Créer un site internet

Nielsen Investigation Tome 2

Nielsen investigations tome 2 au chat et a la souris 5004958 264 432

Resume 1

R4etrouvez les détectives métamorphes de Nielsen Investigations dans cette suite réjouissante de Loup, y es-tu ?

Visiter une maison hantée ou encore affronter un esprit frappeur, c'est presque la routine pour Saphia Dubreuil. Fréquenter un détective métamorphe sexy ? Pas de problème non plus. Admettre ses sentiments pour ce dernier, en revanche, c'est une autre histoire !

Une agression en plein Paris.

Des magiciens.

Un mystérieux sérum capable d'annihiler la part animale d'un métamorphe.

Lorsque le danger se rapproche de Lukas Nielsen, c'est sans la moindre hésitation que Saphia se lance dans l'enquête à ses côtés, armée de son audace et de son fidèle parapluie rouge. Et avec le soutien de toute l'agence Nielsen Investigations !

Car s'attaquer à un Nielsen, c'est s'attaquer à tout le clan...

 

Ds ma

 

 

4f Qui a peur du grand méchant loup ??? C’est pas nous … C’est pas nous …’’ (comptine pour enfants). Oups !!!!!!!!! Désolé je me suis trompée de chanson. On recommence. ‘’Moi vouloir être chat. Me frotter contre tes bas. Je me ferai angora. Pour me blottir dans tes bras ………………. Je te montrerais de quoi est capable un gros chat. A ce jeux là, je suis roi. Et la souris, ce sera toi’’ (moi vouloir être chat de Pow Wow). Celui là passe bien mieux. A moins que cela ne soit ‘’Félix le chat, Félix le chat, tu ne me rattraperas pas. Je suis une souris qui danse, je suis une souris qui chante, et tu peux toujours attendre. Tu ne me croqueras pas. Félix le chat, Félix le chat, tu ne me rattraperas pas. Félix le chat, Félix le chat, je veux bien jouer avec toi. Je suis une souris qui danse, je suis une souris qui chante, je ne suis pas bien méchante. Je veux bien jouer à chat, Félix le chat, Félix le chat, jouer à chat avec toi’’ (générique du dessin animé Félix le chat). Plutôt enfantin et taquin, je pense. Du coup, j’imagine que ce serait plutôt du style ‘’Tu me fais tourner la tête. Mon manège à moi, c'est toi. Je suis toujours à la fête. Quand tu me tiens dans tes bras ‘’ (Édith Piaf Tu me fais tourner la tête). Oui !!!!!!!!! Mais non !!!!!!!!! Après tout, on fait toujours tourner la tête de son futur. Alors que dites vous de ceci ????????? ‘’Il est entré dans mon cœur. Une part de bonheur. Dont je connais la cause. C'est toi pour moi, moi pour toi dans la vie. Tu me l'as dit, m'as juré pour la vie. Et, dès que je t’aperçois. Alors je sens en moi. Mon cœur qui bat ‘’ (Édith Piafla vie en rose). Oui !!!!!!!!! Moi aussi je pense que c’est trop mièvre. Alors, il ne me reste que ceci. ‘’ Vous les femmes. Vous, mon drame. Vous si douces. Vous la source, de nos larmes.Pauvres diables. Que nous sommes.Vulnérables, misérables, nous, les hommes. Pauvres diables. Pauvres diables. Dès qu'un autre vous sourit on a tendance. À jouer plus ou moins bien l'indifférence. On fait tout pour se calmer, puis on éclate. On est fous de jalousie, et ça vous flatte’’ (Julio IglesiasVous les femmes). Mouai !!!!!!!!! Cela ne passa pas mieux. Le pépin, voyez vous, c’est que les romans d’Aurore Aylin, me font toujours chanter. Donc pas de pépins, si il y a pépin ????????? Car avec pépin, pas de pépin. Après tout, entre ses personnages hauts en couleurs, et leurs folies, il n’y a pas d’autres choix que ceci. ‘’ On est partis tous les deux pour une drôle de vie et on est toujours amoureux et on fait ce qu'on a envie. Tu as sûrement fait le tour de ma drôle de vie. J'te demanderai toujours, ah. Et si j'te pose des questions (qu'est-ce que tu diras). Et si je te réponds (qu'est-ce que tu diras). Si on parle d'amour (qu'est-ce que tu diras). Si je sais qu'tu mènes la vie que tu aimes au fond de moi. Me donne tous ses emblèmes, me touche quand même du bout de ses doigts. Même si tu as des problèmes, tu sais que je t'aime ça t'aidera. Laisse les autres totems, tes drôles de poèmes et viens avec moi ‘’ (Véronique SamsonDrôle de vie).

J’ai l’impression de vous avoir perdus en chemin. Entre les pépins sans pépins. Et les chansons à vous faire tourner la tête, vous allez avoir le tournis. Donc je vais arrêter de pousser la chansonnette, et vous faire découvrir le tout nouveau Aurore Aylin. Comme annoncé depuis peu, notre pimpante autrice française, a ouvert une agence de détective. Alors venez retrouver les détectives métamorphes de Nielsen Investigations dans cette suite réjouissante de Loup, y es-tu ? Que diriez vous de visiter une maison hantée ou encore d’affronter un esprit frappeur, c'est presque la routine pour Saphia Dubreuil. Fréquenter un détective métamorphe sexy ? Pas de problème non plus. Admettre ses sentiments pour ce dernier, en revanche, c'est une autre histoire ! Une agression en plein Paris. Des magiciens. Un mystérieux sérum capable d'annihiler la part animale d'un métamorphe. Lorsque le danger se rapproche de Lukas Nielsen, c'est sans la moindre hésitation que Saphia se lance dans l'enquête à ses côtés, armée de son audace et de son fidèle parapluie rouge. Et avec le soutien de toute l'agence Nielsen Investigations ! Car s'attaquer à un Nielsen, c'est s'attaquer à tout le clan …

La famille c’est sacré. Alors, ne tournons pas autour du pot et commençons par découvrir ou redécouvrir les personnages de ce roman.

Saphia, est une belle jeune femme, meilleure amie de notre chère Enora, journaliste, et qui adore sa liberté. Elle est pimpante, enjouée et adore tout ce qui parle de surnaturelle. Depuis le tome premier, nous l’avons découverte comme étant une femme à homme. Une femme sans attaches émotionnelle. Pourtant, ce n’est simplement parce qu’elle n’a pas rencontrer le bon. Elle est toujours entrain de se mettre dans des situations pas possibles, pour notre plus grand plaisir. Elle vie, elle s’amuse et surtout, c’est une femme qui ne se prends pas la tête. Mais depuis quelque temps, soit un an et demi, Saphia a changé. Elle ne sort plus comme avant. Elle est réservé vis à vis des beaux mâles. Oh !!!!!!!!! Je ne dis pas qu’elle n’aime plus la liberté. Non bien au contraire. Je veux dire qu’un changement s’est opéré en elle. Et ce changement, se nomme ……………. Pépin. Pépin, est un très beau parapluie rouge, très grand qu’elle utilise à tout va quand danger il y a. Enfin, si la personne est faites de chaire et de sang. Par ce que contre un esprit frappeur, elle ne peut rien y faire. J’adore cette femme. Elles sont génial. Les pieds sur terre, la tête dans les nuages, les mains sur un parapluie, et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Une chose est sure, j’en connais un qui va avoir du boulot avec celle ci.

Lukas, beau canon, sexy, et métamorphe est un homme à femme. Comme pour Saphia, nous l’avons rencontrer dans le premier tome de la saga. Toujours le mot pour draguer. Toujours en train de charmer. Et au vu de sa jolie petite gueule d’ange, où qu’il aille, les femmes l’entourent, et lui laissent même leurs numéros. Et sans qu’il fasse quoi que ce soit. Alors, vu son palmarès, vous vous doutez bien qu’il possède une liste de conquêtes plus longue que le Nil. Une chose est sure, sa vie n’est ni un long fleuve tranquille, ni un désert. Pour que sa vie soit tranquille, il aurait fallu qu’il reste tranquille chez lui. Hors, c’est impossible, vu son boulot. Car mes dames, ce bel Apollon est un détective très spécial. Il est prévoyant, calme, discret, et patient. Et malheureusement, il attire à lui de sacrés phénomènes, autant féminine qu’enquêtes. En clair, Lukas, est le beau gosse du coin. Mais croyez vous que cela suffise à le contenter ????????? Et bien non. Car Il est à la recherche de la perle rare. Celle qui le fera vibrer.

Petit nouveau dans le monde des Nielsen, voici Léo. Un métamorphes ????????? Non. Mais un charmant bambin, petit frère de Saphia qui vous fera craquer avec ses grands yeux. C’est un enfant au tempérament doux et calme. Mais depuis quelque temps, il adore découvrir sur internet tout ce qui parle de surnaturel. Les adultes autour de lui l’adorent.

Ensuite, on retrouve tout le clan Nielsen. Avec les cinq frères. Eliott, Tim, Sören, Arzian et Kyrin. Kyrin est toujours aussi chef, mais avec influence de sa douce compagne Enora, il a changé. Il est plus souple dans ses décisions. Sauf si cela n’est pas possible. Arzian de son coté a trouvé enfin sa place. Il apprend aux autres à se battre et va jusqu’à leurs créés des parcours de malades. Sören est toujours aussi Sören. Je veux dire par là, qu’il est toujours aussi chenapan. Tient il me fait penser à Titouan de Chanais ou Corentin Kergallen. Il faut dire qu’il est encore jeune. Quand aux jumeaux, ils sont toujours aussi jour et nuit. Mais tout autant adorables. Lorie de son coté, est toujours ce garçon manqué. Mais si pimpante et joyeuse que je me demande ce que cela donnera quand elle trouvera l’amour. Lohan, ce petit coquin, est un peu comme Leo. Mignon comme pas permis et extrêmement intelligent. Enfin, le couple que forme les grands parents Greta et Erick est toujours aussi explosif. Toujours aussi chamailleurs mais qui s’aiment d’un amour inconditionnel.

Nous retrouvons quelques petits clins d’œils intéressants dans ce tome. Par exemple l’entreprise de décoration et d’architecture d’intérieur la plus cotée de Paris, j’ai nommé Arch’e’Tech. Avec les personnages Corinne Dubreuil, alias Coco, Guillaume, Hermione, Seb, Jeanne, ou encore Barbara Debussy dit Barbie du roman Autant en emporte l’éclair. Bien entendu, ils n’interagissent pas tous avec les personnages de ce roman, mais cela fait toujours plaisir d’avoir de leurs nouvelles.

On retrouve d’ailleurs un autre clin d’œil avec Sélène, Korenn, Cybelle, le restaurant Chez Nina, de nos chères Kergallen dont nous avons suivis toute la saga du début jusqu’à la fin. Ils me manquent énormément. Mais toutes bonne choses ont toujours une fin. Mais je peux relire toute la saga de mon coté.

Et n’oublions pas nos chères Vieilles Sorcières. Certes en dehors de Greta, on n’a pas eu d’interaction avec elles. Mais il ne faut pas les oublier. De plus de nouvelles têtes font leurs apparitions. Mais chut !!!!!!!!! Je sens qu’ils vont faire entendre leurs voies dans les prochaines aventures.

Voilà pour les personnages. Comme vous le constatez, dans ce tome, Aurore Aylin, nous fait de sacré coucou nostalgiques. Mais au lieu de rester sur notre mélancolie, je vous invite à redécouvrir la plume de cette autrice française qui fait battre mon cœur, les relations entre les personnages et l’intrigue de ce roman.

Tout d’abord, la plume d’Aurore Aylin est d’une légèreté insoupçonnable. Elle est pleine de fantasy, de mystère, d’amour et de joie. Mais s’il y a un mot qui me revient pour la décrire c’est lumineuse. Quand ont lit un Aurore Aylin, on doit s’attendre à voir les pages défiler sans retenues sous nos yeux. A pas s’ennuyer. A rire. Et a se demander comment la fin du roman est arrivé, alors que l’on vient tout juste de le commencer. Il faut dire que durant notre lecture, on se rend compte que notre autrice française numéro un (bis) est une sacré coquine. Elle nous rends fou avec le rythme endiablé qu’elle instaure dés le début du roman. Entre actions et rebondissements, cela devrait être amplement suffisant pour nous faire tenir tout le long du récit. Mais Aurore Aylin ne s’arrête pas là. Elle nous fait tourner en bourrique. Elle nous martyrise les méninges. Elle nous fait vivre un sacré moment de pure folie en compagnie de ses personnages. Et pour cause. Les émotions vont bon train. On rie avec ses petites réplique chipies. On enrage quand on ne trouve pas qui en veut à nos choux. On s’énerve encore plus quand on voie que nos chouris se font laminer. On verse une petite larme quand l’instant est trop beau et si intense. Et croyez vous que cela suffise à madame l’autrice ????????? Et bien non. Car elle en rajoute une couche en utilisant ses personnages pour que l’on jette notre dévolu sur lui. Un beau blond ??? Je tcheck. Des yeux bleus ??? Je tcheck encore. Un homme doux et gentlemen ??? Je tcheck, tcheck et re tcheck. Et pour la jolie fille. Idem, de chez idem. En dehors du coté surnaturel, les personnages de cette autrice génialissime, pourrait passer facilement pour un monsieur ou un madame tout le monde. C’est d’ailleurs, et je pense surtout, que c’est pour cela que l’on s’identifie aussi facilement aux personnages. Ahhhhhhh, Paris, les métros, la Bretagne, tout cela me donne envie de revenir vivre au pays. Quand d’une simple description j’ai l’impression de me fondre de nouveau dans le décors de la France, je me dis, que l’autrice à réussit haut la main son paris pour que notre imagination prenne le dessus. En clair, elle nous vend du rêve. Sans compter qu’à coté, elle met en place un univers totalement magique et riche. Elle nous démontre encore une fois à quel point elle y met son cœur et bosse comme une malade sur ses bébés, juste pour que nous soyons des plus heureux. Alors quand on lit le résumé du roman, et que l’on constate que le scénario est des plus réussit, là encore, on ne peut que dire félicitation. Le langage quitte à être du familier, est surtout très recherché. Pour ma part, j’ai adoré la collection de juron entre Greta et Erick très, très recherché. Et j’ai adoré aller les rechercher dans ma base de donné, pour les utiliser. C’est très pratique quand on a un gosse qui jure comme pas permis. Au moins, là il apprendra quelque chose, et il sera vu autrement que comme un petit délinquant juvénile. Par contre ma belle coté bonus tu nous gâte comme la mère Noël. Il faut dire que déjà, on a plusieurs point de vu. Donc, plus facile à suivre l’histoire et la comprendre entièrement. Ensuite, cette couverture d’une charmante élégante de Paris, qui attire dés le premier regard. On y sent ce mystère, et surtout notre pépin annonce déjà sa couleur. Mais le big méga giga bonus que tu nous fais, c’est de nous faire des clins d’œils avec les personnages de Autant en emporte l’éclair et Les Kergallen. Sa c’est une gâterie génialissime. Dommage que tu ne puisse plus parler de nos compères loups de Chanais. Mais, ainsi, on a l’impression que l’on ne perde pas le lien avec les personnages que l’on a aimé. Je verrai bien Josh et Lorie ensemble. Ou Sören et une chipie Kergallen ensemble. Cela fera un duo des plus explosif je pense. Oui surtout Sören. En tout cas, si vous ne connaissez pas la plume de cette merveilleuse autrice, vous allez finir par la connaître avec moi. J’espère que cela ne fait pas trop fan. Et puis zut !!!!!!!!! Je suis fan et je l’assume.

Ensuite les relations entre les différents personnages est facile à comprendre. Les Nielsen sont une grande famille. Chaque membres a ses atouts et ses faiblesses. Et chacun d’entre eux permet aux autres de se sentir complet et plus fort. Ils s’aiment, se soutiennent, se taquinent, se respectent, et font des paris sur votre situation amoureuse. On ressent l’affection qu’ils ressentent les uns envers les autres, juste par un acte, un mot, un regard. Et quand l’un d’entre eux est en danger, c’est tout le monde qui se déploie pour sauver celui qui en a besoin. Sa !!!!!!!!! Oui sa, c’est une famille. Une vraie de vrai. Une que l’on en voie plus tous les jours autour de nous. Mais c’est tout à fait normal pour Aurore Aylin d’accentuer ce petit point, car la famille est les bonnes copines, c’est son dada. Ensuite la relation entre Saphia et Lukas est juste magnifique. Depuis le début des aventures de la famille Nielsen, Lukas et Saphia se tournent autour. Entre les aventure d’Enora pour attraper le grand méchant loup Kyrin, un an et demi est passé. Durant ce temps, le futur couple a apprit à se connaître et se découvrir. Et comme ils se ressemblent bien plus qu’il n’y parait, Saphia et Lukas on finit par devenir ami. Enfin, plutôt sex friends. Mais, le temps passe, et sans qu’ils se soient rendu compte ils finissent par tomber amoureux sans pour autant le dire à l’autre. Car il faut bien l’avouer, ils savent que l’autre a besoin d’espace et de liberté. Mais les choses devaient changer. Lukas n’arrive plus à aller plus loin que de simples rendez vous avec les filles, tandis que de son coté Saphia en fait de même avec les hommes. Certes Lukas reste ce gentil homme, gentlemen, attentionné et style James Bond, mais il le dit, depuis sa folle aventure avec la belle Saphia, il n’en veut plus. Alors quand les deux tombent ensembles, c’est danses à gogo, rires, taquineries, et jalousie que l’on évite de montrer. C’est un couple qui se trouve et retrouve. C’est un couple qui se soutient. C’est un couple qui n’ose pas. C’est un couple qui se veut. Alors quand le cap du je te suis, tu me fuis, se termine. Quand le jeu du chat et de la souris n’a plus vraiment de goût. C’est un couple épanouit que l’on retrouve. Car effectivement, on a l’impression d’un chat qui joue avec la souris. Mais qui dit que ce n’est pas plutôt la souris qui joue à chat. Ce n’est pas pour rien que le sous titre est ‘’Au chat et à la souris’’. Car au fond depuis le début, ces deux là c’est le jeu auquel ils jouent. Et quand enfin, ils sont ensemble, c’est possessivité, petites attention, amour, câlins, et douceur en cascade. Sincèrement, j’ai adoré suivre ce jeune couple.

Enfin, l’intrigue de ce roman est juste génial. Qui dit détectives, dit enquête. Et l’enquête de ce jour va mener nos héros dans le passé à la recherche de qui est derrière ‘’Cosmé Breizh’’. Dans ce point roman, spécial intrigue, Aurore Aylin, nous fait tourner en bourrique. Elle distille avec une précision des plus infime, les informations pour nous amener à trouver les réponses par nous même. Cependant, connaissant le coté chipie de l’autrice, ne vous attendez pas à tomber sur du tout cuis. Car, Aurore Aylin a une prédisposition pour jouer avec les mots et nos sens. Quand vous croyez avoir trouver la répons à ce que vous cherchez, elle vous amène ailleurs, et plus loin dans vos réflexions. Qui en veut aux Nielsen ????????? Pourquoi ????????? C’était quand ????????? Que recherchent les méchants ????????? Qui est derrière tout cela ????????? Et bien d’autres questions que l’on se pose encore. Bien entendu, Aurore Aylin fini par nous dévoiler le tout, mais ……………. Dites vous bien que cela ne se fera pas sans contre partit. Mains non je blague. Je me suis amusée comme pas possible durant cette enquête. Alors pourquoi pas vous.

En conclusion, ce deuxième tome de cette nouvelle série est encore plus foldingue que le premier livre de la saga. J’ai adoré et je me suis amusée comme la petite folle que je suis. La preuve, je n’ai pas commencer avec une mais plusieurs chansons mon avis. Après, je n’y peux rien, je suis fan de cette autrice, et comme je l’ai dit, je l’assume pleinement. Pour moi, un Aurore Aylin, et je parle de ses romans, se doit d’être plein de magie, de joie, de sensations fortes, de vie, d’émotions en tout genres, de folies, mais surtout, et c’est le point crucial, d’amour. La raison ????????? Je pense que c’est tout simplement dut au fait que c’est sa marque de fabrique. Les personnages sont toujours au top, et on arrive toujours à s’identifier à l’un ou l’autre. La plume est des plus jolie, divine et ensorcelante que je connaisse. L’univers qu’elle met en place d’enrichie à chaque fois un peu plus. Quand à l’intrigue, elle nous fait vivre une sacré enquête tout en s’amusant. Je rajoute que retrouver un ou deux de nos personnages adorés de ses autres romans est toujours un plaisir en soit. Mais, ses histoires d’amours, sont les plus belles et les plus magique. Alors, n’hésitez pas. Foncez et découvrez le dernier livre de cette autrice. Je vais même vous avouer un secret, à l’heure actuelle, le haut du podium de mes auteurs préférés, est tenue par trois françaises, et sont toutes hissées au numéro un. A bientôt pour de nouvelles aventures livresques. Mais je sens que je vais vous laisser en chanson.

 '' I don't want to fight no more
Je ne veux plus me battre
I don't want to hide no more
Je ne veux plus me cacher
(You are)
(Tu es)
I don't want to cry no more come back, I need you to hold me
Je ne veux plus pleurer, reviens, j'ai besoin que tu me tiennes
(That you are the reason)
(Que tu es la raison)
A little closer now, just a little closer now
Un peu plus près maintenant, juste un peu plus proches à présent
Come a little closer, I need you to hold me tonight
Viens un peu plus près, j'ai besoin que tu me tiennes ce soir


I'd climb every mountain
J'escaladerais chaque montagne
And swim every ocean
Et nagerais à travers tous les océans
Just to be with you
Juste pour être avec toi
And fix what I've broken
Et réparer ce que j'ai brisé
Cause I need you to see
Parce que j'ai besoin que tu vois 
That you are the reason ''
Que tu en es la raison

‘’You Are The Reason’’ par Calum Scott ft Leona Lewis

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire