Entre tes griffes Tome 1

Livre 1

81qtae8 fwl ac ul320

Resume 1P4longez dans un monde peuplé d'hybrides et de super prédateurs, dans lequel les cadavres tombent du ciel et les attaques restent inexpliquées.

Pour sa première année d’université, Saskia Moore, fille d’un gouverneur très protecteur, met son père devant le fait accompli : elle ira à Stanford que ça lui plaise ou non.


Dès le premier jour, elle rencontre Xaven, surnommé X, un quarterback aussi sexy qu’insaisissable mais beaucoup trop prétentieux à son goût. Quant à lui, il trouve que Saskia n’est qu’une fille à papa un peu trop gâtée et s’amuse à la provoquer.


Curieusement attirée par cet étudiant populaire, en apparence froid, Saskia mène l’enquête pour comprendre les mystères qui l’entourent. Mais, cela l’entraîne sur une pente dangereuse… D’étranges événements se produisent sur le campus, et Saskia se retrouve la cible d’attaques. X décide alors de tout faire pour protéger la jeune femme. Mais d’où lui vient cette force et cette rapidité surhumaine ? Qui est-il réellement ?

 

Ds ma

E4st ce que vous vous rappelez la première fois où vous avez vu votre grand amour ????????? Est ce que vous vous rappelez ce que vous avez ressentit pour lui ????????? Et est ce que vous vous rappelez ce que vous pensiez de lui à cet époque ????????? Cet instant, où tout bascule. Ce sentiment qui vous prend aux tripes. Cette impression que rien ne sera jamais plus comme avant. Comment décririez vous tout cela aujourd’hui ????????? Ces petits rapprochements qui ont fait tomber tous vos murs. Ces petits regards en coins qui vous ont fait rougir ou ont fait battre la chamade à votre cœur. Votre premier baiser langoureux. Votre première date. Est ce que vous vous rappelez à que point vous aviez peur de ce nouveau chemin fait d’incertitude ????????? Et surtout, est ce que vous vous rappeliez à quel point vous étiez heureux ????????? On dit que lorsque l’on trouve le grand amour, on le sait, on le ressent, on le voie. Que parfois, il faut se battre pour ce trésor des plus savoureux. Et surtout, que la vie nous donne toujours ce dont a besoin. Mais ce regard, ce tout premier regard, que l’on croise avec la future moitié, nous dit tout. Ce coup de foudre, fait que nous soyons attirés par une personne, et parfois, sans que l’on sens rende compte. Mais peut on réellement tomber amoureux instantanément ????????? N’est ce pas plutôt une simple et puissante attraction que deux personnes ressentent pour l’une pour l’autre ????????? Et nos hormones ne nous joueraient ils pas plutôt des tours ????????? Après tout, les jambes qui flageolent, le cœur qui palpite, les joues qui rosissent, les  mains moites, les bouffées de chaleur, etc, … peuvent être des signes de maladies. L’abbé Prévost, au travers des paroles de son personnage Manon Lescaut, roman écrit en 1731, a sut trouver les mots pour décrire parfaitement ce qu’est le coup de foudre « Mon cœur s’ouvrit à mille sentiments de plaisir, dont je n’avais jamais eu l’idée. Une douce chaleur se répandit dans toutes mes veines. » A travers le temps, les auteurs contemporains ou non, ont finit par en faire des rêves pour le peuple.

Ainsi, que cela se passe sur la plage, avec des bikers, ou des surnaturels, les auteurs que nous adorons, nous font découvrir encore et encore ce concept qu’est le coup de foudre. Aussi, préparez vous à plonger dans un monde peuplé d'hybrides et de super prédateurs, dans lequel les cadavres tombent du ciel et les attaques restent inexpliquées. Et où, au milieu de ce chaos, la plus belle des lumière naît. Pour sa première année d’université, Saskia Moore, fille d’un gouverneur très protecteur, met son père devant le fait accompli : elle ira à Stanford que ça lui plaise ou non. Dès le premier jour, elle rencontre Aven, surnommé X, un quarterback aussi sexy qu’insaisissable mais beaucoup trop prétentieux à son goût. Quant à lui, il trouve que Saskia n’est qu’une fille à papa un peu trop gâtée et s’amuse à la provoquer. Curieusement attirée par cet étudiant populaire, en apparence froid, Saskia mène l’enquête pour comprendre les mystères qui l’entourent. Mais, cela l’entraîne sur une pente dangereuse. D’étranges événements se produisent sur le campus, et Saskia se retrouve la cible d’attaques. X décide alors de tout faire pour protéger la jeune femme. Mais d’où lui vient cette force et cette rapidité surhumaine ? Qui est-il réellement ?

Qu’en pensez vous ????????? Le résumé est des plus encourageant. Il apporte tellement d’informations, que l’on accroche dés le départ. Aussi pour ne pas perdre de temps, laissez moi vous faire découvrir les personnages de ce roman.

Saskia est une jeune fille de dix – huit ans qui vivait il y a peu avec son père. Ce dernier est un des gouverneur des États Unis. Vivant sous sa coupe, la jeune demoiselle se devait d’être proprette. C’est a dire, une jeune fille de bonne famille qui ne se doit pas de penser en aucune façon. S’étant rebeller, elle met son père au courant qu’elle a été accepté dans une des grandes université du pays, et ne lui dira pas qu’elle va suivre des cours plus scientifiques que littéraire. Ainsi va commencer les péripéties de notre jeune héroïne. Tout d’abord, elle y rencontrera un beau jeune homme, sexy en diable, qui va lui faire découvrir le monde d’une autre façon. En compagnie de sa meilleure amie, elle va alors devoir faire des choix et vivre sa vie, et donc se découvrir. Saskia est une belle jeune fille, blonde, au corps svelte et avec un caractère des plus intriguant. Elle est aussi douce que de la soie, et forte qu’une bonne gifle. Cette dualité nous permet de dire dés le départ que cette petite ne sera pas un jouet que l’on peut manipuler à sa guise. Elle aime défier et faire en sorte que celui qu’elle défie soit une petite souris capable de se transformer en gros chat. J’adore cette gamine. Loin de penser que sa douceur, sa gentillesse et sa bonté naturelle soit une faiblesse, l’autrice de ce roman nous démontre que cela est plus un force qu’autre chose. Et donc, qu’il ne faut pas se fier aux apparences.

Aven, ou tout simplement X, est le fameux feu gosse du campus. Quarterback de l’équipe de foot américain du campus, tombeur de ces dames, Aven à tout l’aire du sportif bad boy. Mais néanmoins il cache un secret. C’est un hybride, ou plutôt un métamorphe. Il est puissant, un alpha, et commande déjà son secteur. Ce n’est pas le genre d’homme à qui l’on donne des ordres ou avec lequel on peut s’amuser. Pourtant, quand il ne joue pas au grand chef, c’est un homme fort agréable. Il est gentil, taquin, romantique, etc, … J’aime beaucoup son coté grand chef, mais aussi ce coté douceur.

June est la meilleure amie de Saskia. Si cette dernière est plutôt réservée sans l’être vraiment, June est une véritable bombe sur pied. Elles sont toujours entrain de bouger, de pousser son amie à sortir de ses habitudes. Elle même est une fille d’un homme très riche et est partie de chez elle avec plaisir. Car dans le milieu des deux jeunes filles, seuls les hommes compte. Au campus, June est certainement celle qui évolue le mieux. Elle s’assume pleinement au point de se mettre en couple avec une autre jeune femme très rapidement. Seol est le nom de la jouvencelle. Si June est plutôt explosive. Le couple en lui même est une bombe puissance mille.

Un trio de bêta, et amis de Aven tournent autour de lui. Nous avons Zane dit Z, Terrence dit T, et Sloan dit S. Ces trois compères sont de véritables beaux gosses. Et tout comme Aven ils en jouent énormément. Ce sont aussi des amis sur qui X peut compter. Sans compter, que ce sont de vrais bourreaux de travail dans leur domaine. Ils sont de vrai protecteurs envers les gens du campus et de la ville autour. Ils n’hésitent pas à se mettre en danger pour sauver des demoiselles en détresses. Mais aussi ce sont de véritables fanfarons. Il n’y a pas un pour rattraper l’autre.

Voilà pour les personnages principaux de l’histoire. Il y en bien plus encore, mais je préfère vous laisser les découvrir par vous même. Cela me donne une bonne raison pour vous faire découvrir un peu plus le roman en lui même avec la plume de l’autrice Elisa Monte Corvo, les relations entre les différents personnages et finir avec l’intrigue de ce premier roman.

Tout d’abord, la plume d’Elisa Monte Corvo est trop géniale. Quand on lit ce livre d’un bout à l’autre, à aucun moment on a envie de le déposer. La lecture est fluide et l’histoire intense et pleine de mystères. Les pages défilent sous nos yeux sans que l’on s’en rende compte. C’est léger et magique à la fois. Le rythme est donné dés le départ entre les confrontations entre les deux jeunes gens, les combats, les révélations les scènes érotiques et aussi les rebondissements. C’est comme je vous l’ai dit, intense. Il n’y a pas une minute de calme. Bien au contraire, malgré un calme apparent, il y a toujours quelque chose qui va arriver. Les émotions simples. On ne passera pas par les pleurs et les rires, pas plus que l’on ne ressentira de frissons le long des bras. Il n’y a pas d’ambiguïté. La seule chose que vous ressentirez réellement, c’est une frustration de tout les diable. Car l’autrice ne nous donne pas tout sur un plateau d’argent. Elle joue avec nos sens de lecteur en faisant planer un mystère qui s’amplifie de plus en plus que l’on avance dans l’histoire. Les personnages, de leurs cotés, sont plutôt bien réussit. Ils sont travaillés, et loin des gosses sans cervelles. Ici, ils ont de la cervelle, s’en servent et c’est un véritable enchantement. Quand aux scènes érotiques, elles sont pour le moins présentent. On ira pas sur du hot méga hot, mais on sent à travers elles, l’attirance que le couple ressent. Les descriptions sont simples, afin de permettre au lecteur de faire travailler son imagination débordante. Qui ne rêve pas de plage, de fêtes (masquée), de plaisir amoureux, de combats de coqs, etc, … Vous voyez un peu le topo. Le scénario qui découle de ce roman, est lui aussi très bien mis en avant, et fait donc entrer dans la dans l’univers de ce tome. Il est d’ailleurs assez riche et on ressent que l’autrice ici a fait un énorme travail. Le langage est lui du style familier. Mais loin de nous harponner avec des expressions débiles, il est plus du genre celui que l’on utilise entre amis. C’est un régal. Enfin, le bonus de ce livre est sans aucun doute cette couverture. Moi qui adore le bleu, je suis servie. Ce mélange de bleu, apporte son lot de mystères. à lui seul. Et donc, nous fait déjà entrer dans la danse du livre dés le premier coup d’œil. Et cela c’est un big méga giga bonus.

Ensuite les relations entre les personnages sont assez éloquents en soit. On a les relations amicales qu’entretiennent Saskia et June. Quand on lit les passages sur ces deux têtes brûlées, on sent à qu’elles point elles se connaissent. Cette amitié qui date de la primaire, leurs a permis de se connaître à un point que l’on n’imaginerait pas. Elles se soutiennent l’une et l'autre quelque soit le problème qui se lève devant eux. Elles se poussent dans leurs retranchements si cela est nécessaire pour que celle qui en a besoin sorte sa tête du sable et vie. Elles ont comme des sœurs. Elles se chamaillent, mais sont prêtes à donner leur vie pour sauver celle qui en a le plus besoin. Ensuite, il y a aussi les relation qu’entretien le trio de bêta avec Aven. Là aussi, ce sont des frères qui se côtoient chaque jours. Et comme les deux filles, ils se chamaillent, chahutent, se respectent, s’amusent, et s’entraident. C’est comme une belle et grande famille. Mais en dessous de cela, il y a autre chose. Sachant que Aven est un alpha et que le trio se composent de bêtas, quand les choses se corsent, on voit tout de suite la différence. Ces trois comparses obéissent au doigt et à l’œil. Rien ne peut les faire dévier de leurs mission. Ils se doivent de respecter et d’obéir. Un point c’est tout. Par contre la relation que l’on se doit réellement de suivre c’est celle qu’entretiennent Saskia et Aven. Ces deux là sont loin de la pluie qui coule doucement pour apporter un peu de douceur dans ce monde de brutes. Leurs premières confrontations, et je dis bien confrontations, sont pour le moins explosives. Des bombes nucléaires. L’un comme l’autre ne se supportent pas. Pour elle, Aven est un joueur de foot péteux, don Juan, irrespectueux des femmes et incapable de réflexion. Pour lui, Saskia est une petite gosse de riche, pourrie, gâtée, hautaine et qui ne veut pas voir plus loin que ce qu’il y a à voir. Donc oui !!!!!!!!! au vu qu’ils viennent deux deux mondes totalement différents, c’est explosif. Pourtant, petit à petit, à force de se côtoyer, ils vont finir par apprendre à se connaître et se découvrir. Aven va devenir doux, gentil, extrêmement protecteur, agréable et romantique pour elle. Tandis que Saskia, va devenir une petite jeune fille toute mimie, avec des griffes si on la cherche, pour lui. Sincèrement, ce couple va parfaitement bien ensemble. Ils sont fait l’un pour l’autre. Et j’adore les suivre.

Enfin, l’intrigue du roman est plutôt facile à comprendre. On a un campus, une bande de potes, et des morts qui pleuvent. Là où cela se complique, c’est quand l’autrice nous fait tourner en bourrique. Qui sont ces personnes qui tuent ????????? Impossible à dire. Pour quelle raison ????????? là aussi, aucunes réponses. C’est frustrant comme pas permis. Je n’ai cesser de me demander comment ont ils réussit ces exploits, rien ne me viens. Une chose est sure, c’est qu’ici aussi l’autrice à su travailler avec perfection son intrigue. On tourne en rond, malgré le fait des rebondissements que l’on trouve. On s’arrache les cheveux autour de ce mystère des plus mystérieux. Surtout qu’Elisa Monte Corvo ne nous donne aucune indications, ou informations avant un bon bout de lecture. Et quand enfin on les a ………………. Bam !!!!!!!!!!!!!! Elle nous percute avec un bon gros cliffhanger de malade, histoire de nous torturer bien comme il faut.

En conclusion, encore un livre que j’ai adoré. Je vous dirais bien affaire à suivre, mais, j’ai réussit l’exploit d’écrire mon avis sur le tome deux avant celui du tome un. Toute contente, j’étais sur le point de la poster et de la mettre en page, avant de comprendre que je n’avais pas encore écrit mon avis sur le tome premier. Donc logiquement dans les prochains jours vous aurez le lien pour la suite. Bref, ce roman, vous l’avez comprit, je l’ai adoré. Il est plein de mystère et de beaux gosses en tous genres. Les personnages excellents et très bien travaillés. L’intrigue plus que fascinante. Une plume joliment bien écrite. Un univers suffisamment riche pour que l’on s’y accroche. Tous ce petit monde en fait un roman des plus envoûtant que je connaisse. Je vous le recommande chaudement. A bientôt, pour de nouvelles aventures livresques.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire