Créer un site internet

Le Gardien Tome 1

Incendie

Le gardien tome 1 incendie 920007 121 198

E 2

L2e truc assez cool quand on est le gardien des quatre éléments, c’est qu’on est immortel... Enfin en gros... Sauf si l’on nous tue, quoi.

En fait, je ne m’en sortais pas si mal jusqu’à maintenant, seul avec mon ange gardien et ma princesse guerrière, mais il a fallu que je rencontre cet homme aussi sexy qu’agaçant et qu’il emporte dans son sillage une armée de démons psychopathes qui décidèrent qu’après plus de deux millénaires aujourd’hui était le jour parfait pour me tuer.

Si l’on ajoute à cela des lettres de menaces, un métamorphe loup au sourire ravageur et un adolescent hybride pyromane malgré lui, j’ai bien peur de devoir dire adieu à ma tranquillité.

B 2

 

S3alut, salut mes mamours. Ces derniers jours j'étais plongée en pleine lecture d'une petite saga qui m'a énormément plu, surtout quand il m'a fallu prés d'une année à trouver les deux premiers tomes et qui on été rejoint par le troisième sorti il y a peu. Ce nouveau coup de foudre est un livre qui parle d'amour, d'ange, d'épée, de combat, et surtout d'éléments. Vous savez, ces éléments qui font que notre terre vive. Il y a le feu, l'eau, l'air et la terre. L'un ne peux vivre sans les autres. Parfois je me demande ce qui se passerais si jamais l'un d'entre eux venait à disparaître. Bon ce n'est pas que j'en ai envie, non !!! Mais disons que si une telle chose devait se produire, que se passerait il réellement ??? Je pense que pour éviter une tel tragédie, le grand manitou, le chef suprême des anges, et donc par déduction, Dieu lui même, à du trouver une parade. Et cette parade n'est autre que de leur trouver un gardien. Mais pas n'importe lequel de gardien, un homme ou une femme, gentil/le, agréable, honnête, bref le/la meilleur/e des toute l'humanité. Vous croyez que sa existe vous ??? Par ce que pour ma part, le peu que j'ai vu de l'humanité, en générale, m’écœure. Faut dire que c'est normal d'avoir de tels réactions quand on vie au quotidien avec la haine, l'hypocrisie, la jalousie, les guerres, les profiteurs, les pervers, les violeurs, les … Il y a bien trop de choses négatives à décrire malheureusement. Mais dieu merci, l'humanité sait se rattraper avec la joie, le partage, l'amour, le soutient, et surtout les livres. Et ouaip !!! Les livres. Car que deviendrait t'on sans nos livres. On y trouve tant de choses, on y fait de très belles découvertes, et en plus, on apprend un peu plus sur le monde imaginaire des auteurs. Si c'est pas merveilleux ça !!! Et puis on y rencontre de drôles de personnages, touchants, agréables et pas forcément un joueur dans notre équipe.

Ici, dans cette nouvelle histoire, on va à la rencontre d'un très beau jeune homme immortel, mais qui malheureusement malgré un cœur en or va se voir être en danger. Mais que les muses de la littérature soient remercier pour les aides qu'il aura, car, que serait cette histoire sans ce personnage ayant la main sur le cœur. Le truc assez cool quand on est le gardien des quatre éléments, c’est qu’on est immortel... Enfin en gros... Sauf si l’on nous tue, quoi. En fait, je ne m’en sortais pas si mal jusqu’à maintenant, seul avec mon ange gardien et ma princesse guerrière, mais il a fallu que je rencontre cet homme aussi sexy qu’agaçant et qu’il emporte dans son sillage une armée de démons psychopathes qui décidèrent qu’après plus de deux millénaires aujourd’hui était le jour parfait pour me tuer. Si l’on ajoute à cela des lettres de menaces, un métamorphe loup au sourire ravageur et un adolescent hybride pyromane malgré lui, j’ai bien peur de devoir dire adieu à ma tranquillité.

J'ai comme l'impression que cela vous met l'eau à la bouche ??? Je me trompe. En fait vous allez me dire, encore une romance !!! Mais laissez de coté la romance les amis, et venez que je vous présente les personnages de ce livre.

Adrian est un jeune homme dans la fleur de l'age, ou du moins c'est l'apparence que nous avons. Car en réalité, c'est un immortel de trois cent douze ans. Mais ce don lui est venu par le fait que les quatre éléments sont venus trouver refuge en lui et ont fait de lui le Tutore (le gardien). Très moignon, il attire à lui tous les regard mâles du coin. Et oui le beau gosse joue dans la partie adverse. C'est un être charmant, gentil, agréable, attentionné, mature, taquin, bref, un être entièrement bon, mais parfois on a l'impression qu'il est un peu naïf. Car les éléments, quand ils choisissent l’être qui deviendra le gardien, font en sorte que c'est celui qui est le meilleur, celui ou celle qui incarne le mieux l'expression avoir la main sur le cœur. Il est en règle général accompagné par ses deux acolytes, le bouclier et l'épée. Par ailleurs, c'est un thérapeute qui aime s'occuper d’enfants victimes d’un traumatisme

Ambre est une belle jeune femme, mais même si elle est sympathique aux premiers abords, est assez flippante. Pour la raison qu'elle est l'épée ou Sabie. Adrian nous explique qu'en réalité, les épées vieillissent naturellement, mais possèdent une force hors du commun et sont capables d’invoquer une arme lorsqu’elles combattent. Leur rôle est d’abattre tous ceux qui me veulent du mal. De plus, depuis leurs enfance elles sont entraînées. D'un autre coté, Ambre est une femme tout aussi charmante que le Gardien. Elle est gentille, douce, sensible, agréable, etc. Mais à coté de cela, elle peut devenir une vraie mère poule, ou une tigresse envers son protégé.

Leto est le fameux bouclier ou Scut. C'est un ange âgé de moins de mille trois cents, avec des ailes et tout le tralala. Mais après être devenu le bouclier du Tutore, il perd ses ailes et sa capacité à aller aux cieux. Il devient alors un immortel comme son protégé. Son seul pouvoir est celui de se téléporter, et son rôle consiste donc à fuir avec le Tutore au moindre signe de danger. Néanmoins, c'est un être entièrement dévoué à sa cause. Et puis je trouve qu'il a du secret répondant.

Acher est un homme aux yeux sombres et à la chevelure corbeau nouée en catogan. Mais c'est surtout le vampire le plus puissant de la ville. De plus, il dirige un club, ainsi que deux ou trois petits truck sur le coté. Il est sans pitié, mais possède un coté chenapan, ce qui est plutôt mignon pour un mec si sur de lui. Mais ce qui me fait surtout craquer c'est le fait qu'il soit au petits soins pour son fils.

Samaïs ou Sam est un adolescent de quinze ans. Ses cheveux sont blancs et ses yeux sont d'un gris transparent témoignant de ses origines sitaës (démons). C'est un hybride moitié vampire, moitié démon sitaës dont les pouvoirs grandissent. Il est plutôt grand et dégingandé pour son age. Mais c'est un jeune très doux et très calme, quand il ne se prend pas la tête avec son père. Il ressemble presque à un ange. En fait Adrian le décrit parfaitement ''Sam n’avait rien des tueurs sans pitié que constituaient sa famille maternelle, pas plus qu’il ne tenait du guerrier qu’était son père''

Javid est le second d'Acher. Mais d'un autre coté, il est un peu comme le second père de Sam. C'est lui qui s'occupe du petit quand son père ne le peut. C'est un homme un peu jaloux, mais une fois rassuré, tout baigne.

Silas est un homme battit comme une gravure de mode. Il a des cheveux cuivrés courts à l’arrière et longs sur le devant, une peau légèrement mate, ne bouche sensuelle et une mâchoire carrée. Son corps est comme taillé dans la pierre, un regard sombre. Cependant, il se dégage quelque chose de sombre de lui. Et pour cause, c'est un démon arcos, ennemi légendaire du Tutore. C'est un guerrier redoutable, honnête, protecteur, et surtout un macho men qui n'aime ni être défié, ni désobéit.

Graham quand à lui est un beau jeune homme aux cheveux blonds qui lui arrive jusqu'à la nuque, des yeux bleus très clairs et d’adorables fossettes quand il sourit. Mais ce coté juvénile et insouciant s'évapore vite fait dés que l'on découvre que c'est le loup Alpha de Kakadu. Mais ce dominant adore aider, et a décider d’être infirmier, métier qu'il aime exercer.

Andréa est une professeur à l'université où elle y donne des cours de mythologie. C'est avant tout une demonologue, un peu tête en l'air, adorable, passionnée par le surnaturelle, très futée, gentille et agréable.

En gros, voilà pour les personnages qui peuplent l'histoire. A savoir que les descriptions sortent quasiment du livre en lui même, mais que c'est exactement comme ils sont décrit.

Nous voilà arrivé au moment où l'on va parler un peu plus du roman avec la plume de l'auteur, la romance entre les personnages et bien entendu l'intrigue du livre.

Mais pour commencer, L.N Nikita a une très belle plume. Elle est légère, piquante, rythmée, pleine d'humour, érotique. Les actions, rebondissements, quiproquos, retournements de situation, bagarres en tout genre, donne un dynamisme à la lecture, et tout autant de tonus, comme si vous aviez couru le marathon. C'est constant et pleine de vigueur. L'humour est continuellement à porté de main avec les trois don Juan qui vous font rire avec leurs répondants piquantes, leurs combat de coq, et surtout avec leur coté chenapan et galopin. Le coté érotisme quand à lui, se ressent surtout avec la manière de draguer et plus si affinité, que possède les trois mousquetaires, si je puis le dire ainsi. Et puis, ce que j'ai aussi apprécié dans ce livre, ce sont les évocations des séries. Pas mal. D'un autre coté, les descriptions sont rarissime, mais simpliste, et donne un coté très surfait de la vie du jeune héros. L'univers mis en place est bien travaillé, tout en restant dans la simplicité. C'est même la raison pour laquelle la lecture s'en ressent légère, avec l'impression de voler sur un petit nuage, tant elle se fait naturellement. Mais quand arrive la fin du livre, on se rend vite compte que l'on veut un peu plus, et que malheureusement, il faut attendre le tome suivant sortir.

Ensuite coté relation entre les personnages, c'est plutôt du lourd. On a en effet, un beau jeune homme, sexy, mignon tout plein, gentil, sympa, qui a trois cent ans et des poussières, mais qui malheureusement est un peu naïf. Pourquoi naïf ??? Tout simplement parce que en plus de trois cents ans, sachant qu'il joue dans l'autre équipe -façon de parler -, il ne remarque pas que des mecs lui fait de la gringue. Lui les remarque, mimi et compagnie, mais ne se rends pas compte que l'autre en face de lui le désire aussi. C'est du grand n'importe quoi. Je dis çà, mais sans plus. Par ailleurs, sont coté naïf ressort aussi avec le fait qu'il est entouré de surnaturelles puissants depuis des années, comme son vampire Acher, mais ne sais pas se comporter avec eux dans le sens où il ne comprends pas leurs réactions face à un danger ou encore face au fait qu'un autre dominant marche sur les plates bandes de l'autre. D'un autre coté, on peut comprendre sa réaction, vu que c'est un être foncièrement bon. Par contre en ce qui concerne les trois mousquetaires, c'est une autre paire de manche. On commence avec Acher, ce mec ne sais pas du tout ce qu'il veut. Il dit adorer Adrian au point de lui faire un zoubi, et de l'autre, il agit comme si de rien n'était. De plus, on à l'impression qu'il est amoureux de Tutore, mais ne fait pas vraiment quoique ce soit pour l'avoir. Puis on monte d'un cran avec le grand méchant loup Graham. Lui c'est carrément la fête à la maison. Il n'hésite pas à le draguer ouvertement, petite caresse par ci, zoubi par là, voir même rendez-vous galant. Il drague sans être lourd. J'adorais quand le pauvre Adrian rougissait comme une tomate. Mais celui qui arrive sur la plus haute marche du podium avec l'obtention de la palme d'or, c'est Silas. Alors ce mec, c'est un pur condensé de testostérone. Le mâle macho en plein. Il drague, il fait du rentre dedans, il l'engueule comme si qu’ils étaient déjà ensemble, il est chaud bouillant entre les zoubis, les câlins, etc, j'avais souvent l'impression d’être en chaleur. Et je parle même pas du petit ange. Oh bon sang. Dieu merci, il existe des douches froides. MDR.

Enfin l'intrigue du livre est plutôt commun avec les autres livres du genre. C'est à dire que le gentil est poursuivi par un méchant. LOL. En fait dés le début, on découvre que le Tutore, est poursuivi par une bande de démon arcos, afin de le tuer et de récupérer les éléments pour dominer la terre. Çà, c'est la partie visible de l'iceberg. Mais en dessous, une autre intrigue prend vie. On découvre que la vie du gardien est véritablement en danger, pas seulement en raison de la chasse à l'homme des arcos, mais aussi parce qu'une tierce personne tente d'éliminer Adrian, par une bombe, par un coup de pistolet, un accident de voiture, etc. C'est un véritable enfer que l'on vie, vu que l'on a tendance à chercher en menant l’enquête qui est le misérable criminel.Et comme si cela ne suffisait pas, le petit ange est continuellement harcelé de lettres de menaces. En fait, je ne sais pas comment l'auteur à fait pour mener trois intrigues en même temps, mais je lui tire mon chapeau. Parce que vu comment on ne lâche pas notre livre durant la lecture, c'est un véritable Waouh !!! En fait je n'ai pas de mot pour décrire ce que j'ai ressentit. C'est plutôt rare, mais c'est pour dire à quel point c'était généralissime.

En conclusion, les personnages sont géniaux, mais parfois manque de maturité, un peu comme les adolescents. De l'action en tout genre qui rythme la lecture. Un univers bien travaillée, riche et intéressant. Une histoire prenante. Et tout ces ingrédients, nous donne l'impression de faire partie de l'histoire. J'ai sincèrement aimé ce roman pour son originalité. J'ai eu un véritable coup de foudre pour cette saga, et classe ce livre parmi mes coup de cœur. Je passais du rire aux larmes plus d'une fois. L'intrigue quand à elle était très soutenu, pas de répits, pas de temps mort. Et puis les émotions sont une véritable symphonie pour les sens. En gros, j'ai passé, un très bon moment de lecture, et je suis extrêmement contente d'avoir fait la découverte de ce petit bijoux. Sur ces bonnes paroles, je vous dis à bientôt pour une nouvelle chronique.

13 8

 

― Oui, je suppose qu’il n’a jamais vraiment eu confiance en moi. Il devait penser que si je trouvais le gardien, je voudrais le garder pour moi-même.

Il caressa l’intérieur de ma cuisse de son autre main.

― Je suppose qu’il a eu raison de se méfier, je n’ai aucune envie de te partager.

Je relevai la tête et rencontrai un sourire joueur. Il plaça sa main sur ma nuque et approcha ma bouche de la sienne.

― Je ne veux plus parler de lui, dit-il juste avant que ses lèvres rencontrent les miennes. Je ne veux parler que de nous, mon amour.

Il me bascula sur le dos, me surplomba de son corps et il m’emprisonna de ses bras de part et d’autre de mes épaules.

― Est-ce que tu as repris suffisamment de forces ? Parce que moi, je suis toujours aussi affamé. Je crois que j’en étais juste là, déclara-t-il en léchant le creux de mon épaule.

Je gémis et le sentis sourire contre ma peau, alors qu’il remontait vers le lobe de mon oreille.

― Il me semble qu’il reste encore pas mal de lubrifiant dans ce flacon, ajouta-t-il.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire