Percy Jackson tome 4

La bataille du labyrinthe

Pj4

E 2

Va vie de Percy est menacée. L'armée de Cronos s'apprête à attaquer la Colonie des Sang-Mêlé, en empruntant le Labyrinthe de Dédale. Percy et ses amis doivent trouver Dédale avant Cronos et tout faire pour lui barrer la route. Mais circuler dans l'enfer souterrain n'est pas aisé...surtout quand le chemin est parsemé d'effroyables pièges.

B 2

 

C2oucou, me revoilà pour la quatrième des aventure de Percy Jackson fils de Poséidon. Alors voilà, dans ma chronique précédente, j'ai annoncée que j'étais devenu fan de ce gosse tourmenté par les aléas de la vie. Je ne peux que dire qu'une chose à cette instant, c'est qu'effectivement je ne suis pas prête à me débarrasser de mes livres. Mais voyons, on ne se débarrasse pas de livre, une livrophage les empile, les empile, les empile encore et encore et cela jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de place dans sa maison, foi de livrophage. Bon comme je l'ai dit au tout début, j'adore ce gamin, j'adore les voyages, les personnages mythique que l'on redécouvre sous un nouveau jour, j'adore être de nouveau plongé dans le monde cauchemardesque de ce petit chenapan, mais ce que j'aime le plus dans cette histoire, c'est de me retrouver loin de tous mes tracas, quitte à y passer ne serai ce que trois heures en tout et pour tout. Il est vrai que comparé à ce que je pourrai publié c'est un peu juste, mais au moins, cela rafraîchit ma tête. Bien dans ce cas, commençons la chronique en elle même.

Tout d'abord, pour commencer, on se met au synopsis du tome. La vie de Percy est plus que jamais menacée.Convoitée par le redoutable Chronos, la Colonie des Sang-Mêlé court un grand danger et est sur le point d’être attaquer par l'armer de Chonos en empruntant le labyrinthe de Dédale là ou jadis vivait le terrible Minotaure vaincu par Thésée. Pour barrer la route au seigneur des titans, Percy et ses amis vont devoir trouver Dédale avant que le camp adverse ne le fasse avant lui. Mais circuler dans l'enfer souterrain n'est pas aisé... surtout quand le chemin est parsemé d'effroyables pièges. Et pour mener cette quête jusqu'à son thermes, c'est quatre d'entre eux qui entre dans l'enfer souterrain. Et partir à quatre, c'est prendre de terrible risques. Déjà que leur quête n'est guère facile. Mais que faire d'autre quand on sait qu'une armée de monstres menace de détruire la colonie ? Mes dames et messieurs, le grand combat pour la survie du monde humain et divin est sur le point de commencer.

Pour poursuivre plus en profondeur, que diriez vous d'aller à la rencontre des personnages qui peuple notre livre.

Percy, n'a pas changé, toujours aussi loyal, courageux, humoristique, incapable de rester en place. Cette cervelle d'algue m'a fait rire comme jamais. Du haut de ses quatorze ans, il gagne à chaque tome un peu plus de maturité. Il devient de plus en plus réfléchit, et va moins foncer tète baisser. Pour l'instant du coté sentiment, il voudrai bien être avec Annabeth, mais cela ne se peut. Néanmoins en dehors du fait que c'est une vrai tête à claques, ce qui me touche énormément de sa part, c'est qu'il est toujours présents pour ses amis au point parfois de se sacrifier.

Annabeth, fille d'Athéna, tout comme Percy, elle est loyale, plus intelligente que son meilleur ami, courageuse. Cela en fait à mes yeux un personnage touchant et adorable.

Puis il y a bien entendu le satyre Grover, meilleur pote de Percy. Drôle et loyal, avec des réactions qui entraîne des moments de fou rire. Lui qui était à sa façon un peu poltron, devient de plus en plus courageux, et tout comme son ami prend de la maturité. Et puis vient le moment ou il commence à ressentir des sentiment amoureux pour Geneviève un nymphe. Sans compter que lui aussi a une quête très spéciale, retrouver le dieu Pan.

Bien entendu, on ne peut pas mettre Nico, fils d’Hadès de coté. Car ce dernier lui aussi prend du galon dans ce tome. Ce jeune sang mêlé que l'on a découvert dans le tome précédent en compagnie de sa sœur Bianca, est un peu comme Luke, à la fois perdu et désespéré. Il est touchant et attendrissant. Mais c'est surtout un jeune homme très mystérieux.

Puis il y a Rachel, une jeune humaine qui laisse entrevoir qu'elle va être bien plus importante qu'il n'y parait, et dont elle fit la connaissance de Percy dans le début du livre. Elle est drôle, intelligente, gentille, et comme Nico est attendrissante et touchante. Néanmoins, mais avis que l'on n'a pas fini d'en découvrir sur elle.

Bien évidement on ne peut pas parler du labyrinthe sans parler de Dédale. Ce petit génie de la construction à su créer un labyrinthe avec des pièges en pagailles et surtout un labyrinthe qui lui permet de se cacher de tout un chacun, en particulier de ses ennemis.

Et pour finir, il y a Luke, le traître. Il est encore plus misérable, malheureux et pitoyable que jamais. C'est un personnage qui comme les autres est continuellement en évolution, sauf que pour lui, c'est le contraire qui lui arrive. Peu à peu, il tombe dans les tréfonds du tartare.

Et puis pour conclure sur les personnages, on se retrouve avec tous ceux que nous connaissons, Chiron le centaure protecteur, Clarisse la fille d'Ares, Tyson le demi frère cyclope de Percy, les dieux, et les monstres bien évidement.

Bien ce qui nous amène donc au triple point du Tome avec la plume de l'auteur, la romance entre personnages et pour conclure l'intrigue du tome.

Tout d'abord la plume de Rick Riordan, et je sais que cela va vous ennuyer au plus haut point, mais cet auteur a une plume magique et j'en suis fan. Elle est magique, fluide, légère, intense et drôle. On n'a pas le temps de s'ennuyer un seul instant, les pages défilent rapidement. Les rebondissement, actions, quiproquos, scènes comiques rythment le récit et cela ne laisse aucun répit, aucun temps morts pour le bonheur des lecteurs. L'univers qui a été mis en place est encore plus dense, intense et riche, et ne cesse de s'enrichir encore et encore avec le temps. Bref, Percy Jackson se bonifie avec le temps, un peu comme le vin. Les personnages aussi diversifiés soit ils, sont tous aussi attachants les uns que les autres à quelques exceptions prés.

Ensuite la romance entre les personnages est quasi inexistante. Enfin à part pour Grover et Geneviève, qui eux commencent tous deux à tomber amoureux. Bien évidement, cela en va de même pour Percy et Annabeth qui nous le montre à leurs façons. Mais comme d'habitude, on se retrouve avec un tome plein d'amitié qui dégouline dans tous les recoins du livre. Et contrairement à ce que vous pensez, on aime, et on en redemande. Alors je confirme ce que j'ai dit plus haut, Riordan à miser sur l'amitié dans ses livres, et c'est vraiment touchant, et intense. Moi ce qui me fait marrer le plus c'est lorsque Annabeth pète les plombs quand Percy quand ce dernier parle avec Rachel. C'est à se poser des questions non ? Mais que c'est marrant de voir le gosse pris entre les feux d'Annabeth et les sourires de Rachel. Attention Percy, les femmes ne sont pas que sourires.

Enfin, parlons de l'intrigue qui va très vite se mettre en place. Comme d'habitude, Percy s'est fait renvoyer de son école précédente, et c'est sur le chemin qui mène à la nouvelle qu'il va se faire attaque. Là il y rencontre Rachel une jeune humaine. Mais à peine sa rencontre entamée qu'Annabeth débarque, et ramène de toute urgence Percy au camp. Néanmoins, le séjour sera de très courte durée, car la guerre entre titans et dieux qui se prépare depuis longtemps est sur le point d'éclater. Luke, le général des armées de Chronos a prévu d'attaquer la colonie avec des monstre en passant par le labyrinthe de Dédale, dont l'une des ouverture donne sur le camp. Du coup la seule solution au problème contre l'invasion, c'est de pénétrer dans le labyrinthe et retrouver son créateur Dédale avant Luke. Mais dans ce labyrinthe vivent de nombreux monstres, et ils seront aidés par des dieux, afin de pouvoir s'en sortir vivant. C'est ainsi que l'on va suivre leurs péripéties pour sauver la colonie et ainsi éviter la guerre. L'intrigue est très bien menée avec de nombreuses actions, de combats en tout genre, et les mésaventures de Percy vont nous faire frissonner de peur pour leur vie.

En conclusion, voilà un quatrième tome qui est encore mieux que les précédents. La saga se bonifie comme le vin et les personnages deviennent de plus en plus attachants et évoluent eux aussi. L'univers s'étoffe, et de nouveaux personnages ou monstre ne cessent d’apparaître. J'ai adoré. Rick Riordan à sut aussi de son coté mettre en avant l'amour le plus sincère avec l'amitié qui se trouve à chaque coin de pages. Sincèrement je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Percy est-il le héros de la prophétie, destiné à détruire ou à sauver l'Olympe ? Il faut dire que l'on a désormais Thalia la fille de Zeus, Nico le fils d’Hadès pour lui faire de l'ombre. Il n'y a plus un seul enfant des trois dieux principaux, mais trois. Alors selon vous lequel est-ce ? Et dire que c'est l'avant dernier tome. A la prochaine pour la toute dernière chronique de la saga.

13 8

 

- Sois positif. Demain, tu part à la colonie! Après l'orientation, tu as ton rendez-vous galant...
- Galant! N'importe quoi! ai-je protesté. C'est juste Annabeth, m'man!
- Elle fait toute la trotte depuis la colonie pour te voir.
- Ouais, bon.
- Vous allez au ciné.
- Ouais.
- Rien que tous les deux.
- Ma-man!!
Elle a écarté les mains pour dire qu'elle abandonnait la partie, mais je voyer bien qu'elle se retenait de rire.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire