Eagles

Eagles 996494

E 2

O3fficiellement, Eagles of Freedom est un groupe de motards tout ce qu’il y a de plus honnête. Officieusement, ils forment un gang de bikers trempés dans des affaires douteuses.

Je n’ai toujours connu que l’odeur de l’essence et du cuir, le vrombissement tonitruant des moteurs en surchauffe, le canon brillant d’une arme de poing.

EoF, club dont je suis issu, est devenu, en l’espace de quelques années, la milice secrète du Montana.

Lorsque maman est morte, tuée de sang-froid par le chef des Demon Crew, mon père s’est juré de prendre sa revanche. Alors, quand Callie, la fille du leader du gang ennemi, a été faite prisonnière, j’ai compris que certaines limites ne devaient jamais être dépassées.

B 2

C2es dernier temps, je suis attirée par un type d'homme plutôt chaud. Grand, baraqué, tatoué, macho, bad boy, beau gosse, etc. Mais ce que je préfère chez eux, c'est qu'ils vivent en bande afin de vivre autour d'une seule et unique passion qui les rassemble autour la moto. Vous avez compris, les bikers pur et dure, le fameux type de mec, que toutes jeunes filles n'oseraient pas présenter à papa et à maman, sous peine de se faire priver de sortie. A vrai dire, il n'y a pas que cela qui ferait que nos chers parents verraient d'un très mauvais œil, l'entrée de l'un d'entre eux dans la vie de leurs petites filles adorés. Ils boivent, fument, font la fête, se droguent aussi parfois, se bagarrent, font des transactions illégales, et se mettent facilement à l'ombre pendant quelque temps, genre derrière les barreaux d'une prison. Bon, il faut dire, que ce genre d'homme, c'est mon kif, fort, canon, sexy, etc. Mais uniquement dans les livres, comme cela, avec mon imagination débordante, je peux imaginer que je le contrôle. Parce qu'en réalité, les hommes, j'en ai soupé d'eux. Sa grogne, sa hurle, c'est jamais d'accord avec toi, croient que tu es leurs bonniche, c'est inimaginable comment ils peuvent être de vrai hommes des cavernes. Il faut surtout pas toucher à leurs ego, leur fierté, leur orgueil, qui sont la trinité mal fondé et mal placé. Je dis cela, mais, il y a des femmes qui sont tout pareil. MDR. Sans compter que jaloux comme des poux, il faut pas toucher à leurs femmes, mais eux, ils n'hésite pas à le faire dans ton dos. Mais, et je dis bien mais, je ne les met pas tous dans le même panier. Cependant, la plupart du temps, ils sont des hommes de Cro-Magnon, à croire que les femmes ont évolué, mais eux, sont rester au stade Neandertal. LOL. Bref, pour en revenir aux bikers, il se trouve que ce roman, est un parfait exemple de ces hommes. Et que la pauvre jeune fille, héroïne de cette petite pépite en a fait les frais.

Les gangs de bikers, ont un mode de vie bien à eux. Pourtant, il arrive que certains dérapent. Et quand cela arrive, soit la personne est tué, soit elle est bannie, soit elle est punie en conséquence. Mais quand c'est le chef du groupe qui le fait, qui se met sur son chemin pour lui faire reprendre le droit chemin ??? Je vous laisse le découvrir. Officiellement, Eagles of Freedom est un groupe de motards tout ce qu’il y a de plus honnête. Officieusement, ils forment un gang de bikers trempés dans des affaires douteuses. Je n’ai toujours connu que l’odeur de l’essence et du cuir, le vrombissement tonitruant des moteurs en surchauffe, le canon brillant d’une arme de poing. EoF, club dont je suis issu, est devenu, en l’espace de quelques années, la milice secrète du Montana. Lorsque maman est morte, tuée de sang-froid par le chef des Demon Crew, mon père s’est juré de prendre sa revanche. Alors, quand Callie, la fille du leader du gang ennemi, a été faite prisonnière, j’ai compris que certaines limites ne devaient jamais être dépassées.

Ohhh !!!!! Cette quatrième de couverture est plus que mangeable. Elle appelle à la douceur de l'esprit, et vous donne envie de croquer l'histoire à pleine dent. Mais, ce n'est ni la couverture, ni le titre, ni le résumé qui m'a permis de plonger tête la première dans l'histoire. Et non, je l'ai gagné avec un ami, et c'est tête la première que je suis allée à la rencontre des personnages qui pullulent le roman.

Callie ou Calliopé est la fille chérie d'un chef de bikers. Depuis sa plus tendre enfance, son père la surprotège. Partout où elle va, elle a toujours des gardes du corps. Durant son enfance, elle est toujours restée enfermée dans le club de son pére et y a suivi des cours par correspondance. Très peu de sorties lui on été octroyés à cette époque. Jusqu'à son entrée à l'université. Contrairement à ce que l'on pense, c'est une femme forte, qui a du répondant, et qui sait garder son sang froid quand dans une situation de crise. Par ailleurs, elle est jolie comme un cœur, brune, yeux verts, élancée et gracieuse. Elle à toujours vécue sans connaître sa mère, et son père lui a raconté que cette dernière les a laisser tomber afin de la protéger au mieux des affres de la souffrance du à l'abandon. Elle n'a jamais su à quoi sa mère ressemblait, jusqu'à ce qu'elle tombe sur une photo de cette dernière quand elle était plus jeune.

Ajay est lui aussi le fils d'un chef de biker. Mais le sien est ennemi à celui de la belle Callie. Depuis ses dix ans, il est orphelin de mère, qui fut assassiné par le chef de l'époque des Demon Crew. Entre son père et lui, ce n'est pas l'amour. C'est un être droit, et bon, qui au contraire de son père, ne cherche pas à se venger. Il a comprit qu'il n'y a rien à gagner dans cette histoire. Bien au contraire. Afin de protéger la jeune fille, il est prêt à se dresser contre son père qui ne vie, que pour se venger.

Lawson, est le meilleur ami d'Ajay. Il est loyal à son pote, et fait ce qu'il lui demande. D'un autre coté, il est mignon, mais est un véritable branleur.

Devon, est le cousin et second meilleur ami d'Ajay. Marié depuis peu à Olivia, ils filent le parfait amour depuis de nombreuses années. Si lui est réservé et observateur, elle, c'est une grande gueule qui dit ce qu'elle pense. Ce couple correspond fortement à l’expression, les opposé s’attirent.

Lily est la meilleure amie de Callie. Si cette dernière passe plutôt pour être tranquille, Lily, est plutôt style bombe nucléaire. Toujours entrain de bouger, elle n'a pas sa langue dans sa poche, et tout comme son amie, elle n'hésite pas à frapper là où cela fait le plus mal.

Eleazar est le père d'Ajay. Il ressemble fortement à ce dernier. Mais contrairement au beau gosse de service, il vie pour se venger. C'est ce qui le fait tenir. Après la mort de sa femme, il a faillit sombrer, et ce sont les bikers du club qui l'on aidé à s'en sortir. Mais d'un autre coté, son cœur est sombre, car il n'hésite pas a kidnapper une pauvre jeune fille innocente, pour se venger du père de cette dernière. Voir même à la violer. Il est immonde et pourrit.

Martha est une femme charmante, qui a élevé le beau Ajay après la mort de sa mère Elle est gentille, et est la cantinière du groupe. Par ailleurs, c'est la régulière de Dick, qui est lui le second de l’infâme Eleazar. Ils ont été marié selon les anciennes coutumes des bikers. Autrefois, la belle Martha s'est enfuie avec un homme, et était sur le point de l'épouser, avant que le clan ne la retrouve pour l'obliger à épouser son promis qui lui faisait horreur.

Enfin Malcom Cortez, dirige le gang des Demon Crew, est le plus grand ennemi d'Eleazar, depuis que son frère porté disparu, a tuer l'épouse du président des EoF. Contrairement à ce dernier, il adore sa fille, et va même la surprotéger. Pourtant, il lui manque quelque chose dans sa vie. L'amour de sa vie. Et depuis des années, il concocte un plan pour récupérer sa femme. Car malgré tout ce temps, il n'en n'aime qu'une seule. Il est très protecteur, très possessif, mais dans le bon sens du terme.

Voila pour les personnages. C'est vrai que j'en révèle très peu sur eux, mais, ils sont géniaux. Et puis comme cela, je pourrais vous parler du roman en lui même avec la plume de l'auteur, la romance entre les personnages et l'intrigue du livre.

Tout d'abord, la plume de l'auteur, est géniale. Bien écrite et avec simplicité, elle permet au lecteur de plonger facilement dans l'histoire. Les pages défilent très rapidement, et la fin est arrivée trop vite à mon goût. Les personnages sont fort attachant. Les émotions ne sont pas vraiment de mise, mais ils sont la, et c'est le plus important. Le rythme est plutôt soutenu, avec des moments de calme avant la grande tempête. L'histoire est très belle, bon je ne vais pas vous mentir, j'en ai vu d'autre mieux étoffée, mais parfois, on a besoin de douceur. Les descriptions sont plus présentes par le biais des pensées et des yeux des personnages, tout en restant accessible. Les actions, quiproquos, retournement de situations, etc, sont peu présent eux aussi, mais cela n’empêche pas de passer un bon moment, et de ne pas lâcher le livre. L'univers est très bien travaillé, bien décrit, et c'est réellement magique. Bref, une plume simple et transparente, sans pour autant tomber dans le cliché candide, enfantin et quelconque.

Ensuite la romance entre les personnages de Callie et d'Ajay, est trop belle. Dés le début, Ajay nous démontre qu'il est une homme droit et qui a de l'honneur. Dés qu'il a senti que son père débloquait avec la jeune fille, il n'a pas hésiter à se mettre entre eux deux. Même si à un moment il a dut laisser la belle avec son infâme de père, il s'est racheté par la suite à mes yeux. Il est doux, attentionné, protecteur, envers elle. Même si des sentiments naissent en lui vis à vis d'elle, il va prendre le temps, et la laisser décider au lieu de la forcer. De son coté à elle, Callie, qui a toujours été surprotégée par son père, va se sentir profondément réconforter par le jeune homme. Elle sait qu'elle peut lui faire confiance. Même quand Ajay va commettre sa bévue, elle va lui pardonner car elle a comprit que s'il ne l'avait pas fait, ils seraient mort tout les deux. Petit à petit, les événement vont l'amener à tomber amoureuse du jeune homme, et sa foi en lui sera sans égale. C'est une romance comme je les aime. C'est vrai que cela va trop vite, mais l'amour entre eux deux est si belle et si intense que n'importe qui en voudrai.

Enfin l'intrigue de ce tome tourne principalement autour de ce kidnapping et de cette vengeance. On sent que le père d'Ajay est vraiment tombé bas. Pas une seule fois, on penserais qu'il allait devenir aussi tordu. Pour lui, s'il na pas put loger une balle en pleine tête à l'homme qui a tuer sa femme, alors autant s'en prendre à une innocente. C'est ignoble. Pour moi, il est totalement fou. Il a perdu la raison c'est sure. Néanmoins, même si très vite l'intrigue est dévoilée, on est plutôt content, pour une fois, de ne pas chercher à enquêter.

En conclusion, j'ai bien aimé ce livre. Il est loin de ce que je lis habituellement des livres sur les bikers, mais bon. Il est simple, sans prise de tête, une véritable bombe de douceur dans ce monde de violence. Les personnages principaux sont forts attachants, l'univers ni trop sombre, ni trop violent, ni trop ravageur. En gros, je dirais que si vous aviez besoin de calme entre deux livres assez intenses, c'est celle qui vous faut. J'ai vraiment adoré. La lecture se fait d'une traite, et c'est vraiment très bien comme ça. Une jolie découverte que je vous recommande vivement. Bonne lecture à tous.

13 8

 

— Callie ?

Une main remue devant mes yeux et me sort de mes pensées. Olivia est plantée devant moi et me dévisage. Je lui adresse un léger sourire, contente de voir un visage familier.

— Property of Ajay Lane, hein ?

Je me contente de hausser les épaules.

— Ce n’est jamais arrivé encore. Ce blouson, il a été confectionné sur mesure pour toi, chérie ! dit-elle en m’adressant un clin d’œil.

— Il voulait éviter la bagarre.

— Mais bien sûr… Ce mec en pince pour toi ! Et il veut te garder rien que pour lui. Crois-moi, Ajay ne se comporte pas comme ça d’habitude.

— Ah bon ? Et il est comment d’habitude ? je la questionne tout en remettant de l’ordre dans mes cheveux.

— Un connard prétentieux, répond-elle sans réfléchir. Là, il joue le mec attentionné et possessif. C’est limite flippant.

Je ricane doucement en secouant la tête. Mais je me stoppe net en sentant sa présence dans mon dos. Je n’ai jamais besoin de le voir pour savoir que c’est lui. Il dégage quelque chose qui fait réagir mon cœur au quart de tour.

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire