Oeuvres Française et autres grandes oeuvres

Classique

 

B 3our cette catégorie,  je vous présente des livres lus depuis le collège ou voir pendant mes années lycée.

1 cette catégorie que je nomme bien sûr "oeuvres française" est dédiée en partie à tous ces grands écrivains qui sont entrés dans notre histoire, tels que Victor Hugo, Guy de Maupassant,  Moliére et bien d'autre encore.

1 bien sure j'ajouterais petit à petit de nouveaux livres.

Voici les livres de cette catégorie

Image 115

Le rouge et le noir

La jeunesse, l'ambition, la volonté d'être aimé au-dessus de ses moyens, ces vertus s'incarnent dans Julien Sorel, dix-neuf ans aux premières pages du roman de Stendhal. Fils du charpentier, le jeune homme devient précepteur chez les Rênal. Le tendre loup est entré dans la bergerie : commence alors une des plus exaltantes histoires d'amour qui soit. Louise de Rênal, son ainée, épouse de son employeur, mère des trois enfants à qui il enseigne le latin, succombe à son charme... Première partie de son éducation sentimentale qu'il poursuivra à Paris auprès de Mathilde de La Mole. Le tout au galop, jusqu'au bout, et crânement.

Image 116

20 000 lieux sous les mers

Tout commence en 1866: la peur règne sur les océans. Plusieurs navires prétendent avoir rencontré un monstre effrayant. Et quand certains rentrent gravement avariés après avoir heurté la créature, la rumeur devient certitude. L'Abraham Lincoln, frégate américaine, se met en chasse pour débarrasser les mers de ce terrible danger. Elle emporte notamment le professeur Aronnax, fameux ichthyologue du Muséum de Paris, son domestique, le dévoué Conseil, et le Canadien Ned Land, «roi des harponneurs». Après six mois de recherches infructueuses, le 5 novembre 1867, on repère ce que l'on croit être un «narwal gigantesque». Mais sa vitesse rend le monstre insaisissable et lorsqu'enfin on réussit à l'approcher pour le harponner, il aborde violemment le vaisseau et le laisse désemparé. Aronnax, Conseil et Ned Land trouvent refuge sur le dos du narwal. Ils s'aperçoivent alors qu'il s'agit d'un navire sous-marin..

Image 117

Le tour du monde en 80 jours

Phileas Fogg, gentleman anglais, parie avec les membres de son club qu'il fera le tour de la terre en 80 jours. Et, aussitôt, le voilà parti accompagné de son domestique Jean, un Parisien, dit Passepartout. Il devra être revenu à Londres, pour gagner, le samedi 21 décembre 1872 à 20 heurs 45 minutes!
Soupçonné d'être l'audacieux voleur de la Banque d'Angleterre, Phileas Fogg va être filé tout au long de ses pérégrinations par le détective Fix qui ne peut cependant pas l'arrêter, le mandat d'amener arrivant toujours trop tard...
Les pays traversés, les multiples aventures, les stratagèmes employés pour contourner les nombreux obstacles, l'activité débordante de Phileas Fogg pour lutter contre le temps en ne se départant jamais de son flegme tout britannique, les personnalités de Passepartout et de l'obstiné Fix font du "Tour du monde en 80 jours" un merveilleux roman, l'un des meilleurs de Jules Verne, dont le succès considérable ne s'est jamais démenti depuis sa parution en 1873.

Image 118

Voyage au centre de la terre

Le professeur Lidenbrock, un scientifique excentrique, découvre un manuscrit crypté révélant l'existence, en Islande, d'un passage menant au centre de la terre. Accompagné de son neveu Axel, le narrateur, et d'un guide islandais, Hans, il organise une expédition dans les entrailles terrestres, qui se révèle être une plongée dans le passé. Après de nombreuses péripéties, les trois hommes découvrent un monde perdu : une caverne contenant plantes, poissons et animaux préhistoriques, dont certains restent bien vivants.
Dans ce livre plus qu'ailleurs, Verne laisse libre cours à son imagination. Voyage au centre de la terre (publié en 1864 et 1867) anticipe de manière jubilatoire le moment fatidique où la terre sera entièrement cartographiée, y compris dans ses profondeurs. L'auteur y exprime son désir d'exploration mais aussi son rêve d'un ailleurs inexploré.

Image 119

Hernani

Hernani est un jeune noble proscrit par le roi Carlos et en lutte contre celui-ci. Il est amoureux et aimé de Doña Sol, pupille du vieux duc Don Ruy Gomez qui est également épris d'elle.
Le roi d'Espagne Don Carlos s'introduit la nuit dans la chambre de Dona Sol dont il est secrètement amoureux.
Caché derrière une armoire, il assiste à la rencontre entre Dona Sol et Hernani fils banni d'un homme décapité sur ordre du père de Don Carlos et qui s'est promis de venger son père. Dona Sol aime Hernani fiancée à son oncle Don Ruy Gomez de Silva contre son gré.
Sorti de sa cachette Don Carlos souhaite se battre en duel avec son rival. Mais Don Ruy Gomez de Silva arrive et s'indigne en voyant deux hommes chez sa nièce.
Resté seul, Hernani qui a retrouvé l'assassin de son père exprime sa haine et médite sa vengeance...

Image 120

Les misérables

La foule des malheureux contre qui s'acharnent la malice du sort et la malignité de l'homme, Hugo a su la peindre sous des aspects aussi atroces que grandioses dans des tableaux dont la plupart sont désormais classiques.
C'est Jean Valjean, ce rude gaillard qui peut, d'un coup de reins, soulever une charrette embourbée, cet acrobate aux évasions spectaculaires, cet ancien forçat qui est peut-être un saint... C'est Gavroche, le petit Parisien gouailleur. Ce sont Cosette, la fillette martyre, Javert, le policier inflexible, des malheureux et des coquins : " les Misérables... La foule des malheureux contre qui s'acharnent la malice du sort et la malignité de l'homme, Hugo a su la peindre sous des aspects aussi atroces que grandioses dans des tableaux dont la plupart sont désormais classiques.
C'est Jean Valjean, ce rude gaillard qui peut, d'un coup de reins, soulever une charrette embourbée, cet acrobate aux évasions spectaculaires, cet ancien forçat qui est peut-être un saint... C'est Gavroche, le petit Parisien gouailleur. Ce sont Cosette, la fillette martyre, Javert, le policier inflexible, des malheureux et des coquins : " les Misérables...

Image 121

Notre dame de Paris

Après le succès des Contes Macabres, Benjamin Lacombe – auteur et illustrateur phare de la nouvelle génération – a succombé au chef d’oeuvre de Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, un récit entre drame et épopée, pittoresque et poésie, porté par l’extraordinaire sensibilité parisienne de son auteur.

Une sensibilité partagée par Benjamin, qui explore ici l’époque médiévale et se délecte à offrir son interprétation d’un imaginaire qui dresse, au milieu des grouillements et des clameurs, trois figures de légende : Esméralda, jeune femme pure ; Frollo, moine maudit ; et Quasimodo, bossu au grand coeur – en toile de fond, une cathédrale d’épouvante.

Exceptionnelle dans son format (un grand format de 240 pages) et sa fabrication de prestige, cette édition agrémentée d’une cinquantaine d’illustrations devrait ravir les grands lecteurs, sensibles aux beaux ouvrages.

Image 122

Ruy Blas

La disgrâce de don Salluste est prononcée : il doit quitter la cour car il a fait un enfant illégitime à l'une des suivantes de la reine. Obsédé par sa vengeance, il rencontre son neveu César et lui demande de l'aider à l'accomplir, mais ce dernier refuse. Don Salluste va donc faire appel à son valet, Ruy Blas, amoureux de la reine, et lui ordonne de devenir son amant. Commence alors un jeu de séduction qui intrigue et charme cette dernière qui se sent délaissée par son époux. De son côté, Ruy Blas gravit les échelons et devient ministre; alors qu'il touche au bonheur, puisque la reine lui avoue son amour, don Salluste lui rappelle leur arrangement et joue un odieux chantage...

Image 123

Bel ami

Georges Duroy, dit Bel-Ami, est un jeune homme au physique avantageux. Le hasard d'une rencontre le met sur la voie de l'ascension sociale. Malgré sa vulgarité et son ignorance, cet arriviste parvient au sommet par l'intermédiaire de ses maîtresses et du journalisme. Cinq héroïnes vont tour à tour l'initier aux mystères du métier, aux secrets de la mondanité et lui assurer la réussite qu'il espère. Dans cette société parisienne en pleine expansion capitaliste et coloniale, que Maupassant dénonce avec force parce qu'il la connaît bien, les femmes éduquent, conseillent, oeuvrent dans l'ombre. La presse, la politique, la finance s'entremêlent. Mais derrière les combines politiques et financières, l'érotisme intéressé, la mort est là qui veille, et avec elle, l'angoisse que chacun porte au fond de lui-même.

Image 124

Boule de Suif

Pendant l'hiver, 1870-1871, durant la guerre franco-prussienne, la ville de Rouen (Normandie) est envahie par les Prussiens. Pour fuir l'occupation, un groupe de dix personnes prennent la diligence de Dieppe : un couple de commerçants, un couple de bourgeois, un couple de nobles, deux religieuses, un démocrate et enfin l'héroïne Boule de Suif.
Le voyage s'annonce difficile, la diligence n'avance pas. Les voyageurs ont faim et seule la jeune femme a pensé à emporter des provisions, qu'elle partage généreusement. Les voyageurs font étape dans une auberge à Tôtes (sur le modèle de l'Auberge du cygne), occupée par les Prussiens.

Image 126

Le Horla

Le narrateur mène une vie tranquille dans sa maison au bord de la Seine, en Normandie, lorsque d'étranges phénomènes commencent à se produire. C'est la carafe d'eau sur sa table de nuit qui est bue, des objets qui disparaissent ou se brisent, une fleur cueillie par une main invisible... Peu à peu, le narrateur acquiert la certitude qu'un être surnaturel et immatériel vit chez lui, se nourrit de ses provisions. Pire encore, cet être, qu'il baptise le Horla, a tout pouvoir sur lui, un pouvoir grandissant... S'il quitte sa maison, ce pouvoir disparaît ; mais bientôt, il ne peut plus sortir de chez lui, il est prisonnier. D'où vient cet esprit ? Du Horla ou de l'homme, l'un des deux doit périr

Image 127

Pierre et jean

Pierre, médecin, ne comprend pas pourquoi un ami de sa famille a légué sa fortune à Jean, son frère cadet. Au terme d'une véritable enquête policière, il mettra au jour un terrible secret. Le quatrième roman de Maupassant (1850-1893), publié en 1888, est sans doute le meilleur. Le récit, qui tient à la fois de l'étude naturaliste et de l'analyse psychologique, s'appuie sur une intrigue, simple et forte. Dans sa célèbre préface, l'auteur développe une théorie qui préfigure la modernité romanesque : il s'agit moins de reproduire le réel que d'en donner l'illusion.

Image 129

Au bonheur des dames

Octave Mouret affole les femmes de désir.
Son grand magasin parisien, Au Bonheur des Dames, est un paradis pour les sens.
Les tissus s'amoncellent, éblouissants, délicats, de faille ou de soie.
Tout ce qu'une femme peut acheter en 1883, Octave Mouret le vend, avec des techniques révolutionnaires.
Le succès est immense.
Mais ce bazar est une catastrophe pour le quartier, les petits commerces meurent, les spéculations immobilières se multiplient.
Et le personnel connait une vie d'enfer.
Denise échoue de Valognes dans cette fournaise, démunie mais tenace.
Zola fait de la jeune fille et de son puissant patron amoureux d'elle le symbole du modernisme et des crises qu'il suscite.
Zola plonge le lecteur dans un bain de foule érotique.
Personne ne pourra plus entrer dans un grand magasin sans ressentir ce que Zola raconte avec génie : les fourmillements de la vie.

Image 130

Germinal

Une des grandes grèves du siècle dernier racontée par un journaliste de génie qui en a fait un réquisitoire, un formidable " J'accuse " contre le capital, le roman de la lutte des classes et de la misère ouvrière. Un livre de nuit, de violence et de sang, mais qui débouche sur l'espoir d'un monde nouveau lorsque le héros, Etienne Lantier, quittant la mine " en soldat raisonneur de la révolution ", sent naître autour de lui une " armée noire, vengeresse... dont la germination allait bientôt faire éclater la terre ". Germinal marque l'éveil du monde du travail à la conscience de ses droits et c'est au cri sans cesse repris de " Germinal ! Germinal ! " que la délégation des mineurs de Denain accompagna le convoi funèbre de Zola à travers les rues de Paris.

Image 132

L'assommoir

L'Assommoir était un bar, rue Poissonnière, à Paris, en 1870. C'est là, dans les vapeurs d'alcool, que se nouera la tragédie de Gervaise.
Abandonnée par le père de ses deux enfants, elle épouse l'ouvrier zingueur Coupeau. Heureux, ils travaillent douze heures par jour jusqu'à ce que Coupeau tombe d'un toit. Ils s'enfoncent alors dans la pauvreté, le vice et l'alcoolisme.
Ce roman, le septième volume de la grande fresque des Rougon-Macquart eut un retentissement énorme. Le succès de Victor Hugo avec Les Misérables était dépassé. " C'est une oeuvre de vérité, dit Zola, le premier roman sur le peuple qui ne mente pas et qui ait l'odeur du peuple." C'est un torrent de mots qui évoque les rues de Paris, les jurons des femmes au lavoir, le cri des ivrognes, les chansons et l'argot des ouvriers. Le soir de sa parution, Zola dînait avec Maupassant, Flaubert et les Goncourt. L'école naturaliste était née qui allait tout dire des parfums comme des puanteurs de la vie, à la ville et à la campagne.

Image 133

Therese Raquin

Dans la rue du Pont-Neuf, à Paris, vit la famille Raquin. Propriétaire d'une petite mercerie, Madame Raquin tient la boutique avec sa nièce, Thérèse, et son fils, Camille. Celui-ci travaille peu, suite à une enfance qu'il a passé, la plupart du temps, cloué au lit par des maladies de tout genre, choyé par sa mère. Peu de temps après, aux vingt-et-un de Thérèse, les deux jeunes gens s'épousent, comme il en avait été décidé durant leur enfance.
Mais voilà qu'un beau jour, Camille ramène chez eux Laurent, un fils de paysan avec qui il allait à l'école. D'habitude froide et réservée, Thérèse est mystérieusement attirée par cet homme, si différent de son mari. Laurent, de son côté, voit en Thérèse une occasion d'être entretenu gratuitement en la prenant pour maîtresse. Devenus, amants à l'insu de Madame Raquin et de son fils, ils s'aperçoivent bientôt que s'ils veulent rester ensemble, il faut que Camille disparaisse. Quoi de mieux qu'un accident ?

Image 135

Les trois mousquetaires

D’Artagnan, un jeune homme ambitieux, rejoint à Paris la compagnie des mousquetaires du roi. Il s’y fait trois amis, Athos, Porthos et Aramis, ardemment dévoués à la reine de France, Anne d’Autriche, compromise dans une affaire d’État.
Face à eux, deux ennemis s'activent : le cardinal de Richelieu et la redoutable Milady. Qui va gagner ?
Sur les pas des mousquetaires, le lecteur est entraîné dans un roman historique où, sur fond de guerre contre les Anglais, s’enchevêtrent rivalités politiques, trahisons, secrets de famille et intrigues amoureuses.

Image 136

La tulipe noire

Faussement accusé de conspiration, le sympathique Cornélius Van Baerle est en prison. Grand amateur de tulipes, il pense avoir découvert le secret de cette merveille : "la tulipe noire". Mais un rival sans scrupules essaie de lui voler sa découverte : heureusement, Rosa, sa jolie geôlière, intervient...

Image 137

Robin des bois

Passionné par tous les grands personnages historiques, Alexandre Dumas ne pouvait ignorer la figure de Robin des Bois, très en vogue au XIXe siècle. 'Le Prince des voleurs' et 'Robin Hood le proscrit' racontent les aventures du célèbre héros qui s'est insurgé dans la forêt de Sherwood contre les envahisseurs normands à la fin du XIIe siècle. On retrouvera avec plaisir Petit-Jean, frère Tuck, le shérif de Nottingham sans oublier bien sûr Cristabel et Marianne. Fort de son extraordinaire sens de la reconstitution, Alexandre Dumas nous rend attachant et familier un des aventuriers les plus exaltants de la littérature, que Walter Scott avait popularisé dans Ivanohé, d'ailleurs traduit en français par l'auteur des 'Trois Mousquetaires'

Image 138

La reine Margot

Parmi les romans les plus populaires d'Alexandre Dumas ( 1802-1870 ), "Les Trois Mousquetaires" (1844), mais aussi "La reine Margot" (1845). Dans le tumulte, le ferraillement des armes et les cris de la tragique nuit de la Saint-Barthélémy, un jeune Protestant en fuite se retrouve dans la chambre de... la reine Margot, fille de l'ambitieuse et cruelle Catherine de Médicis, soeur des rois et qui vient d'épouser Henri de Navarre, futur Henri IV !
-"Madame, murmure-t-il, par pitié, sauvez-moi !"
Commence, au coeur d'une époque baroque et sanglante, une folle épopée d'amour, d'amitié et d'aventures multiples comme seul savait les imaginer et les raconter ce génie du roman que fut Alexandre Dumas. Cette fresque tumultueuse de la Renaissance française a été, à plusieurs reprises, adaptée à l'écran. Dans sa dernière version, c'est Isabelle Adjani qui incarne l'énigmatique reine Margot, aussi belle qu'amoureuse passionnée.

Image 139

Le compte de Monte-Cristo

La vengeance est un plat qui se mange froid, mais certains l'assaisonnent avec un raffinement tel qu'ils l'élèvent au rang d'une gastronomie. Edmond Dantès, le héros du Comte de Monte-Cristo, est de ceux-là. Jeune marin, âme candide et fils modèle, il semble promis au bonheur et à une brillante carrière dans la marine, quand soudain tout s'écroule. Du jour au lendemain, il se voit précipité dans un abîme de détresse et de ténèbres. Arrêté comme comploteur, il est enfermé au château d'If, la prison de Marseille, pour y croupir jusqu'à la fin de ses jours. Sa faute ? S'être attiré la jalousie de deux rivaux. Sa malchance ? Avoir affaire à un magistrat arriviste et malhonnête. Mais, au bout de quatorze ans, Dantès s'évade et reparaît, après complète métamorphose en richissime aristocrate, pour châtier les trois misérables responsables de ses malheurs...

Image 140

Le pére goriot

Étudiant désargenté, Eugène de Rastignac est monté à Paris pour y faire son droit et y acquérir gloire et pouvoir. Il loge dans une pension miteuse et rencontre le père Goriot. Ancien négociant, il s'est ruiné pour ses filles qui, après leur mariage, ne lui témoignent qu'indifférence et mépris. Rastignac est alors confronté aux calculs sordides et à la noirceur du coeur humain. Il tire de cette expérience un sentiment de fatalité mais aussi une formidable volonté de conquête.

Image 141

La peau de chagrin

Un jeune aristocrate désespéré, Raphaël de Valentin, reçoit des mains d'un vieil antiquaire un étrange cadeau : une peua de chagrin ayant le pouvoir de satisfaire tous ses désirs de son propriétaire. Mais le vieillard l'avertit : « Vouloir nous brûle et Pouvoir nous détruit ». Raphaël deviendra riche et célèbre mais, chaque désir comblé, la peau racornit. Seul l'amour pleinement partagé laisse la peau intacte.
Balzac a voulut montrer combien la puissance des désirs et la dissipation des idées réduisaient la force spirituelle qui est en chaque être. Cette oeuvre fantastique, qui fait partie des Etudes philosophiques de La Comédie humaine, est l'un des romans les plus lus.

Image 142

Le lys dans la vallée

Le Lys dans la vallée est l’histoire de l’amour intense et platonique entre Félix de Vandenesse, cadet d’une famille aristocratique, et la comtesse Madame de Mortsauf, la vertueuse épouse du comte de Mortsauf, un homme sombre et violent.

Félix de Vandenesse (à l’instar de Balzac) raconte son enfance malheureuse où il se sentit mal aimé, voire haï et sa rencontre avec une « céleste créature » qui devient pour lui une mère de substitution et une amante inatteignable, beaucoup plus pure et intraitable que Madame de Berny. Pieuse parfois à l'excès, elle a pour confesseur l'excellent abbé François Birotteau auquel on reproche son « manque de force apostolique3 » Après plusieurs années de relation chaste, Félix rencontre Lady Dudley à Paris, où ses activités auprès du Roi lui ouvrent les salons. C'est une aristocrate anglaise qui lui fait découvrir les joies et les passions charnelles. Henriette vient à apprendre leur relation et se met à dépérir, jusqu’à en mourir.[/

Image 143

Le colonel Chabert

Enfant trouvé, fasciné par la carrière des armes, Hyacinthe, dit Chabert, s'est illustré aux premiers rangs de la Grande Armée. laissé pour mort à Eylau, puis miraculeusement sauvé, il tentera quelque années plus tard de retrouver sa place dans une France bourgeoise qui veut oublier ses héros, auprès d'une femme qui lui doit tout, qui l'a dépouillé et qui le rejette.
Nul destin, peut-être, n'éclaire mieux que le sien l'envers de la "comédie humaine", dans cette tragédie domestique doublée d'un drame social où le sublime côtoie constamment le sordide.

Image 144

Madame Bovary

C'est l'histoire d'une femme mal mariée, de son médiocre époux, de ses amants égoïstes et vains, de ses rêves, de ses chimères, de sa mort. C'est l'histoire d'une province étroite, dévote et bourgeoise. C'est, aussi, l'histoire du roman français. Rien, dans ce tableau, n'avait de quoi choquer la société du Second Empire. Mais, inexorable comme une tragédie, flamboyant comme un drame, mordant comme une comédie, le livre s'était donné une arme redoutable : le style. Pour ce vrai crime, Flaubert se retrouva en correctionnelle.
Aucun roman n'est innocent : celui-là moins qu'un autre. Lire Madame Bovary, au XXIe siècle, c'est affronter le scandale que représente une œuvre aussi sincère qu'impérieuse. Dans chacune de ses phrases, Flaubert a versé une dose de cet arsenic dont Emma Bovary s'empoisonne : c'est un livre offensif, corrosif, dont l'ironie outrage toutes nos valeurs, et la littérature même, qui ne s'en est jamais vraiment remise.

Image 145

Lettre de mon moulin

Le Nord de la France, noyé dans les brumes, ignorait le Sud. Alphonse Daudet le lui fit découvrir par ses Lettres de mon moulin. La Provence, celle de la mer et celle de la montagne, est apparue soudain avec ses troupeaux, ses belles Arlésiennes et ses parfums. Un siècle plus tard, maître Cornille et son secret, la mule du pape qui retient son coup de pied, le curé de Cucugnan, le sous-préfet aux champs, tous ses personnages vivent encore avec la même intensité. Tristes ou gais, mélancoliques ou satiriques, ces petits textes sont des chefs-d'oeuvre de malice, de poésie et d'émotion.

Image 146

Le petit chose

Le premier roman d'un célèbre écrivain qui cache à peine une autobiographie à la fois tendre et violente. L'histoire est celle d'un petit provincial pauvre et fragile dont on va suivre le parcours semé d'embûches, d'une enfance difficile à une maturité douloureuse. Cette sorte d'Education sentimentale avant l'heure s'adresse tout particulièrement aux adolescents à l'âme romantique et joue sur une identification très forte du lecteur à ce Petit Chose souvent si démuni devant la terrible école de la vie. Le style, de facture classique, fait de cette œuvre un des romans les plus représentatifs de la littérature du 19e siècle et a valu à son auteur le surnom de "Dickens français".

Image 147

Tartarin de Tarascon

Dans son village de Tarascon, tout le monde s’extasie devant Tartarin. C’est lui le meilleur tireur à la carabine, c’est lui le plus érudit... Mais jamais Tartarin n’a quitté sa maison, malgré de nombreuses occasions qu’il a annulées pour de bêtes questions de confort : il est si bien chez lui qu’il a du mal à envisager de partir vers l’inconnu.
Un jour, un cirque s’installe sur la place du village. Dans la ménagerie se trouve un lion de l’Atlas. N’en ayant jamais vu, Tartarin va aller observer la bête et se mettre en tête d’aller dans l’Atlas à la chasse au lion. Il le raconte à qui veut bien l’entendre, mais les villageois ne le connaissent que trop : il ne bougera pas de chez lui !
Cette réputation commençant à lui peser, Tartarin va prendre sur lui et partir. Pour de bon, cette fois ! Il prendra le train pour Marseille puis le bateau pour Alger avant de s’enfoncer - en se forçant un peu, la vie en ville peut être si douce - dans le désert du Sahara, prêt à en découdre avec les lions qui oseront croiser son chemin...

Image 148

Le petit prince

Imaginez-vous perdu dans le désert, loin de tout lieu habité, et face à un petit garçon tout blond, surgi de nulle part. Si de surcroît ce petit garçon vous demande avec insistance de dessiner un mouton, vous voilà plus qu'étonné ! À partir de là, vous n'aurez plus qu'une seule interrogation : savoir d'où vient cet étrange petit bonhomme et connaître son histoire.
S'ouvre alors un monde étrange et poétique, peuplé de métaphores, décrit à travers les paroles d'un "petit prince" qui porte aussi sur notre monde à nous un regard tout neuf, empli de naïveté, de fraîcheur et de gravité. Très vite, vous découvrez d'étranges planètes, peuplées d'hommes d'affaires, de buveurs, de vaniteux, d'allumeurs de réverbères.

 

Image 154

Autant en emporte le vent

Pendant la guerre de Sécession, alors que le Sud esclavagiste auquel ils appartiennent tous les deux est en train de perdre ses dernières batailles contre le Nord, Rhett Butler et Scarlett O'Hara s'aiment et se déchirent

Image 152

Les hauts de Hurle-Vent

Adopté par la famille Earnshaw, Heathcliff est élevé dans le domaine de Wuthering Heights. À la mort de son père, il est réduit au rôle de domestique. Seule la jeune Cathy Earnshaw lui permet de supporter les mauvais traitements et les insultes. Devenus inséparables, ils éprouvent bientôt l’un pour l’autre une passion dévorante. Mais leurs différences sociales condamnent leur relation. Malgré son amour, Cathy ne peut imaginer une union avec un homme sans rang ni éducation. Heathcliff en gardera à jamais une blessure profonde. De celles qui inspirent un sentiment de vengeance.

Image 153

Orgueil et préjugé

Élisabeth Bennet a quatre sœurs et une mère qui ne songe qu'à les marier. Quand parvient la nouvelle de l'installation à Netherfield, le domaine voisin, de Mr Bingley, célibataire et beau parti, toutes les dames des alentours sont en émoi, d'autant plus qu'il est accompagné de son ami Mr Darcy, un jeune et riche aristocrate. Les préparatifs du prochain bal occupent tous les esprits...
Jane Austen peint avec ce qu'il faut d'ironie les turbulences du cœur des jeunes filles et, aujourd'hui comme hier, on s'indigne avec l'orgueilleuse Élisabeth, puis on ouvre les yeux sur les voies détournées qu'emprunte l'amour...

Le petit lord fauntleroy 559026 250 400

Le petit lord Fauntleroy

Depuis la mort de son père, Cédric vit avec sa mère en Amérique, où il s'est fait beaucoup d'amis. Un jour, il doit partir en Angleterre auprès de son grand-père, un vieux lord dur et orgueilleux qui veut faire de Cédric un vrai petit lord. Cédric est heureux de devenir comte mais il commence à s'inquiéter lorsqu'il apprend que sa mère ne pourra plus vivre sous le même toit que lui...

Princesse sara 424121 250 400

La petite princesse

Hier encore, Sara vivait en petite princesse adulée est choyée. Le jour de son anniversaire, elle apprend une terrible nouvelle: la voilà seule au monde sans la moindre ressource. Elle loge dans une mansarde, avec un rat pour toute compagnie; elle souffre du froid et de la faim.
Malgré, sa pétiez misère, Sara veut rester une petite princesse. Riche de son imagination, elle transforme en conte de fées sa vie et celle de ses amies: Becky, la servante, Ermengarde et Lottie, ses camarades de pension.
Le conte de fées, grâce à un mystérieux bienfaiteur, finira par se réaliser...

La petite fadette 3656522 250 400

La petite fadette

Dans le pays, on l'appelait la petite Fadette, car elle avait la taille d'un farfadet et les pouvoirs d'une fée. Comme sa grand-mère, elle guérissait les hommes et les animaux. Landry, l'un des jumeaux de la ferme voisine, tombe amoureux d'elle. Mais l'amour d'une sorcière est mal vu dans cette famille, et il rend malade de jalousie Sylvinet, l'autre «besson». Après La Mare au diable et François le Champi, c'est le troisième roman champêtre de George Sand. Elle y exprime tout ce que la vie lui a appris. L'apparence des êtres ne compte pas, il faut percer l'écorce. La richesse des filles ne fait pas leur bonheur et l'amour est difficile à construire. Son désir inassouvi est là, aussi, d'un amour qui durerait toujours. La Petite Fadette illustre le grand dessein de George Sand : enseigner le respect de Dieu, de la nature, de la sagesse, de l'amour.Dans le pays, on l'appelait la petite Fadette, car elle avait la taille d'un farfadet et les pouvoirs d'une fée. Comme sa grand-mère, elle guérissait les hommes et les animaux. Landry, l'un des jumeaux de la ferme voisine, tombe amoureux d'elle. Mais l'amour d'une sorcière est mal vu dans cette famille, et il rend malade de jalousie Sylvinet, l'autre «besson». Après La Mare au diable et François le Champi, c'est le troisième roman champêtre de George Sand. Elle y exprime tout ce que la vie lui a appris. L'apparence des êtres ne compte pas, il faut percer l'écorce. La richesse des filles ne fait pas leur bonheur et l'amour est difficile à construire. Son désir inassouvi est là, aussi, d'un amour qui durerait toujours. La Petite Fadette illustre le grand dessein de George Sand : enseigner le respect de Dieu, de la nature, de la sagesse, de l'amour.

Monsieur papa 5710 250 400

Monsieur papa

« Moi, je préfère Franck. »
Celui qui fait cette déclaration péremptoire c'est Laurent, dix ans, et Franck, c'est son père
D'ailleurs quand sa Mère a quitté la maison pour vivre avec un Américain, çà ne lui a rien fait.
« C'est plus simple avec Franck, c'est plus simple pour la cuisine, pour rire, pour tout.
Mais Laurent doit passer ses vacances en Ardèche avec sa maman.
Quant à Franck, il ira à Bangkok.
Là, Laurent n'est pas du tout d'accord.
Il veut, lui aussi, partir pour Bangkok et, surtout, ne pas quitter son grand copain de père.
Pour parvenir à ses fins, Laurent emploiera tous les moyens, des plus drôles, aux plus désespérés.

David copperfield 4358803 250 400

David Copperfield

David Copperfield mène une vie heureuse auprès de sa jeune mère, qui est veuve, et de l'étrange Mme Peggotty.
Mais cette existence est interrompue par le mariage de sa mère avec M.Murdstone, homme cruel qui va causer la mort de son épouse.
David est alors envoyé à l'école, où il subit les mauvaise traitements du maître Creakle, puis au magasin de Murdstone et Grinby, où on lui fait accomplir les besognes les plus serviles.
Il s'enfuit de Londres, gagne Douvres à pied et se réfugie chez sa tante Betsy Trotwood. C'est une nouvelle vie qui commence, empreinte d'événements dramatiques et spectaculaire, qui mènera David vers le bonheur et la gloire littéraire.

La couleur des sentiments 83330 250 400

La couleur des sentiments

Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noirs qui font le ménage, la cuisine et qui s'occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L'insolente Minnie, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Peut-être devra-t-elle s'exiler dans un autre état, comme Constantine, qu'on n'a plus revue depuis que les Phelan l'ont congédiée. Mais Skeeter Phelan, de retour à Jackson au terme de ses études, va chercher à découvrir pourquoi Constantine, qui l'a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot.

Le cercle des poetes disparus 420913 250 400

Le cercle des poétes disparus

A Welton, un rigide collège américain pour garçons, surgit un nouveau professeur de lettres, Monsieur Keating. Lui-même ancien élève, ce dernier a pris soin d'amener dans ses valises son enthousiasme, sa passion pour la vie et la poésie, et va être le premier à donner le droit à ses étudiants de penser par eux-mêmes. Autrement dit, à sortir du moule qui leur imposé. Bouleversant les règles établies et mettant en péril le contrôle exercé sur ces jeunes adolescents « sans cervelle », le professeur Keating sera leur source d’inspiration et le souffle de motivation dans le cœur des jeunes gens. Il les aidera à se découvrir eux-mêmes et à tracer leur propre voie.

Cvt lavare 1487

L'avare

Harpagon est l'une des plus grandes créations de Molière. Tout, dans cet homme, respire l'avarice et la décrépitude. Rongé par une maladie de corps, Harpagon l'est aussi par une maladie de l'âme. Ladre, il rogne sur la nourriture et les habits de ses domestiques, sur l'avoine de ses chevaux, sur l'entretien de son fils, obligé d'emprunter à taux usuraire pour vivre, et sur les cadeaux indispensables à sa fiancée. Usurier, il prête à des taux exorbitants, calcule, évalue tous les objets qui l'entourent. Dans cette atmosphère poussiéreuse et sordide, où fusent les mots féroces, le père usurier s'oppose au fils emprunteur. L'avarice détruit l'amour filial, l'amour paternel, l'amour quel qu'il soit. La cassette remplie d'or enterrée dans le jardin est l'âme, le cœur, le souffle même d'Harpagon. Les retrouvailles d'un homme et d'une cassette sont ici le seul hymne à l'amour.

Cvt les fourberies de scapin 6757

Les fourberies de scapin

Scapin, le valet italien, est fourbe. Il est menteur, voleur, hypocrite et perfide. Mais, à sa façon, il est aussi fidèle et courageux. Il lutte en permanence contre les injustices de son temps, celle par exemple qui empêche les amoureux de se marier librement. Voilà pourquoi ses jeunes maîtres lui confient leurs amours, voilà pourquoi il s'engage à les aider. Et quand Scapin donne sa parole, l'action se précipite. Toutes les ruses et toutes les inventions burlesques sont permises !

Cvt le malade imaginaire 1016

Le malade imaginaire

Argan se plaît à croire qu'il est gravement malade et cherche à s'entourer de médecins et d'apothicaires... au point de vouloir marier sa fille Angélique à un docteur ! Heureusement, Béralde, le frère d'Argan, et Toinette, l'impertinente servante au grand coeur, veillent. Ils mettent tout en oeuvre pour que le vieil homme retrouve la raison

A 10

Dom Juan

Dom Juan fut écrit par Molière à la suite de l'interdiction de Tartuffe. Cette tragi-comédie raconte la vie du libertin Dom Juan. Si Molière est considéré comme un classique, Dom Juan fait des exceptions aux règles classiques : la pièce refuse la règle des trois unités, est écrite en prose, se finit mal (contraire au code de la comédie) et mélange les registres.

B 10

Le bourgeois gentillome

Le Bourgeois gentilhomme est une comédie-ballet de Molière, en trois puis cinq actes (comportant respectivement 2, 5, 16, 5 et 6 scènes)1 en prose (sauf les entrées de ballet qui sont en vers), représentée pour la première fois le 14 octobre 1670, devant la cour de Louis XIV, au château de Chambord par la troupe de Molière. La musique est de Jean-Baptiste Lully, les ballets de Pierre Beauchamp, les décors de Carlo Vigarani et les costumes turcs du chevalier d'Arvieux.

Dans cette pièce, Molière se moque d'un riche bourgeois qui veut imiter le comportement et le genre de vie des nobles. Ce spectacle est très apprécié par Louis XIV qui l'impose à ses courtisans plutôt hostiles.

C 7

Le Tartuffe

Une famille est déchirée; sous le masque d'une religion austère, un intrus s'est installé, a conquis Orgon, le maître de maison, et sème de désordre : il courtise en secret la femme de son hôte, convoite sa fille et ses biens. Et Orgon n'y voit que du feu... sacré En 1664, Molière montre, dans Le Tartuffe, les dangers de l'imposture et de l'aveuglement. Deux fois interdite à l'époque, sa pièce est plus que jamais d'actualité. Et si le rire restait le meilleur moyen de combattre le fanatisme ?

D 3

Le médecin malgrés lui

Une femme battue force son mari, bûcheron de son état, mais ayant étudié le latin, à devenir médecin, spécialiste de cas désespérés : il ne veut pas qu'on meure sans ordonnance, et souhaite que les femmes restent muettes. C'est que ce métier est, de tous, le meilleur : «Soit qu'on fasse bien ou soit qu'on fasse mal, on est toujours payé de même sorte.» «Les bévues, dit encore le médecin, ne sont point pour nous ; et c'est toujours la faute de celui qui meurt.» Quant aux morts, «jamais on n'en voit se plaindre du médecin qui l'a tué.»

A 11

La gloire de mon pére

Un petit Marseillais d'il y a un siècle : l'école primaire ; le cocon familial ; les premières vacances dans les collines, à La Treille ; la première chasse avec son père...
 

B 11

Le chateau de ma mére

Le plus beau livre sur l'amitié enfantine : un matin de chasse dans les collines, Marcel rencontre le petit paysan, Lili des Bellons. Ses vacances et sa vie entière en seront illuminées.
 

C 8

Le temps des secrets

Les vacances à La Treille se poursuivent., mais ne se ressemblent plus : Lili doit travailler aux champs avec son père, et Marcel rencontre Isabelle, la fille du poète Loïs de Montmajour. Puis ce sera l'arrivée en classe de sixième, et l'entrée en scène de l'inénarrable Lagneau...

D 4

Le temps des amours

L'année de cinquième : la découverte de la " vocation " poétique ; Lagneau, le cancre héroïque et encore et toujours Lili, qui, en compagnie de Marcel, soutient Joseph lors d'une partie de boules d'anthologie.

A 12

Marius

"... Il y a longtemps que cette envie m'a pris.... Bien avant qu'il vienne... J'avais peut-être dix-sept ans... et un matin, là, devant le bar, un grand voilier s'est amarré... C'était un trois-mâts franc qui apportait du bois des Antilles, du bois noir dehors et doré dedans, qui sentait le camphre et le poivre. Il arrivait d'un archipel qui s'appelait les Iles Sous le Vent... J'ai bavardé avec les hommes de l'équipage quand ils venaient s'asseoir ici ; ils m'ont parlé de leur pays, ils m'ont fait boire du rhum de là-bas, du rhum qui était très doux et très poivré. Et puis un soir, ils sont partis. je suis allé sur la jetée, j'ai regardé le beau trois-mâts qu s'en allait... Il est parti contre le soleil, il est allé aux Iles Sous le Vent... E c'est ce jour-là que ça m'a prix."

B 12

Fanny

Depuis le départ de Marius, César est de plus en plus coléreux et ses amis en font les frais. Lorsque Fanny apprend qu'elle attend un enfant de Marius, le déshonneur la guette... Deux ans après 'Marius', Pagnol reprend dans 'Fanny' ses personnages où il les a laissés. Les spectateurs du Théâtre de Paris retrouvent avec enthousiasme Fanny, César, Panisse, Escartefigue, monsieur Brun, Honorine, Orane Demazis et Charpin sont au rendez-vous ., mais pas Raimu, fâché avec le directeur de la salle, est remplacé par Harry Baur. En 1932, Marc Allégret tourne 'Fanny', et Raimu reprend le rôle que Pagnol a écrit pour lui. Le succès du film 'Fanny' est aussi grand que celui de 'Marius'. Des années trente aux années soixante, plusieurs remakes en sont réalisés. Wallace Beery, Emil Janings, Charles Boyer ont interprété César. Maurice Chevalier, lui, a été, en 1961, un Paraisse hollywoodien. 'Cet enfant, quand il est né, il pesait quatre kilos... Ceux-là, c'est sa mère qui les a faits. Maintenant, il arrive à sept... Ces trois kilos de plus, c'est trois kilos d'amour.'

C 9

Cesar

"Le pauvre Honoré est tout préparé bien au goût du Bon Dieu d'Elzéar. Et si, en arrivant au coin d'un nuage, il se trouve en face d'un Bon Dieu à qui on ne l'a jamais présenté ? Un Bon Dieu noir, ou jaune, ou rouge ? Ou un de ces Bon Dieu habillés en guignol, comme on en voit chez l'antiquaire, ou celui qui gros ventre ? Ou bien celui qui a autant de bras qu'une esquinade ? Le pauvre Panisse qu'est-ce qu'il va lui dire ? En quelle langue ? Avec quels gestes ? Tu te vois, toi, déjà fatigué par ta mort, et tout vertigineux de ton voyage, en train de t'expliquer avec un Dieu qui ne te comprend pas ? Et tu as beau lui faire des prières, il te dit : "Quoi ? Comment ? Qu'est-ce que vous dites ?" Et il te le dit en chinois ?"

A 13

Les fleurs du mal

"Plonger au fond du gouffre, Enfer ou Ciel, qu'importe? / Au fond de l'inconnu, pour trouver du nouveau!"
Ces vers du "Voyage" éclairent à eux seul l'entreprise du poète. Esprit vagabond, toujours mobile, Baudelaire explore les dédales de la conscience. Il atteint tantôt à l'extase, tantôt se perd dans les abîmes du péché. A travers ses poèmes, il nous fait partager le drame qui se joue en lui et qui n'est autre que la tragédie humaine. Baudelaire, premier poète moderne, donne à la poésie sa véritable dimension: exprimer, par-delà les mots, ce vertige absolu qui s'empare de l'âme. Tout chez lui affirme la nécessité de la souffrance, la fatalité du péché. Tout traduit une âme profondément troublée mais charitable. Baudelaire fait des Fleurs du Mal un immense poème de la vie et du monde.

Z1 25

Tristan et Iseult

Tristan conduit Iseult la Blonde vers son futur époux, le roi Marc. A bord du navire, avant que les côtes de Cornouaille ne soient en vue, ils boivent un philtre qui les unit l'un à l'autre, pour trois ans, d'un amour indissoluble. Mais les noces d'Iseult et du roi seront célébrées et de l'amour les amants ne connaîtront que la souffrance.
Racontée mille et une fois, cette vieille légende celte s'était déformée. S'inspirant des manuscrits du XIIe et XIIIe siècle, René Louis a rendu à ce conte sauvage, bercé par la mer et le vent de la forêt, la force de ses origines. L'intrépide Iseult n'a jamais été la victime d'un sortilège, elle boit le vin herbé de son plein gré, pour se donner tout entière à l'amour. Et Tristan, a héros invincible et tueur de monstres » est vaincu non par le destin mais par la femme aimée à laquelle il sacrifie sa vie.

Z3 20

Jacquou le croquant

Périgord, 1815, Jacquou n'a que huit ans lorsque son père est jeté au bagne, où il meurt au bout de quelques mois. Jacquou jure de se venger du comte de Nansac, un noble, arrogant propriétaire terrien, responsable de l'arrestation de son père. Quand, devenu adulte, Jacquou peut enfin mettre en oeuvre sa vengeance, il devient en même temps le justicier du peuple paysan.

Z1 26

Le monde de Narnia

Retrouvez, réunis en un seul ouvrage, les sept volumes du Monde de Narnia. Guidés par le Lion Aslan, découvrez dans son intégralité la saga fantastique du grand romancier C. S. Lewis

Z1 27

A la croisée des mondes

Tome 1 : Pourquoi la jeune Lyra, élevée dans l'atmosphère confinée d'une prestigieuse université anglaise, est-elle l'objet de tant d'attentions ? De quelle mystérieuse mission est-elle investie ? Lorsque son meilleur ami, Roger, disparaît, victime des ravisseurs d'enfants qui opèrent dans tout le pays, elle n'hésite pas à se lancer sur ses traces... Un voyage vers le Grand Nord, périlleux et exaltant, qui lui apportera la révélation de ses extraordinaires pouvoirs et la conduira à la frontière d'un autre monde.
Tome 2 : Le jeune Will, à la recherche de son père disparu depuis de longues années, est persuadé d'avoir tué un homme. Dans sa fuite, il franchit une brèche presque invisible qui lui permet de passer dans un monde parallèle. Là, à Cittàgazze, la ville au-delà de l'Aurore, il rencontre Lyra. Elle aussi cherche à rejoindre son père, elle aussi est investie d'une mission dont elle ne connaît pas encore toute l'importance. Ensemble, les deux enfants devront lutter contre les forces obscures du mal et, pour accomplir leur quête, pénétrer dans la mystérieuse Tour des Anges...
Tome 3 : Lyra est retenue prisonnière par sa mère, l'ambitieuse et cruelle Mme Coulter qui, pour mieux s'assurer de sa docilité, l'a plongée dans un sommeil artificiel. Will, le compagnon de Lyra, armé du poignard subtil, s'est lancé à sa recherche, escorté de deux anges, Balthamos et Baruch. Avec leur aide, il parviendra à délivrer son amie. Mais, à son réveil, Lyra lui annonce qu'une mission encore plus périlleuse, presque désespérée, les attend : ils doivent descendre dans le monde des morts...

4 19

Poil de carotte

Poil de Carotte est menteur, hypocrite, malpropre, paresseux et têtu.
C'est en tout cas ce que dit de lui sa mère, qui cherche à le corriger à coups de trique et de punitions. Or, si Poil de Carotte a la peau dure, il a aussi le cœur tendre et la parole facile.

 

Bonne lecture à tous. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site