Créer un site internet

Héros de l'Olympe tome 1

Le héros perdu

1

E 2

Q1uand Jason, Piper et Leo arrivent au camp des Sang-Mêlé, ils ne savent pas du tout ce qui les attend. Apparemment, ce serait le seul endroit où les enfants des dieux grecs seraient en sécurité. Car Jason est le fils de Zeus, Piper la fille d’Athéna et Leo, fils d’Héphaïstos …Ils ont été choisis pour une quête bien dangereuse pour des demi-dieux inexpérimentés. Leur mission ? Délivrer Héra, la reine des Dieux, victime d’une terrible malédiction…Dès leur premier défi, ils doivent sauver leurs proches tenus prisonniers. Et aussi poursuivre leur mission, malgré des dangers qui peuvent leur coûter la vie…

 

B 2

 

D2epuis ma lecture du dernier tome de Percy Jackson de Rick Riordan, je n’arrête pas de tourner en rond. Il faut dire aussi que ce gamin aux yeux couleurs de l'océan et au tempérament d'un grand héros me manque énormément. Alors imaginez vous ma surprise quand j'ai découvert qu'il y avait une autre série du même genre et qui plus est, en la suite tant attendu. J'ai sauté de joie et crier comme une dingue partout dans la maison, et même je me suis faite engueulée tellement je criais fort. MDR. Pas grave. L'important c'est que dés l'arrivée de ce trésor dans ma petite ile, je suis allée le chercher, en cachette, et je l'ai dévoré tout le long de la nuit. Alors vous pensez bien que le lendemain matin, c'est café sur café. Mais je ne m'en pleins pas. Cette suite est une vraie petite bombe. Et je l'ai adoré. Bref laissez moi vous faire entrer dans le monde de Héros de l'Olympe.

Tout d'abord, je vous invite à découvrir le synopsis de ce premier tome. Après les vacances mouvementées, combats obliges, les amours qui débutent, Percy Jackson disparaît mystérieusement. Inquiète, sa petite amie Annabeth fait le tour du globe pour le retrouver. C'est ainsi qu'elle débarque devant un bus scolaire où elle doit récupérer trois demis dieux. Jason, Piper et Léo. Néanmoins, quelque chose de bizarre est arrivé à Jason, il est amnésique. Il se réveil dans ce fameux bus de délinquants juvéniles, entourés de Léo, qui serait son meilleur ami et de Piper sa soit disante petite amie. Tous les trois sont allés visiter un canyon lorsque Dylan un esprit du vent déguisé en élève pour l'occasion ainsi que ses complices les attaquent et kidnappent le Coach Hedge un satyre de type protecteur. Et c'est ainsi que quelque instant plus tard Annabeth et Butch un autre demi dieux arrivent sur place pour retrouver Percy qu'ils cherchent en vain depuis un an déjà. A la place, ils ne découvrent que les trois demi-dieux et finissent par les amener à la Colonie des Sangs mêlés. Là Bas Les trois sangs-mêlés vont découvrir leur identité, Piper est une fille d’Aphrodite, Léo un fils d’Héphaïstos et le plus intéressante, c'est que Jason est un fils de Zeus, mais tous les demis dieux vont alors comprendre que deux camps existent sans que l'autre sache quoique ce soit l'un de l'autre, vu que par le passé les grecs et les romains ne cessaient de se faire la guerre. Mais, Rachel, la nouvelle Oracle de Delphes énonce une prophétie des plus lugubres. Ils vont alors se voir confier la délicate quête de sauver Héra la reine des dieux prisonnière de Gaïa et de ses enfants titans pour empêcher la fin du Monde Olympien et Mortel avant le solstice d'hiver. De nombreuses épreuves et des obstacles monumentaux vont se dresser sur leur passage. Car pour sauver Héra, ils vont devoir aussi sauver le père de Piper qui lui aussi a été kidnapper et qui sert de rempart pour anéantir les demi-dieux qu'ils sont. Mais Gaïa est prête à reprendre vie et murmure dans le vent, son complice, que bientôt ce sera la fin du règne des dieux. Pour combattre la mère maléfique des titans, Jason va devoir retrouver au plus vite la mémoire. Car ce héros romain est le chouchou d'Héra et fut envoyé par cette dernière à la colonie pour réunifier les deux camps grec et romain afin de sauver le monde du danger titanesque qui plane sur eux tous. Vont ils réussir ?

Passons maintenant aux personnages de ce tome. Bien entendu en général, je commence par le héros, mais ici, ils sont tellement nombreux, que je vais faire une entorse à mon règlement, et débuter par le plus mystérieux et le plus énigmatique d'eux tous.

Jason Grace, est un jeune homme très intéressant que l'on découvre petit à petit dans ce livre par ses souvenirs qui remontent à la surface. Il est le fils de Jupiter mais aussi le frère de Thalia, il a été offert à Héra par son père à l'âge de 2 ans pour apaiser la colère de celle-ci alors qu'il avait fait deux enfants mortels et surtout dans la même famille. Jason est né quand Zeus son père était sous sa forme romaine ce qui explique que Jason parle le latin couramment et appelle tous les dieux grecs par leurs nom romain. Héra confia tout d'abord Jason à Lupa (la mère des loups et des anciens Remus et Romulus) puis il fut envoyé au Camp Jupiter. Après treize années passé dans ce camp et avoir atteint le grade de préteur, il est pris par Héra qui lui vole sa mémoire et est envoyé dans un bus de l'École du Monde Sauvage où il se retrouve main dans la main avec Piper qui croit être sa petite amie et Léo leur ami à tous les deux, bien que leur amitié n'est qu'un tour joué par la Brume. C'est le plan d'Héra pour ramener la paix entre Grecs et Romains : échanger le leader grec et le leader romain. Jason va très vite devoir accomplir une quête pour sauver la déesse, ce qu'il fait avec succès. Sa mémoire lui revient petit à petit. Il va ensuite rester à la Colonie, attendant que le navire Argo II soit prêt pour rejoindre le Camp Jupiter. C'est un jeune homme au grand cœur, qui n'hésite pas une seule seconde à aller au devant des ennuis afin d'aider ses amis. C'est un personnage très attachant et surtout très sensible. La perte de sa mémoire, pose certes problème à la quête, mais cela ne l’empêche pas de découvrir qu'il est capable de voler, tels Superman. Par ailleurs, il m'a vraiment touché du fond du cœur.

Piper, est une jeune fille qui elle aussi m'a touché par sa gentillesse, mais cela ne veut pas dire qu'elle n'a pas de caractère. C'est l'une des nombreuses fille d'Aphrodite et possède un caractère prometteur pour la suite. Car si au début, elle fait tout pour passer inaperçue et s'enlaidir elle va vite se mettre au premier plan. Elle possède un fort pouvoir d'enjôlement lui permettant de persuader les gens de faire ce qu'elle veut rien qu'en parlant. Elle peut aussi résister à ce pouvoir exercé par quelqu'un d'autre. Elle est à moitié Cherokee par son père qui n'est autre que le célèbre un acteur Tristan McLean. Malheureusement, celui-ci s'est fait enlever par les légions de Gaïa qui veulent contraindre Piper à trahir ses amis ainsi qu'Héra pour le sauver, choix qu'elle se refuse à faire jusqu'à la fin. Finalement Piper et ses amis sauvent à la fois la déesse et son père. Piper utilise un poignard nommé Katoptris, ayant appartenu à la célèbre reine Hélène de Troie, qui lui donne des visions de l'avenir. Malgré son coté petite fille à papa, douce et tendre, Piper cache en réalité un caractère très fort, et très intense. Elle est drôle et intelligente, alors quand vous voyez deux petits gars dont l'un ne se rappele même plus de son age, une gamine avec un peu plus qu'un petit poids dans la tête, eh bin çà aide dans une quête. C'est une gamine loyale et c'est cette conviction et ce trait de caractère qui m'a plut le plus chez elle.

Ensuite vient Léo. Ce gosse est un vrai chef d'orchestre pour tout ce qui parle de travail manuel. Il a un vrai don. C'est l'un des nombreux fils d'Héphaïstos, mais son plus grand talent réside dans le fait qu'il est un faiseur de feu, ce qui n'est pas arrivé depuis 1666. Héra a gardé un œil sur Léo depuis sa tendre enfance sous la forme de Tía Callida, une baby-sitter psychopathe et cruelle. La mère de Léo meurt quand celui-ci a 8 ans, mort causée par Léo, qui déclencha un feu à cause de la frayeur que Gaïa, la mère de toute la nature, lui imposa.. Depuis la mort de sa mère, il passe de famille d’accueil à famille d'accueil, et ne cesse de faire des fugues. Après qu'il fut reconnu par son père à la colonie, il va vite découvrir qu'un dragon cause pas mal de dégâts dans la colonie, aussi se sachant très habile de ses mains et fort bon en mécanique, il répare le dragon de bronze qu'il nomme Festus et découvre par ce dernier pour l'en remercier le Bunker 9 la nuit précédant le début de la quête que Jason, Piper et lui doivent accomplir. À la fin de cette fameuse quête, il avoue à ses camarades de bungalow et donc à ses frères et sœurs, qu'il est un faiseur de feu, et leur montre alors le Bunker 9. C'est là qu'il entreprend de construire l'Argo II, avec comme figure de proue la tête de Festus qui a subi d'énormes dommages durant la quête. C'est un garçon adorable et charmant qui joue le rôle du bouffon de service. Il aime que tous ceux qui sont autour de lui rient. Il est un ami loyal, doué de ses mains, et surtout, il est attachant. Je l'ai adoré.

Bien entendu je ne peut pas parler des personnages de ce nouveau livre sans parler d'Annabeth. Percy ayant disparu, Annabeth le recherche activement. Elle reçoit un rêve qui lui dit d'aller au Grand Canyon, où le garçon à la chaussure en moins sera la réponse. Or ce garçon n'est pas Percy mais Jason. Ce n'est qu'après la quête de Jason, quelques jours plus tard qu'elle comprendra ce qu'est devenu Percy. Elle reste six mois sans aucun signe de vie de sa part, mais participe à la construction de l'Argo II pour la Grande Prophétie. Ici, nous retrouvons une Annabeth des plus inquiète quand au sort de son chéri Percy. Pourtant elle ne laisse pas tomber puisqu'elle va alors partir à sa recherche en faisant le tour du globe. Mais, à coté de cela, elle ne se laisse pas abattre, car pour elle, elle sent qu'elle se doit d’être forte pour leurs amis à tous.

Sans compter le satyre Gleeson Hedge qui par son caractère haut en couleur , m'a plus d'une fois fait rire . En effet, ce satyre est du genre à péter les plombs, pour un oui, ou pour un non. C'est vraiment explosif. Mais il sait aussi se montrer tendre et attentionné, comme avec le père de Piper.

Mais à part cela, on a d’autre personnages aussi imposants, même s'ils font partis des méchants, Borée divinité du Vent du Nord qui vit à Québec en compagnie de ses enfants demi-dieux et dieux qui le servent, le roi Midas qui est lui aussi revenu des morts grâce à Gaïa , les cyclopes, Chioné fille de Borée et déesse de la neige, décrite comme très belle et plaisant beaucoup à Léo ainsi qu'Eole dieu de l'Air, ou encore Médée une sorcière antique revenue à la vie grâce à Gaïa, et bien d'autre encore.

Bref, vous l'avez compris, on se retrouve avec des personnages assez imposants, mais qui mettent en valeur dans ce roman, la plume de l'auteur, la romance entre les personnages et puis bien entendu, l'intrigue du tome.

Tout d'abord, la plume de Rick Riordan est toujours aussi enchanteresse. C'est comme une chanson qui passe à la radio et dont on ne peut s’empêcher de fredonner le refrain à toute heure du jour ou de la nuit. De par sa fluidité et par sa légèreté, très vite on se laisse emporter. Elle m'ensorcelle toujours autant que dans Percy Jackson. Moi qui pensais qu'il y aurait une grande différence, bin raté. Le rythme est très soutenu par les diverses actions, les rebondissements, les drôleries et espiègleries, l'amour, les retournements de situations, les traîtrises, etc, je n'ai pas eut un seul instant de répits. C'est vraiment très entraînant. L'univers déjà très riche de Percy Jackson, devient plus riche encore tant par sa mythologie très bien détaillée avec explications comme à l'école, tant par les descriptions tellement bien décrite que l'on aurait l'impression de voir le décors ou les actions divers défilées sous nos yeux ahuris de lecteurs. Par ailleurs, on se retrouve avec de nouveaux personnages tout aussi passionnant que les anciens que l'on retrouve avec plaisirs, que l'on redécouvre, même. Comme quoi la plume de l'auteur est une véritable exaltation.

Ensuite parlons un peu de la romance entre les divers protagonistes. Alors comme pour la série Percy Jackson, l'auteur Rick Riordan à mit en avant l'amitié, la loyauté, et surtout le courage. Mais ici, on se retrouve avec un début de romance pour le moins enjôleur. Effectivement, Jason s'est vu la mémoire effacée par Héra, et pour rendre plus crédible sa supercherie, elle a fait en sorte que ce jeune héros soit amoureux de Piper qui est une fille de sa fille Aphrodite. Mais si au tout début de l'histoire l'amour qu'il y avait entre Jason et Piper n'était qu'un coup monté, petit à petit, ils vont apprendre à se connaître réellement à se faire confiance et surtout à s’apprécier l'un et l'autre. De tel sorte qu'à la fin du tome, ils sortent véritablement ensemble. Mais le plus risible dans cette histoire, c'est de voir que soit disant les grecs et romains ne peuvent pas s'entendre, or ici, un couple composé des deux camps sont ensemble et ressentent un amour vrai et réel. C'est vraiment magnifique. Comme quoi de l'amour à la haine, il n'y a qu'un pas. Bref, j'ai vraiment apprécié de voir cela, de me rendre compte que deux camps que tous opposent peuvent se trouver des points communs. C'est une des plus belle leçon de vie que Rick Riordan nous donne au travers de ce premier opus.

Enfin, l'intrigue du tome, cette dernière tourne essentiellement comme à son habitude autour d'une quête très importante pour la survie de nos jeunes héros. Néanmoins, on pourrait dire qu'elle tourne aussi autour de la disparitions de Percy, et donc de Jason pour son camp. Mais il y a plus que cela. Car en réalité, ces deux là ont été échangés par Héra la reine de dieux. Alors vous vous imaginez bin que quand cette dernière est prisonnière d'un maléfice, Jason va aller à sa rencontre afin de la sauver elle, mais aussi afin de récupérer sa mémoire. Car même s'il va au devant du danger, Jason va sans cesse se demander qui il est véritablement, s'il à des parents, des frères, des sœurs, des amis. Tout cela va sans cesse lui faire travailler. Alors quand le moment de la vérité va sonner, vous vous doutez bien qu'il va en ressentir une joie infinie. Bin oui quoi ! Imaginez que vous vous leviez sans souvenirs aucun de votre passé, et cela du jour au lendemain, comment allez vous réagir ? Alors quand vous récupérez votre mémoire, c'est une joie des plus pure que vous ressentez.. Mais dans cette quête pour délivrer Héra, mais aussi dans sa quête pour découvrir qui il est réellement, il est accompagné de Piper qui se croit amoureuse de lui, à cause de Héra avec sa brume, mais aussi de Léo le plus prodigieux fils d’Héphaïstos. Et ne dit on pas l'union fait la force ? Alors quand tous les trois vont aller à la rescousse de la reine des dieux, qu'ils vont traverser ensembles des moments durs, douloureux, infranchissables, impossible, ils vont pouvoir mettre leur compétences au service des uns des autres, et surtout aider le pauvre Jason à se découvrir lui même. Car chaque étape qu'ils franchissent, c'est une nouvelle part de son passé qui lui revient. Malgré le fait qu'il y ait eut une double quête dans cette histoire, c'est cette quête de soit, je parle bien entendu de Jason, que j'ai le plus apprécié. On s'identifie facilement à lui, du moins pour ceux qui sont à la recherche de leur moi intérieur. Mais ma partie préférée c'est le chantage d'Héra qui quémande de l'aide à Jason en échange de ses souvenirs. Bref, une double intrigue très bien menées, rythmée par de l'action, des combats, de l'humour, des rebondissements, etc. J'ai adoré.

En conclusion, moi qui ai adoré les aventures de Percy Jackson, je ne fut pas déçut de ce début de suite. Le titre Le héros perdu peut aussi bien convenir à Percy qu'à Jason. L'écriture est toujours aussi sublime, malgré le manque flagrant de monsieur Percy et ses répliques à vous tordre ou de celles de Grover. Mais bon. On ne peut pas tout avoir dans la vie. A coté de cela, et pour combler le vide je dirai, on a quand même une histoire riche en personnages, en actions, informations et aussi fine dans l'écriture. Les révélations sont données au compte goutte comme cela vous n'avez qu'une envie, c'est de lire cette histoire prenante et captivante afin de trouver des réponses. En bref, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, et j'ai hâte de lire la suite, qui d’ailleurs va traiter du cas de Percy amnésique lui aussi. Alors sur ce, à la prochaine pour ma chronique sur le tome deux des aventures de Héros de l'Olympe.

13 8

 

- Qui suis-je ? demanda-t-il à la louve. Dis-moi ça, au moins.
les loups n'ont pas un sens de l'humour très prononcé, mais il vit que la question amusaot Lupa , comme si Jason était un jeune louveteau qui faisait ses griffes et s'entraînait à devenir un mâle dominant.
" Tu es notre Grâce du ciel, bien sûr ."( La louve retroussa les babines comme si elle venait de faire une plaisanterie particulièrement maligne.) "Tu n'as pas droit à l'échec, fils de Jupiter.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire