale et surtout de résoudre le cas des nouveaux détenteurs de double vue. Mais comme toujours, rien ne se passera comme prévu et les ennuis ne font que commencer. McKenzie ne comprend toujours pas l'importance de la guerre dans laquelle elle s'est immiscée et elle va découvrir à ses dépens à quel point elle n'est qu'un pion contrôlé par tous les bords. Prendre des décisions sans avoir toutes les cartes en mains s'avère bien compliqué pour elle, sans compter qu'elle passe finalement peu de temps avec Aren dont elle cherche constamment le soutien et pour qui ses sentiments ne font que grandir. Mais lui aussi lui cache des choses, ce qui ne fera que compliquer davantage son quotidien, à tel point qu'elle sait de moins en moins à qui se vouer... Mais dieux merci elle va réussir tous ces tests haut la main et ainsi rentrer dans le monde des humains, mais séparés de tous, entre Lena élue régente du royaume, Paige qui est redevenue une simple humaine, Kyol qui sans qu’elle le sache l’avait revendiqué, et Aren qu’elle aime toujours autant, elle est désormais sure d’être en paix avec elle-même. La seule chose qui la blesse est que pour vivre tranquillement, elle doit s’éloigner de Kyol car leur lien est extrêmement fort, ce qui ne peut lui permettre d’être avec Aren.

9

Mon avis : Ce que l'on ne peut pas reprocher à l'auteure, c'est de tourner autour du pot bien longtemps !! Nous sommes immergés dans l'univers de McKenzie dès les premières pages et c'est vraiment un énorme avantage !! J'aime beaucoup les histoires portant sur les faes et j'avais un peu peur de voir si j'allais me retrouver face à un remake de ce que je connaissais déjà mais, en fait pas du tout, c'est une surprise totale et plus que bonne cette surprise !! J'ai directement accroché à l'univers que nous présente Sandy Williams, la présentation des faes, des pouvoirs de McKenzie, sa relation avec les faes de la Cour, les rebelles, son désir de vie « normale » alors que beaucoup rêveraient de pouvoir voir ce qu'elle voit...

On ne pourra pas non plus lui reprocher son manque d'originalité et de rebondissements, au plus j'enchaînais les pages et au plus je me demandais où est-ce que l'auteure voulez nous emmener !! A un moment on est sûr d'avoir trouvé la solution à la guerre qui oppose la Cour et les Rebelles et l'instant d'après, on se prend une claque monumentale sur le coin du nez qui nous fait radicalement changer de chemin. Je me suis retrouvée, étonnée, abattue, surprises (ce n'est pas un peu pareil que « étonnée » ça?!), décontenancée, perdue, amoureuse, haineuse... bref tout un tas d'adjectif qui fait le tour de ma palette émotionnelle et vu qu'elle est TRES large, je vous laisse deviner le talent de l'auteure pour nous faire passer de l'une à l'autre …

J'en profite pour parler tout de suite de la plume de l'auteure, elle est... addictive, immersive, fluide, plus qu'agréable, dure et tendre à la fois, c'est rythmé j'ai, à plusieurs reprises, eu le souffle coupé, limite à me demander si je n'étais pas vraiment entrée dans le roman pour y vivre les aventures couchées sur le papier ! C'était assez impressionnant, alors vous trouverez peut-être bizarre le fait que je vous dise que je n'ai pas dévoré ce roman, puisque je l'ai vraiment beaucoup aimé... (Je suis un paradoxe à temps complet) mais, c'est parce que je l'ai dégusté !! Tout simplement, je ne voulais pas arriver au bout trop vite, je voulais encore rester avec McKenzie, Aren, Kyol, Naito et Kelia !

Une saga à l'histoire originale, rythmé, très, très agréable à lire, des personnages attachants, forts, sensibles, censés... la seule chose que je pourrais lui reprocher c'est une fin un peu rapide, un combat final un peu expédié, mais comme nous sommes dans la tête de McKenzie et qu'elle était un peu occupée ça peut se comprendre sans forcément être cautionné ^_^ J'ai vraiment accroché à l'histoire dès les premières pages, j'en ai apprécié la lecture d'un bout à l'autre et j'ai plus que hâte que le second tome pointe le bout de son nez !! Bref pas un coup de cœur mais une superbe découverte à laquelle je donnerais suite sans hésitation !!

Tome 1 – La diseuse d’ombre

Tome 2 – Eclats de Chaos

Tome 3 – Double vue

 

Bonne lecture à tous

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site