Créer un site internet

La meute tome 1

L'éveil

La meute tome 1 l veil 993979 264 432

E 2

A3 1va Peters fuit New-York et un échec amoureux pour se retirer dans les profondes vallées de la forêt d’Ouachita, en Arkansas. Elle partage son temps entre son travail et ses amis, Jace et Elys. Jusqu’au jour où elle fait la rencontre d’un monde dont elle ignorait l’existence.
En apparence, Aidan est un grand brun aux yeux gris, mais derrière cette image séduisante se cache l’Alpha d’une horde de lycanthropes. Ce dernier offre sa protection à la jeune femme lorsqu’un groupe de vampires menace de s’emparer du précieux héritage que lui a transmis sa grand-mère.
Ava s’alliera à la meute dans un combat sans merci où se mêlera amour, secret, trahison et perte.
Ensemble, parviendront-ils à empêcher l’ennemi de s’emparer de l’objet de leur obsession, afin que ne s’instaure le règne des Ténèbres ?

B 2

 

E3h bien, eh bien. Si c’est ce que l’on appele avoir avoir l’imagination de l’écrit, je veux bien faire en sorte de prendre des vacances forcés plus souvent. Je suis déjà à quatre chroniques en deux semaines et demi. Si ce n’est pas de la chance, je ne sais pas quoi vous dire moi. En plus je suis en vacances scolaire, donc j’ai énormément de temps à vous consacrer. Oh joie éternelle !!!! Je remercie les muses de la littérature, pour le fait qu’elles me donnent tant de vocabulaire à couché sur le papier. Ou dans mon cas à tapoter sur mon ordi. Après tout, cela est tout à fait normal de remercier les êtres qui vous apportent la connaissance et l’inspiration, non ???? Enfin, bref, passons à autres choses. Après avoir écrit trois chroniques sur les bébêtes poilues et à crocs, j’en ai fais une sur les demi-dieux, puis sur les sorciers. Et là, je retourne à mes jolies bêtes poilues. En fait, ils m’inspirent. De plus, sachant qu’il y a déjà quatre tomes qui sont parus, et que le cinquième sort le seize de ce mois, je me suis dit, allons y ... Après tout, cette saga est prometteuse. Un livre par mois ? Et si j’ai bien vu, il y en aura six en tout. En fait, il y a quatre mois, je suis tombée par hasard sur la couverture de ce livre sur mon forum, section ‘’sorties du mois’’, et j’ai été très intriguée. Ce beau cœur sur fond mauve bleuté, ma fait un effet monstre. Pour moi, quand on a comme titre de saga La meute, on penserait comme couverture, des loups en pagailles, avec l’alpha assis sur son roche plus haut que les autres et hurlants à la lune, ou jouant au clair de lune sous l’œil attentif de leur chef. Bin non. Alors oui, curieuse comme je suis, j’ai attendu que le tome sorte, je l’ai acheté, et dés qu’il fut dans ma main, je me suis plongée avec joie dans le récit avec bouteille de coca et marshmallow à porté de main, au cas ou j’aurai eu une petite faim ou soif. Et attention à celui ou celle qui viendrais me déranger. Il n’y a pas de panneau pour dire ‘’attention Livrophage en pleine lecture’’, mais il faudrait que j’y pense. LOL.

Sur ces bonnes paroles, je vous propose de découvrir ce résumé qui a tant tarder à faire son apparition sur le site en question. Ava Peters fuit New-York et un échec amoureux pour se retirer dans les profondes vallées de la forêt d’Ouachita, en Arkansas. Elle partage son temps entre son travail et ses amis, Jace et Elys. Jusqu’au jour où elle fait la rencontre d’un monde dont elle ignorait l’existence. En apparence, Aidan est un grand brun aux yeux gris, mais derrière cette image séduisante se cache l’Alpha d’une horde de lycanthropes. Ce dernier offre sa protection à la jeune femme lorsqu’un groupe de vampires menace de s’emparer du précieux héritage que lui a transmis sa grand-mère. Ava s’alliera à la meute dans un combat sans merci où se mêlera amour, secret, trahison et perte. Ensemble, parviendront-ils à empêcher l’ennemi de s’emparer de l’objet de leur obsession, afin que ne s’instaure le règne des Ténèbres ? A vrai dire, j’ai été étonnée moi même de me rendre compte que je suis non seulement amoureuse d’un livre par sa couverture, bon cela est une habitude chez moi, mais aussi sans qu’il y ai de résumé pour me donner une idée de ce qui s’y passerait, cela fut autre chose Mais je ne l’ai pas regretté. Mais c’est vrai que le résumé en lui même est très, très tentant.

Mais que dire des personnages. Ils sont nombreux, ce qui fait que je pourrais parler encore pendant des heures. Mais surtout, des personnages dont je vais avoir le plaisir de vous faire découvrir. Alors commençons, si vous le voulez bien.

Ava est une jeune femme qui vivait récemment a New York, aide soignante à domicile, et vivait avec un homme depuis trois ans jusqu’à ce qu’elle découvre qu’il était un menteur, un manipulateur, un égoïste doublé d’un profiteur. Bref, sa vie était un véritable désastre. C’est pour cela qu’elle est venu s’installer dans ce petit village en plein milieu des montagnes. Et comme son métier lui tient à cœur, elle l’a repris. Ava, c’est avant tout ne jeune femme qui a vécu avec une mère qui ne faisait pas attention à elle. Puis, avec du temps, elle a fini par se faire des amis à qui elle tient beaucoup et en qui elle a toute confiance. Et cette vie qu’elle a eu jusqu’à la rencontre avec le surnaturel lui a forgé un caractère des plus intéressant. C’est un être sensible, doux, qui petit à petit va s’affirmer. En effet, plus le temps passera, plus on découvrira combien elle est généreuse, altruiste, ouverte d'esprit, courageuse, pleine de détermination et également très sensible (elle est capable de pleurer pour un rien), on peut compter sur elle chaque fois que l’on a besoin d’elle et possède une sacré répartie. Bref autant de bon sentiments font qu’elle soit très attachante. De plus, si je dis qu’elle est courageuse, c’est parce qu’elle accepte sa situation. Sa vie a beau avoir basculé du jour au lendemain, elle cherche quand même à protégé ses nouveaux amis. Surtout quand on sait qu’elle est une sorcière et que ces dernières déteste les loups. Mais malgré cela, elle est déterminée à à résoudre les nombreux mystères qui planent autour d'elle, notamment celui lié au bijou de famille qu’elle porte au coup. Au fond, loin des héroïnes fortes, grande gueules, et sachant se battre, j’ai quand même adoré cette fille. Cerise sur le gâteau, c’est l’âme sœur du beau louloup qui suit.

Aidan vingt-sept ans, est l’alpha de la meute et un loup-garou de naissance. A la suite de la mort de ses parents, tués par des chasseurs, il avait à peine dix-sept ans. C’est à ce moment là qu’il hérite de la meute composé d'une centaine d'individus environs. Mais à la différence des autres jeunes de son age, il a dû grandir rapidement et devenir responsable afin de garantir la sécurité sa meute et suivre la trace de ses parents. Il vit dans une grande demeure en compagnie de sa sœur et de ses six bêtas. Physiquement, il a les cheveux châtain clair en bataille, les yeux bleus tirant vers le gris, de magnifiques lèvres bien dessinées. Il est très grand, peut-être un mètre quatre-vingt-dix. Un un torse musclé, des cuisses puissantes, bref la panoplie du beau gosse, sexy en diable, et miam, miam. Du moins c’est ainsi que le décrit Ava. Mais juste pour le début, car le coté panoplie viens de moi. Il partage son corps avec son loup, avec lequel il est totalement en phase, et même sous son apparence humaine, il communique avec ce dernier qui se nomme Asco. Justement Asco qui est un loup blanc, de taille incroyable. Selon les dires d’Ava, c’est une bête impressionnante, tant par sa dimension que par l’éclat de son pelage si épais, si doux et aérien, que lorsqu’il secoue la tête on croirait voir de réels, d’authentiques flocons de neige s’en échapper. Ses yeux sont gris, mais intenses, ils tirent même sur le fluo quand un rayon de lumière accroche son iris. Quant à sa taille, attribut qui, entre tous, le rend le plus remarquable… c’est celle d’un double poney. Coté caractère, c’est une tout autre histoire. Il est puissant, dominant, animal, quoi de plus normal pour un alpha. Mais en même temps, il est doux, compréhensif, à l’écoute des siens, possessif, fidèle à ses engagements, attentif, patient, et puis il ne prends aucune décision sans en parler avec les siens. Il est bien différent des autres alphas dont j’ai l’habitude dans les autres histoire. Je l’ai adoré.

Gavin second de la meute, meilleur ami d’Aidan, est un jeune homme de vingt-cinq ans environ. Il est grand, brun, carré comme un quarterback, cheveux coiffés décoiffés, des yeux marron très clair, encore un très beau garçon. Dans ce tome, on découvre qu’il est très protecteur, aime rire, et gourmand. J’aurais le plaisir le plaisir de le découvrir plus en détail dans un autre tome. Soit dit en passant, il est la voie de la sagesse, surtout quand il voie son alpha être plus idiot que jamais avec Ava, voire même être un véritable con.

Alyssa vingt-cinq ans est la petite sœur d’Aidan. Malheureusement, nous n’avons pas de description physique. Donc je suppose que l’on saura à quoi elle ressemble dans un autre tome dont elle sera l’héroïne. Coté caractère, c’est une jeune femme à la fois douce, et dynamique. Elle a toujours le mot pour rire, mais en même temps elle est forte et perspicace. Quand l’un des jumeaux lui jouent un tour, ou qu’elle est en danger, ou qu’elle est en colère, ce n’est pas Aidan qui vient à sa rescousse, mais Gavin. Je me demande bien quel est la relation qu’il y a entre eux. Ils sont comme frère et sœur, puis d’un coup comme chien et chat – soit dit en passant je sais ce qu’ils sont l’un pour l’autre vu que j’ai les quatre premier tomes, mais je ne dirais rien pour l’instant. Mais ce dont il faut se rappeler en ce qui la concerne, c’est que c’est une véritable dominante.

Joshua a lui vingt-cinq ans lui aussi, c’est un grand blond -non pas avec une chaussure noire LOL – mais possède de magnifiques yeux vairons. Il est loyal, honnête, un peu infirmier à ses heures, et très bon combattant. De plus il va vite devenir le meilleur pote d’Ava. C’est deux-là sont comme cul et chemise, Ava l’adore, et sont très complices.

Matthew vingt-quatre ans, est un blond – oui encore un – aux yeux bleus, très grand et comme les autres gars déjà présentés, possède un corps de sportif. Il est lui aussi loyal, bon combattant, honnête. Mais avec l’arrivé de la meilleure amie d’Ava, il va comme péter un câble. Il possède une bonne répartie, ce qui plutôt intéressant, et surtout il est très protecteur.

Alec et Tyler sont les plus jeunes du groupe. Ce sont des jumeaux. Ils font environ un mètre quatre-vingts, sont bruns – enfin des bruns, il était temps MDR- , les yeux très bleus, une coupe moderne, très courte sur les côtés et une certaine longueur au-dessus du crâne. Ils ont une jolie bouille avec des traits enfantins. On voit bien qu’ils sont tout frais sortis de la coquille de l’adolescence. Après tout à vingt ans à peine c’est normal, mais malheureusement, ils se comportent comme des mômes de quinze ans. Du moins pour certaine choses. Tyler est le roi de la cuisine, et à la façon dont tous se lèchent les babine, on sent bien qu’il est un véritable chef cuistot. Alec, c’est le plus chenapan des deux. Ils sont loyaux à Aidan, bon combattant, protecteur, et de vrais plaisantins. Ils possèdent une bonne répartie, et adore rire. Ah ils sont aussi nommés Tic et Tac par Elys, du fait qu’ils parlent énormément.

Elys avant tout La meilleure amie d’Ava. Elle est romancière dans l’univers de l’érotisme. De plus c’est une sorcière, sans pitié avec les garçons – surtout avec Matt qu’elle prend plaisir à asticoter -, redoutable dans ses répliques – Lassie est ma préférée – d’ailleurs on rie jusqu’à se vautrer par terre -, et les répliques pour certaines, frappe là où ça fait mal. Elle est tout simplement impayable. Elle est franche, pleine de vie, pimpante, à l’écoute, pleine de bonne volonté, elle est aussi très observatrice. D’une certaine manière, elle est un peu bizarre et mystérieuse. J’adore ce petit bout de femme.

Lizzie est une jeune brunette de vingt ans, fiancé à Aidan, même si plus tard ils ne seront plus ensemble. Elle aime à jouer la diva, la trouble fête quoi !!!! Comme le dit Ava, elle est grossière, trop sûre d’elle, imbue de sa personne, arriviste, pot de colle, et a un coté volage. Si elle le pouvait, elle se ferait tous les hommes de la maison. En gros, aucun des membres de la meute sont fans d’elle. Trop insupportable comme meuf. Mais c’est une vraie traîtresse.

Jace quand à lui, pour une boîte de pub, drôle, il a un humour simple qu’il manie parfois néanmoins avec une pointe d’ironie ou de cynisme qui ajoute à son charme. Souvent dans l’autodérision, il peut sembler parfois plus malheureux ou aigri qu’il ne l’est en réalité ; c’est un New-Yorkais, il est sensible, altruiste, et surtout il est attaché à son mode de vie, ses amis et a le goût du divertissement. Ou plutôt c’est ce dont pense Ava de lui. Car en réalité, c’est un chasseur qui devait faire ami ami avec Ava, afin de la surveiller. Le crétin fini.

Lori est la louve alpha d’un autre meute. Elle a joué le rôle de mére pour la plupart des sept jeunes loups, après la mort de leurs parents. D’une certaine façon elle a tout apprit à Aidan. De plus elle leur voue une grande affection qui est réciproque soit dit en passant. D’un autre coté, si la meute d’Aidan a besoin d’aide, elle n’hésite pas à venir les aider. Sans compter leur donner des conseils. C’est une femme en or.

Zora, Ella et Edith sont trois sorcières Wicannes appartenant au même cercle. Ce sont des êtres mesquines, hypocrites, manipulatrices, sans aucun cœur. On croirait qu’elles sont faite dans du glaçon. C’est l’effet qu’elles me fonts.

Marcus est un fée. Mais il possède des aptitude de magie. Il va être lié par les folles à Ava. C’est un bon professeur de magie, mais aussi un ami loyal, franc, honnête et à l’écoute.

Sacha, Noah qui est aussi en même temps Bratoxi, Sorcha et Samuel sont des vampires. Ils possèdent une certaine touche d’élégance et de noblesse. Néanmoins, ils filent les jetons. Ils sont toujours en train d’apparaître là où on les attends le moins, et au moment le moins opportun. Bref, vous avez compris, entre les chasseurs, les sorcières et eux, il n’y a pas photo, ce sont les grands méchants de l’histoire.

Je suis désolé, mais comme j’aime parler des personnages, je ne me suis rendu compte que cela faisait autant. D’un autre coté, vu que c’est un tome qui met en place l’histoire, je pourrais survoler la plupart d’entre eux pour les prochaines chroniques.

Du coup, je suis sure que derrière votre écran, vous vous dite qu’il était temps d’arriver au point roman. Mais qui sait, avec tout ce que j’ai dit sur les personnages, je pourrais en faire autant avec la plume de l’auteur, la romance entre les personnages et l’intrigue du livre.

Tout d’abord la plume de l’auteur. Loïs-Ly possède une plume des plus géniale. Sans prétention aucune, sans aucune lourdeur, et avec une bonne pincée de magie, elle réussit à nous transporter dans son monde secret qu’elle a inventé et qui nous ensorcelle un peu plus à chaque page tournée. Elle est simple, légère, humoriste, intense, rythmée, pleine de magie et de romance. Légère de part cette lecture qui se laisse lire, au point que parfois on a l’impression de planer sur un petit nuage à des milliers de mètres au dessus du sol. Simple aussi, car les mots sont choisit avec soin afin de ne pas alourdir le texte et donc pour que le lecteur ne se prenne pas la tête. Humoriste surtout, car il y a des répliques tellement tordantes, que l’on ne peut que se mettre à rire avec les autres personnages, les pics volent de ci de là, pour notre plus grand plaisir. L’intensité quand à elle se fait ressentir par de fortes émotions au point où le lecteur à tendance à ressentir les même que son ou ses personnages préférés. Quand au rythme, on a de l’action, des rebondissements, des retournements de situations, des quiproquos, des altercations animées, dans tous les coins. On a tendance à s’imaginer que l’on vogue sur les eaux d’un rapide, que l’on tombe de je ne sais combien de mètres en contrebas après la chute, pour recommencer à voguer, et recommencer à tomber. C’est comme si que vous montiez dans le grand huit ou en mieux dans les montagnes russes. C’est prenant, et vous ne lâchez plus le livre une seule seconde. Quant aux description, c’est de la pure magie. Simples aux premiers abords, mais ensorcelantes. Les personnages sont tous aussi imposants les uns que les autres, ils sont forts, fripouilles, perfides, manipulateurs, en clair vous en avez pour tous les goûts. L’univers mis en place, ressemble à beaucoup d’autres pour le même genre de lecture, mais l’auteur à sut mettre en place sa propre conception de l’univers métamorphe, vampire, démon et fée. C’est même très bien réussi. C’est aussi pour cela que je suis tant attiré par cette nouvelle saga, et que tous les mois j’attends avec impatience le tome suivant. De plus, et c’est un bon point pour l’histoire, nous allons suivre l’histoire en alternant les points de vues les d'Ava et d’Aidan. J’ai énormément apprécié cela.

Ensuite la romance entre les personnages est annoncée dés le début du livre. Et pas n’importe qui Ava et Aidan. Une humaine et un loup. Une femme qui se découvre réellement et un homme dominant. Ils sont un peu comme le jour et la nuit. Dés leurs première rencontre Aidan va s’imprégner d’elle. Ils vont se découvrir petit à petit, et le pauvre homme va s’apercevoir qu’en réalité qu’Ava est aussi forte, aussi dominante que lui. Et qu’elle est une véritable alpha. Ils sont tout aussi protecteurs l’un envers l’autre, jaloux, possessif, c’est intense, très intense même. C’est une relation où l’on se demande si malgré toutes les épreuves que les protagonistes ont supporté, ils vont continuer à s’aimer et donc prouver que l’amour est plus fort que tout. C’est le genre d’amour qui est beau, passionnel, sincère, enflammé, enfiévré, captivant. Bref, un amour comme beaucoup de jeune femme désirs. Ils sont à la fois différents et complémentaire. J’ai adoré.

Enfin l’intrigue du livre est plus complexe qu’elle n’en n’a l’air. Ava a tout quitté après une déception amoureuse, et a décidé d'aller se ressourcer loin de la ville et de ses amis Jace et Elys. Malheureusement pour elle, un soir elle fera la connaissance de vampire pendant sa promenade dans les bois, où elle se fera sauvée par le beau Aidan et sa meute. L’intrigue est très bien ficelée. A tout bout de champs, et surtout à chaque fois que les vampires vont s’en prendre à Ava, on va se poser la question : Mais pourquoi elle ? Qu’a t’elle qui les intéresse ? D’autant que la jeune femme elle même ignore le pourquoi de ce soudain intérêt. Elle qui vivait pénarde de son coté. Et là révélations, sur révélations vont s’enchaîner, et loin d’essouffler, l’histoire captive deux fois plus. Ava va trouver avec la meute une famille, elle va créer avec chacun des membres des liens très forts. Et là encore rebondissements, après le combat pour la liberté. Car de nouveaux enjeux apparaissent, Et cela continue ainsi tout le long de l’histoire. C’est fou comment l’auteur a su me tenir en haleine jusqu'à la dernière ligne ! Elle nous mène par le bout du nez. Nous amenant là où elle le désir. Et la frustration est plutôt grande, quand on se rends compte que la solution n’est pas du tout, mais vraiment pas du tout ce que l’on pensait. Bref, tout cela pour dire que l’auteur a mené cette intrigue tambour battant.

En conclusion, voici une saga qui commence bien. Un véritable coup de foudre. Le lecteur n'a pas le temps de s'ennuyer et j'ai vraiment apprécié cela. De plus, j’ai aussi apprécié l'idée de faire interagir l'homme et l'animal, c’est à dire l’humain et sa part animale comme Aidan et Asco qui en fait ne forment qu’un seuls et même être. L'univers est bien plus vaste, plus complexe aussi, que l’on pourrait imaginer. L’écriture est excellente, et les personnages nous font mettre l’eau à la bouche avec leurs caractères. C’est une histoire de loups comme je les aime, avec des émotions forte et pleines de rire, de pleurs, de tremblement, de rage, de colère, etc. C'est une lecture légère, sans prise de tête qui est merveilleuse pour un remontage de moral. En plus je l’ai lu en une journée à peine. En bref, j’ai passé un excellent moment avec la Meute, et même si j’ai lu les trois tomes suivant, je n’attends que le cinquième qui sort d’ici peu. En attendant, je vous souhaite une bonne lecture, m’excuse pour cette chronique dont vous aurez l’impression qu’elle est interminable, et vous dit à la prochaine pour une prochaine chronique.

13 8

 

— FAIS-LE ! me crie Joshua, FAIS-LE !

Si je refuse, elle meurt, si j’accepte elle risque de mourir tout autant… La morsure d’un loup-garou est bien souvent mortelle pour les humains. Mais je n’ai plus rien à perdre ! Je l’aime, je ne veux pas qu’elle me quitte, surtout sans avoir la certitude que j’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour la sauver. Ma morsure pourrait la guérir, en faire l’une des nôtres !

Je me penche sur mon âme sœur, laisse mes crocs apparaître, dégage son cou de ma main et la mords durement, laissant mon venin assaillir son organisme.

Elle pourrait en mourir, merde ! – je n’ai jamais mordu personne pour une mutation ! À peine ai-je plongé mes crocs dans sa gorge qu’Elys et Lori me l’enlèvent pour la déposer sur la mousse fraîche de la forêt, à l’abri des cadavres jonchant le sol. Le corps d’Ava est recouvert de sang. Elle ne tremble plus, elle est juste inerte, livide.

Elys prend son pouls, sanglote et hurle en s’effondrant contre le ventre de mon âme sœur en larmes.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire