Alpha Tome 3

L'alliance funeste

Alpha tome 3 l alliance funeste 1118170 121 198

 

E 2

 

Q3uand un chasseur est tué c’est toute cette communauté qui est impactée, encore plus pour Poppy puisque la victime n’est autre que son oncle.

Déterminée à découvrir l’identité de l’assassin, notre traqueuse préférée devra se confronter à son douloureux passé en faisant face à ses parents.

Heureusement, la jeune femme peut compter sur ses confrères ainsi que sur les membres de la Meute du Soleil pour lui prêter main forte, Nick Teller en tête de cette étrange alliance. Des chasseurs et des loups-garous faisant front commun, c’est inédit !

L’assassin risque de le regretter amèrement. Qui donc est assez fou pour braver une telle équipe ?

B 2

 

L2a perte d'un être aimé, est une épreuve, que malheureusement, de nombreux êtres humains en font les frais. Avant d’être une épreuve à surmonter, c'est avant tout un choc, qui peut aller du stade, je m'en foutisme, aux cascades du Niagara. Néanmoins, tous êtres normalement constitués, pleurs l’être perdu, du moins s'ils l'adorait de son vivant. Et c'est comme cela que le choc se transforme en épreuve à surmonter. On passe alors notre temps à pleurer toutes les larmes de notre corps. On reste caché sous notre couette, bien au fond de notre lit. Notre cœur saigne, car l’être aimé est parti. Et parfois, on à l'impression de sentir l'odeur ou la présence de celui ou celle qui nous à laisser ici bas. Alors on a envie de prendre son téléphone, pour lui parler, ou d'aller le ou la voir, pour lui faire un câlin. Et puis, on se rends compte, que cet personne n'est plus, et l'on retombe dans une dépression. Mais avec le temps, la souffrance s'en va, mais les souvenirs reste. Car il faut aller de l'avant. C'est dur, mais il le faut. Car bien des gens comptent sur vous. Vos enfants, votre moitié, qui sont les premiers à se faire du souci pour vous. Mais surtout, parce que si l'on continu, à s'enfermer, et de se perdre dans les méandres de la tristesse, et on peut même en tomber malade. Après tout, la vie continue, et un jour, quand viendra le moment, on retrouvera cette personne. En attendant, il faut se dire, que notre parent(e), ou notre ami(e), veille sur nous de là où il ou elle se trouve, et qu'il ou elle nous protège contre tous les maux de la terre. Malheureusement, cela arrive à tout le monde, puisque c'est un passage forcé dans notre vie, et apparemment les héros fictionnels y passent aussi. C'est ce qui arrive à notre héroïne, qui fut inventée par une jeune romancière. Bien entendu, vous avez compris que l'on va parler de la saga Alpha de Gwen Wood.

Soit dit en passant, je préfère vous laisser découvrir, le résumé du Tome trois – l'alliance funeste. Quand un chasseur est tué c’est toute cette communauté qui est impactée, encore plus pour Poppy puisque la victime n’est autre que son oncle. Déterminée à découvrir l’identité de l’assassin, notre traqueuse préférée devra se confronter à son douloureux passé en faisant face à ses parents. Heureusement, la jeune femme peut compter sur ses confrères ainsi que sur les membres de la Meute du Soleil pour lui prêter main forte, Nick Teller en tête de cette étrange alliance. Des chasseurs et des loups-garous faisant front commun, c’est inédit ! L’assassin risque de le regretter amèrement. Qui donc est assez fou pour braver une telle équipe ?

Un résumé des plus alléchant, n'est ce pas ??? Moi pour ma part, ce sont surtout les personnages qui m'ont intrigué le plus. Personnages qui sont bien nombreux. Mais ne vous inquiétez pas, je vais prendre plaisir à vous les faire découvrir.

Poppy notre chasseuse en herbe, est toujours aussi grande gueule. Et je dois dire, que je l'adore toujours autant. C'est une femme forte, mais qui parfois a aussi besoin de douceur. Mais elle qui avait l'habitude d'avoir toute la liberté qu'elle voulait, petit à petit, elle se sent enfermer dans une cage, dont les barreaux ne sont autres que la surprotection de son âme sœur. Et dans cet épisode, elle va devoir se reprendre en main, car depuis qu'elle a su pour son oncle, elle est complètement dévastée. Alors quand un membre de la meute lui tend une perche, elle se sent acculée. Car, au fond d'elle, c'est la désolation la plus complète et elle recherche alors la solitude. Dans ce tome, en dehors du fait que l'on redécouvre une Poppy, forte, grande gueule, bagarreuse, traqueuse, etc, on découvre une autre face de la jeune femme. En effet. Casper, dans cet épisode, est bien plus à fleur de peau, plus sensible, plus effondrée, plus abattue, plus attristée que jamais. Mais dés l'instant où elle aura un coup d'électrochoc, elle reprendra du poil de la bête. Et croyez moi, une Poppy remontée, est une Poppy des plus dangereuse.

Nick à lui aussi beaucoup évolué. Du moins dans sa façon d'aborder, le fait que Poppy va chasser. Il n'en n'est pas très heureux, mais, cependant, il la laisse faire. Pourtant du coté du caractère, il est toujours aussi colérique, autoritaire, jaloux, macho. A plus d'une reprise, avec son caractère de cochon, je me suis bidonné, car, il commet des conneries, qui sont plutôt cocasse. D'un autre coté, il est fort loyal, honnête, et juste. Il profondément attaché à la famille, en retirant bien évidement son père et sa mère. Et il aspire à la paix parmi les siens, c'est à dire les lycans, mais aussi entre les différents peuples. Car les lycans sont des êtres racistes, et comme il le dit, s'ils n'accepte pas Poppy, il ne deviendra pas le grand chef de cette communauté.

Les membres de la meutes, eux aussi sont présents. A commencer par Bram, qui a suivi Poppy et Nick, afin de réintégré la meute en tant que gamma. Tout comme les autres membres, il est loyal, fort et attentionné. Poppy en a fait, d'une certaine façon son confident. Et il est le mieux placé pour prendre la défense du rouquin, puisqu'il est son plus vieil ami. Loki, le bêta, va aider au mieux Nick dans ses affaires, mais aussi sera un grand soutient pour Poppy. Daryl de son coté, ainsi que Sam, vont venir en aide à Poppy dans ses pérégrinations, et sont toujours aussi peu loquace pour le premier, que ''froussard'' pour le second. Mais celle qui emporte la palme d'or est Rebecca. Cette dernière, va tendre une perche à Poppy, et même si ce ne sera pas tous les jours la joie, elle va quand même devenir amie. C'est une femme qui au fond a du cœur, et comprend ce que signifie le mot perte.

Le coté chasseur, est bien évidement présent, avec en tête, Al le grand père de Poppy. Toujours aussi grognon, bougon, ronchon, et buté. Ici, il va mettre tout son art de chasseur, et on voie vraiment que Poppy a été formé par lui. Il adorable malgré son caractère bourru. Nash est un jeune chasseur, qui est aussi l'ex de Poppy. Aux dix-huit ans de cette dernière, il est parti en lui disant qu'il n'était pas assez bien pour elle. Et aujourd'hui est de retour, en espérant là récupérer, mais aussi pour la soutenir dans cette épreuve en l'aidant dans la traque. Rocky le grand traqueur informatique, va sortir de sa bulle, c'est à dire, qu'il sortira de derrière ses écrans. Même s'il n'est pas super doué, il va mettre la main à la patte, comme tout un chacun. Loyal, il décèle facilement, ce que les autres ne veulent pas vraiment dire, surtout, s'il connaît bien la personne. Curtis, le père de Nash, est un vrai crétin. Il est raciste, mais, même s'il n'apprécie pas les loups, il les accepte quand même En fait, il n'accepte pas que Poppy soit avec l'un d'eux. Enfin Carson, un ancien chasseur, va aider la bande des joyeux lurons, grâce à ses expertises médico-légal. C'est un être foncièrement bon qui au fond de lui est très touché par ce qui arrive à sa communauté.

Billy, même si c'est un chasseur, je préfère le mettre de coté. Aux premiers abord, on le voie comme un homme profondément affecté. Avec ses TOC, les autres chasseurs n'ont jamais cessés de l'ennuyer. Et quand on le voie pleurer, on à le sentiment que c'est un être bon, gentil, sensible, Nick a même pensé qu'il ne semble pas particulièrement performant et qu'en cas d’attaque, ce serait plutôt Poppy qui le protégerait plutôt que le contraire, et il rajoute aussi, qu'au moment de l'attaque, Billy serait plutôt du genre à éclater en sanglots face à un assaillant, et à le supplier de le laisser vivre. Et cela juste parce que le jeune homme ressemble plus à un ado qu'à un homme. Mais sous ces traits angéliques, Billy est un véritable psychopathe, qui tue ses anciens bourreau, et n’hésite pas à recommencer chaque fois, juste parce que sa victime n'a pas été sympa avec lui. J'en suis encore choqué, et pour tout vous dire, l'expression l'habit ne fait pas le moine, prend tout son sens dans ce tome.

A coté de ces protagonistes, on retrouve Akeem, un chef vampire que l'on a connu dans le tout premier tome, et qui est toujours aussi flippant. Mais on découvre aussi les parents de Poppy avec Sarah sa mère, qui malgré l'enfer qu'elle vie avec son époux qui la bat comme plâtre, est rester avec lui. Lui c'est John, le père de Poppy et le fils d'Al. Ce fut un chasseur, mais comme il n'était pas aussi bon que son père et que sa jeune fille était entrain de marcher dans les traces de son géniteur, il fut un véritable enfoiré avec elle. Je ne vous dirait pas toutes les horreurs que la pauvre à pu passer avec lui, mais, une chose est sure, je comprends sa colère. Il y a aussi Gladys, l'épouse de Curtis et la mère de Nash et de Billy. Tout comme on part à la rencontre de Marcel Jay White, le lieutenant de l’Ouest, hypocrite, raciste, et rebelle. Ou encore Henry Baxton, le dealer qui bosse pour de plus gros vampires.

Cela fait effectivement un beau monde, mais, je ne vous ai parler que de ceux qu'il faut retenir le nom. Et puis, si je continue ainsi, je ne pourrais pas vous parler de la plume de l'auteur, de la romance entre les personnages, et de l'intrigue.

Pour commencer, plus le temps passe, et plus je tombe sous le charme de la prose de Gwen Wood. Elle est toujours aussi légère, rythmée, douce, charnelle, émotive, sensuelle, pleine de vie. Je ne reviendrais pas sur chaque détail, mais, vous avez compris que je suis effectivement charmée par tant douceur. C'est une vrai gâterie que l'on dévore avec gourmandise. Le choix des mots est simple, et apporte à notre besoin livresque un véritable feu d'artifice de sensation divers. On se laisse transporté facilement dans le monde inventé de la jeune autrice. C'est à croire que Cupidon lui même, me décoche à chaque nouveau tome qui sort, une flèche en plein cœur. Je plane réellement sur un petit nuage, en me laissant porter par les courants de l'imaginaire. Vous devriez l'essayer. Juste pour voir.

Ensuite, la romance entre les personnages principaux, évolue encore un peu plus. Effectivement, Nick fait sa grande demande. Il se jette à l'eau, et il est prêt à se passer la corde au coup. Pourtant, Poppy, elle qui ne l'est pas, va entamer, tout le long de cette histoire, une réflexion des plus profonde sur elle même, avec l'aide de ses amis et des gammas. En effet, elle à le sentiment, qu'elle freine Nick dans ce qu'il est. Pas seulement en temps que lieutenant. Puisqu'il est l'héritier de l'alpha du nord, son grand père, il est sans cesse sollicité de plus en plus de toute part, et pour n'importe quel raison. Et comme la plupart des loups n'aiment pas les chasseurs, Poppy, a l'impression de ne pas être la bonne femelle pour Nick. C'est pour cela qu'elle veut partir. De plus, avec l'exemple de couple qu'elle a eut avec ses parents, je peux comprendre qu'elle a les chocottes. D'un autre coté on a le sexy highlander qui est d'une jalousie et d'une possessivité, inimaginable. Cependant, contrairement à Casper, il sait ce qu'il veut, et qui n'est autre que Poppy. Mais, il a tellement peur de la perdre, qu'il se laisse aller à ses peurs et son inquiétude, quand elle est en chasse. Et çà le bouffe complètement de l’intérieur. C'est pour cela qu'il est si jaloux quand un homme approche de sa bien aimé, tout comme le fait qu'il soit aussi bougon quand elle par chasser. Mais, il essaye au mieux de faire des efforts, ce qui est tout à son honneur. Car pour lui, Poppy est son tout. Alors quand elle souffre, que cela soit physique ou morale, il n'hésite pas un instant, et va alors soutenir sa belle, envers et contre tous, avec le soutien de toute la meute. Car c'est un instinct de loup, qui est enraciné, depuis des milliers d'années chez les mâles dominants de son espèce. Et tout cela, Poppy le sait mieux que n'importe qui. Car malgré tout l'amour qu'elle éprouve pour Red, elle ne veut pas être un problème pour lui. Du coup, elle est complètement perdu. D'un coté, elle l'aime plus que tout, de l'autre, elle a peur qu'il soit rejeté par la communauté lycane. Alors, pour le protéger, elle veut s'en aller. Et en attendant, elle ne cesse de cogiter. Le manque de communication entre deux, fait que Nick ne comprend pas la réaction de la donzelle, tandis que de l'autre Poppy pourrait enfin ouvrir son cœur et dire avec franchise ce qui l'a tourmente. Mais les épreuves, qui vont venir sans cesse obstruer leurs chemin, durant cette enquête, vont finir par leur ouvrir les yeux, et ils ne s'en aimeront que d’avantage.

Enfin l'intrigue du livre, tourne, et vous l'avez compris, autour des meurtres des chasseurs. Comme a chaque fois que je lis, un des tomes de cette saga, je me met à mener l’enquête avec Poppy et les siens. Moi aussi, je veux aller en quête de chaque indices possible. Et tout comme notre jeune héroïne, moi aussi je m'énerve quand je ne trouve rien, et je ne vous parle même pas de ma frustration grandissante quand, je me rends compte qu'il n'y a même pas un petit indice pour nous faire comprendre qui est le grand méchant de l'histoire. Alors en attendant, Gwen Wood, va nous mener sur les traces d'un dealer d'enfant, histoire de bien nous faire tourner en bourrique. Elle ne cesse de nous manipuler, et à chaque fois c'est la même chose, on tombe dans son piège sadique. Car chaque fois qu'un indice tombe, on cours, en pensant, que la vérité va enfin éclater. Et la meilleure, c'est que l'on aime cela et qu'on en redemande. C'est vraiment très bien mené. La preuve, quand on découvre qui est l'assassin, on en reste baba. Et pour cause, à ce personnage, on donnerai le bon dieu sans confession. C'est vraiment la meilleure enquête, que l'autrice à pu concocter.

En conclusion, c'est le meilleur de tous les tomes de la saga. C'est celui qui est le plus riche en émotions. Entre les personnages, l'intrigue, la plume, la romance, on n'a pas le temps de s'ennuyer. C'est vraiment addictif. A chaque fois qu'un nouveau tome débarque sur le marché, l'autrice me transporte totalement dans son univers, et me rends deux fois plus accro, que lors de la lecture du précédent. Si j'estime que cet épisode est le meilleur de tous, cela doit être du au fait du final grandiose. Mais aussi, parce qu'enfin, les deux têtes brûlées, sont enfin unis dans un même esprit. Et juste une question. Où peut on trouver, un homme aussi attentionné, et généreux, qui ne pense pas qu'à sa tronche de macho ???? Dans les livres apparemment. Si vous n'avez pas encore lu cette saga, vous devriez aller au plus vite l'acheter, car vous passer vraiment à coté d'une incroyable aventure. Ce qui serait sincèrement dommage. Sur ces derniers mots, je vous dis à bientôt pour une nouvelle chronique.

 

13 8

— Nikolas Teller, acceptes-tu de faire de Poppy Dean Evans, ici présente, ta femelle, à partir de ce jour, et ce jusqu’à ta mort ?

Sans hésitation, le lycan répondit d’une voix forte :

— Sans aucun doute.

Je souris. Des gloussements se firent entendre dans la foule. Il semblait si catégorique que c’en était presque comique. Je me mordis la lèvre inférieure.

— Poppy Dean Evans, acceptes-tu de faire de Nikolas Teller, ici présent, ton mâle, à partir de ce jour, et ce jusqu’à ta mort ?

Je hochai la tête.

— On ne peut plus sûre, répondis-je certaine.

Vincent acquiesça.

— Eh bien, les enfants, je vous déclare solennellement unis devant la lune elle-même. Puissiez-vous avoir une belle et longue vie.

 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire