Créer un site internet

Alpha Priors Tome 1

La Promise de l'alpha

61vw3pnyxxl ac ul320

Resume 1

L4orsque la stabilité de sa meute est menacée, Shean Priors, devenu alpha, doit impérativement renforcer son lien avec les siens pour être en mesure de les protéger. Seulement, après le règne macabre de son père, la meute ne lui fait plus confiance. Il devra alors se résoudre à accepter la seule chose qui pourra lui permettre de renouer avec son clan : retrouver son âme-sœur destinée à renforcer ses pouvoirs pour qu'elle devienne sa compagne.

Mais convaincre Myra, une louve solitaire et caractérielle, de s’unir à lui va s’avérer plus difficile que prévu. Car la jeune femme voue une rancœur tenace à la meute du Montana et n’est pas prête à se soumettre à la volonté de l’alpha.

Alors qu’ils se retrouvent au bord d’un nouveau conflit surnaturel, Shean parviendra-t-il à convaincre Myra de lui ouvrir son cœur et de s’abandonner à lui sans perdre de vue sa mission ? La survie de sa meute en dépend…

 

Ds ma

 

L2e remords est un sentiment que l’on pourrait qualifier de destructeur. Car le sentiment de culpabilité est une sensation qui vous prends aux tripes et qui vous tue à petit feu. Cette douleur qui prend racine dans notre moralité, crée des émotions de désarrois, d’abattements, de chagrins, d’amertumes, de tristesses, de déchirements, de souffrances, de tourments, et bien d’autres choses encore. Certaines personnes en tombent malade. Ils font des dépressions au point qu’il est dure de remonter la pente. La plupart du temps, ils se laissent aller, et finissent au fond du trou, alcool, drogue, etc ... D’autres, cherchent un moyens de surmonter cette épreuve d’une façon ou d’une autre, comme la recherche de adrénaline. La plupart du temps, il utilisent des antidépresseurs donnés par leurs psychologues. Car oui, certains préfèrent en parler pour s’en sortir. Mais d’autres, se battent à la loyal. Ils prennent sur eux. Ils cherchent une façon de surmonter l’acte qu’ils ont commis afin de se racheter, auprès des autres, mais aussi pour eux. Même si cela les bouffe littéralement un peu plus chaque jour. Et pour ces personnes, qui se battent, il arrive qu’une main leur est tendue, afin de les aider à voir plus clair dans leur vie. Pour finaliser le tout. Pour se pardonner. Pour avancer dans sa vie. C’est ce qui arrive à l’un de nos deux héros de cette nouvelle série. Loin du stéréotype puissance, l’homme du moment va vous ravir le cœur les filles. Alors préparez vous.

Je trouve dommage que le résumé de ce roman ne rende pas hommage entièrement à ce roman. Mais, je puis vous l’assurer qu’il est génial. Lorsque la stabilité de sa meute est menacée, Shean Priors, devenu alpha, doit impérativement renforcer son lien avec les siens pour être en mesure de les protéger. Seulement, après le règne macabre de son père, la meute ne lui fait plus confiance. Il devra alors se résoudre à accepter la seule chose qui pourra lui permettre de renouer avec son clan : retrouver son âme-sœur destinée à renforcer ses pouvoirs pour qu’elle devienne sa compagne. Mais convaincre Myra, une louve solitaire et caractérielle, de s’unir à lui va s’avérer plus difficile que prévu. Car la jeune femme voue une rancœur tenace à la meute du Montana et n’est pas prête à se soumettre à la volonté de l’alpha. Alors qu’ils se retrouvent au bord d’un nouveau conflit surnaturel, Shean parviendra-t-il à convaincre Myra de lui ouvrir son cœur et de s’abandonner à lui sans perdre de vue sa mission ? La survie de sa meute en dépend …

Voilà pour ce petit début tout en douceur. Du coup, je pense qu’il est temps de découvrir les personnages. Certes, ce sera mon avis, mais j’espère qu’il vous donnera envi d’en connaître un peu plus par la suite.

Myra est une belle jeune femme d’environ vingt quatre, vingt cinq ans. Pas très grande, ni trop petite, juste comme il faut, avec des formes avantageuses. De beaux yeux noisettes, et de longs cheveux noirs plutôt bien fournis. Quand elle avait encore que dix ans, elle a quitté la meute de Shean avec son père pour des raisons que l’on ignore. Et depuis la mort de son père trois ans plus tard, elle a vécu dans la rue, vivant de petits boulots. Aux premiers abords, on pourrait se dire que cette fille est une soumise. Mais au final, il est fort possible que cela ne soit qu’un masque. Car oui mesdames et messieurs. Cette fille est une badasse sur patte. Une grande gueule. Une dominante. Une alpha à l’état pure. Elle en jette. Vous aimez Anita Blake, Mercy Thompson, Kit Colbana, Melena Sanders, … Alors, vous allez l’adorer. Elle est dans la même ligne de mire que ces héroïnes. Cette gamine à tiré dans la jambe d’un alpha. Ce n’est pas rien. Elle est …………… Waouh !!!!!!!!!!!!!!!!! J’adore cette fille. Si je n’étais pas ce que je suis, j’en serais amoureuse. Et puis, il faut ajouter, qu’elle est capable de faire se sacré choses. Elle se bat comme une ninja, sans les tactiques, mais bon. Elle voie des choses que les autres ne voient pas. Elle comprend ce qui ne se dit qu’à demi mots. Et surtout, elle est forte.

Shean Priors est un jeune alpha. Il a prit la place de son père qu’il a dû tué pour des raison de maladie, ce qui aurait entraîner la meute à sa perte. Cependant, depuis, il a du faire profil bas afin d’aider sa meute à guérir. C’est un très bel homme, tout en muscle, grand, sexy, le genre d’homme à vous émoustiller. Cependant, le fait d’avoir tué son père de ses propres mains, a laisser des séquelles sur son âme. Et au lieu de laisser son aura d’alpha prendre le dessus, et donc renforcer sa meute, il ne fait que les rendre plus faibles. C’est un homme fort, intense, autoritaire, sincère, honnête, etc … Rien de neuf sous le soleil des alphas machos. Mais il possède un coté attendrissant. Le fait qu’il soit déchiré moralement par ses remords, nous donne un coté de lui auquel on s’y attache plus facilement. En plus de cela, il est gentil, doux, protecteur, bon cuisinier, sexy, … Bref, la panoplie du mec à croquer et à garder pour soi.

Ronan, Tobias et Blaine, ses trois frères, l’aident dans sa tache d’alpha. Ronan le second, le bras droit, n’hésite pas à lui dire ce qu’il pense. Même si son frère n’est pas toujours content. Tobias, l’oméga, est certainement celui qui garde tout pour lui. Du moins jusqu’à ce que cela explose. Mais surtout, il est capable de lire sur le visage des uns et des autres. Donc un atout considérable pour la meute. Enfin, Blaine, le petit comique de la bande. Le plus jeune aussi. Mais ce n’est pas pour cela qu’il faut le mettre de coté. Celui là est un bagarreur né. Ces trois là sont de véritables trésors pour le grand manitou. D’autant qu’entre eux, ils sont loyaux et se font confiance.

Ensuite, deux femmes tournent autour du couple. Daisy et Iris. Daisy, est à la fois la guérisseuse de la meute, et la cousine des hommes Priors. C’est une femme douce comme de la soie. Elle est gentille, honnête, sincère, loyale, etc. On voie peu la donzelle, mais pour le peu que l’on découvre sur elle, on s’y attache direct. Je l’adore. Iris de son coté, est la seule conseillère qui siège à la table du conseil du jeune alpha est tout aussi douce et gentille. Sur elle aussi on en voie peu. Et comme pour la jeune guérisseuse, c’est une jeune femme forte et attendrissante.

Milosz est un personnage que l’on voie peu aussi. Mais j’ai bien l’impression que c’est fait exprès. Dés le premier ‘’regard’’, on a un ressentit des plus négatif. Son regard, au vu de ce que dit Myra sur lui, démontre une fourberie des plus intense. J’ai bien l’impression qu’il nous cache quelque chose de pas net.

Makunga, est le chef d’une autre meute. Tout comme Milosz il est mesquin, cruel et surtout fourbe. Ces deux là vont bien ensembles. A vrai dire, même si l’on découvre qu’il y a un traître dans la meute des Priors, je me suis demandée si Milosz et Makunga n’était pas de mèche.

Voilà pour les personnages. Sachez, que pour certain ce ne sont que des suppositions. La plupart d’entre eux ne sont qu’à peine visibles. Donc ce n’est qu’un simple ressentit. D’autres personnages gravitent autour de ce beau petit monde, mais allez savoir ………… Peut être que j’ai envi de vous laissez les découvrir par vous même. Ainsi, nous pouvons enfin commencer le coté le plus important de ce roman, avec mon avis sur la plume de l’auteur, les relations entre les personnages et bien sure l’intrigue du roman.

Tout d’abord, la plume de Jocabel C. Caballero est très entraînante. Je l’adore. Ce fut avec une gourmandise incontrôlable que je l’ai dévoré. Il faut que je vous avoue que les pages ont défilés à un rythme effréné. J’avais l’impression d’être dans une petite bulle de douceur. Je m’y sentais bien. C’était comme si que j’étais sur un petit nuage, où je planais. Une vraie légèreté. Malheureusement, la fin du livre est arrivée bien trop vite à mon goût. Le rythme quand à lui, est très intense. Actions, rebondissements, révélations, et surtout scènes de ménages explosifs. Cela démontre à quel point les émotions étaient puissants. Parfois, j’avais l’impression d’avoir des frissons qui me grimpaient le long des bras. Mais surtout, j’ai rie comme une petite folle durant les scènes de ménage épique. C’était incommensurablement bidonnant. Après tout, vu les héroïnes fictives auxquelles j’ai comparé notre chère Myra, il fallait bien s’y attendre. Toujours es t’il que l’on ne s’y ennuie en aucun cas avec elle. Les personnages, d’ailleurs, sont très attachants. Bon, vu la tournure de ma phrase, je dirais que l’on pourrait penser que les méchants en font partis. Mais pas du tout. Ceux là, je les exècre de toute mon âme. Par contre, j’ai un petit faible pour le beau Shean. Un homme torturé, est un homme qui montre ses sentiments. Et un homme qui montre ses sentiments, est un homme craquant. Malheureusement, il n’est pas pour moi. Et puis de toute façon, il n’existe pas. Na !!!!!!!!!!!!!!! Les descriptions sont extrêmement simplistes, voir même inexistantes. Mais qu’importe. Le lecteur possède suffisamment d’imagination pour que qu’il puisse s’imaginer des films dans sa tête pleine de rêves. Qui sait, peut être que cela sera un jour adapté sur petits écrans. En attendant, le scénario, ressemble énormément à la princesse en détresse qu’il faut sauver. Même si aux premiers abords, on pourrait dire que c’est Myra qui doit être sauvé, au final, on voie bien qu’il en est tout autre. Et englobez le tout dans une guerre de territoire, avec traître, combats, etc, … Oui, plutôt bien trouvé je trouve. L’univers qui en découle, est pour le coup très bien travaillé. C’est intense, riche, plein de rebondissements, et surtout très recherchés. On en a déjà vu d’autres du genre, métamorphes, combats, guerres de territoire, etc, … Mais avec la princesse en détresse, cela donne une toute autre dimension à l’histoire. Le langage est à la fois soutenu et familier. Néanmoins, ces deux aspects, se mélangent parfaitement, et nous donne une lecture des plus fluide. Il faut ajouter que, les personnages y sont pour beaucoup de choses. Au final, la couverture attire énormément. Ce qui est un gros bonus de mon point de vue. Contrairement au résumé. Mais il ne faut pas s’arrêter à cela. Car durant la lecture, nous nous retrouvons devant plusieurs points de vues, notamment ceux de Myra et de Shean. En plus de cela, cela s’emboîtent comme pour différentes parties d’un puzzle. Ainsi, vous pourrez suivre l’histoire sans accrocs.

Ensuite, les relations entre les personnages, sont assez diversifiées. Nous avons d’un coté les relations familiales avec les interactions entre les frères Priors. On sent entre eux quatre, de l’affection, de la taquinerie, de la loyauté, mais surtout et avant toute chose une véritable dévotion. On voie que les trois plus jeunes sont extrêmement attachés à leurs aîné, l’alpha de la meute et chef de famille. Pour lui, ils sont prêt à tout. Pour lui, ils sont prêt à taire des vérités des années durant. Pour lui, ils sont prêt à faire la guerre s’il le demandait. C’est vraiment intense. Ensuite, on a les relations qu’entretient l’alpha et sa meute. La plupart des membres de cette meute, sont heureux. Ils acceptent l’alpha sans broncher. Ils sont reconnaissants à Shean pour tout ce qu’il a fait pour eux tous. Mais certains, préfèrent faire en sorte de lui mettre des bâtons dans les roues. Il faut bien dire, et cela n’est que suppositions, qu’il désire la meute pour lui. Alors il n’hésite pas à semer la zizanie. Et pour cela il est prêt à se cacher derrière d’autres personnes. Enfin on a la relation entre Shean et Myra. Alors là, ……………, c’est explosif. Depuis qu’elle vie quasiment dans la rue, la jeune femme a apprit à être méfiante envers tous. Et pour cela elle cache ce qui elle est réellement derrière un masque et des attitudes de soumises. Cependant, très vite le jeune alpha va découvrir qu’elle est une sacré bagarreuse. Elle est même capable de lui tirer une balle dans la jambe. C’est fou ce qu’elle est chieuse. Toujours entrain de se battre, de l’engueuler, d’emmerder Shean, … C’est comique à se l’imaginer. Mais croyez vous que cela va faire en sorte que Shean court le plus loin d’elle. Du tout. Cet homme c’est un macho dans toute sa splendeur. On pourrait dire que c’est dû au fait qu’il ai besoin d’elle pour renforcer sa position sur la meute. Mais, cela n’est pas vraiment la raison. En réalité, leurs loups se sont reconnus comme étant des compagnons, des âmes sœurs. Mais il n’y a pas que cela. Shean tombe amoureux de la donzelle. Il faut dire qu’il est au petit soins pour elle et aussi très protecteur. Et quand il constate qu’elle n’adhère pas à ce qu’il fait, alors il n’hésite pas à être plus envahissant. Et apparemment, cela paie. Ce couple, est très fusionnel. Ils sont la moitié de l’un et de l’autre. A deux, ils ne forment qu’un. Ils sont plus forts ensembles. Mais surtout, elle permet à Shean de se lier de nouveau avec sa meute. De se guérir de ses démons. Et donc par conséquent de se pardonner pour aller de l’avant. Affaire à suivre.

Enfin l’intrigue du roman, va tourner essentiellement autour de Myra. En effet, depuis le début du roman, on va découvrir, que quelqu’un cherche à la tuer. Qui ?????????? Pourquoi ??????????? Ces deux questions vont trouver leurs réponses. Mais, entre le fait que l’auteur ne donne pas d’informations, et entre le fait que cela n’arrivera pas sous les cinq premières minutes de lecture, vous aurez le temps de perdre vos cheveux. Surtout si vous devez vous les arracher à tout bouts de champs. A coté de cela, nous tombons sur un cas des plus étranges. Milosz. Ce jeune homme que Myra ne sent pas, est assez particulier. Toujours sous suppositions, je me suis dite qu’il cache quelque chose. Et pas quelque chose de jouasse. C’est une sensation qui vous prend aux tripes. Et cela ne s’est pas atténuée. Bien au contraire. Mais en attendant ……………. C’est une affaire à suivre. Bref, ici, l’auteur va vous faire tourner en bourrique. Il va faire en sorte de vous focaliser sur le couple qui se découvre au point d’oublier tout ce qu’il y a à coté. Mais l’auteur sait comment vous rappeler à l’ordre, soyez en sure. Je tire mon chapeau pour la façon dont je me suis amusée.

En conclusion, encore un roman prometteur qui se termine. Il met vraiment bien en place l’univers et le scénario. L’intrigue est des plus alléchante, et ne se découvre pas en cinq minutes. Les personnages ont tous une histoire derrière eux, et fait que l’on s’y attache bien facilement. La plume est magnifiquement bien écrite, et l’humour présent est des plus plaisant. Je me suis laissée envoûtée par tout cela. J’ai adoré lire ce premier tome et j’attends la suite avec impatience. Bref, c’est une histoire à se mettre sous la dent, et d’en déguster tout le plat avec délectation. En attendant que le tome deux sort, je vous conseil vivement de le lire. A bientôt pour de nouvelles aventures.

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire