Créer un site internet

King of fools Tome 1

Logan

King of fools tome 1 logan 1089007 121 198

 

E 2

 

U2n voyage aux Maldives, c’est bien ; une histoire d’amour, c’est mieux.

De cette semaine de rêve passée aux côtés du ténébreux Logan il y a trois ans, Alyx ne retiendra qu’un sentiment de rejet et d’humiliation, et grand bien lui fasse, maintenant qu’elle semble filer le parfait amour avec Brody.

Pourtant, chaque fois qu’ils se croisent, les ex-amants de l’océan Indien ne peuvent s’empêcher de s’envoyer leur haine au visage, jusqu’au jour où le jeune homme comprend que, s’il a besoin de jouer avec elle, ce n’est peut-être pas seulement une question d’ego.

Mais comment faire revenir une femme dans ses filets lorsque l’on a que des erreurs à se faire pardonner ?

La belle et explosive Alyx saura-t-elle résister à la tentation de tous ces charmes déployés ?

B 2

O2nt dit souvent que de l'amour à la haine, ou que de la haine à l'amour, il n'y a qu'un pas. Car l’être humain, est un être fort complexe. Aujourd'hui on aime et demain on hait l'autre et vis versa. Nos émotions, sont ceux qui nous permettent de vivre en société. La plupart du temps, nous nous cachons derrière des manières afin que les autres ne voient pas ce que nous sommes réellement. Il faut dire pour notre défense, que peu de gens, peuvent voir à travers nos habitudes et lire dans nos cœur. Mais, parfois, on évite de montrer ce que nous sommes réellement afin que ceux qui nous entoure ne voie pas qui nous sommes et ce que nous ressentons au plus profond de nos âmes. Non pas par ce que l'on apprécie pas ceux qui nous connaissent, mais plus par peur du regard des autres sur nous. Devant on rie, dans nos cœur on pleur, devant on parle bien, mais en réalité on ne supporte pas la personne au point de devenir hypocrite, et cela ne s’arrête pas là. Mais c'est toute l'histoire de notre vie, car se cacher, c'est ce qu'est devenu la société. On ne fait pas un pas en dehors de chez nous que l'on découvre des hommes et des femmes qui portent sur leurs épaules tout les malheurs du monde, du moins c'est ce qu'ils pensent. Pour ma part, je préfère la franchise, quitte à ce que cela fasse du mal à mon interlocuteur, au moins, il sait que je ne suis pas du genre à me la péter, comme le dit les jeunes. Je passe certes pour la grande méchante, mais au moins, je peux encore me regarder dans la glace. Et je pense, que c'est ce qu'aurait du faire le jeune arrogant de service de ma dernière lecture. Cela lui aurait permis de passer à travers pas mal de problèmes. Car pour moi, le seul sentiment qui me fait vivre, c'est bien l'amour. Mais comment attraper dans ses filets, une belle sirène ??? Avec la méthode du fuis moi je te suis, bien sûre, mais … pas facile facile de mettre en pratique cette méthode. Pour preuve ???? Lisez la suite.

Messieurs, je n'ai qu'une chose à vous dire, si vous aimez une jeune femme, soyez direct, mais ne jouez pas avec ses sentiments et encore moins ne soyez ni condescendant, ni arrogant avec elle, car, vous êtes sûre de la voir fuir au plus loin. Un voyage aux Maldives, c’est bien ; une histoire d’amour, c’est mieux. Ma vie est un enfer, elle a l'odeur de Logan Reyes. Un mélange indéchiffrable de virilité, de sexe et d’'angoisse … De cette semaine de rêve passée aux côtés du ténébreux Logan il y a trois ans, Alyx ne retiendra qu’un sentiment de rejet et d’humiliation, et grand bien lui fasse, maintenant qu’elle semble filer le parfait amour avec Brody. Pourtant, chaque fois qu’ils se croisent, les ex-amants de l’océan Indien ne peuvent s’empêcher de s’envoyer leur haine au visage, jusqu’au jour où le jeune homme comprend que, s’il a besoin de jouer avec elle, ce n’est peut-être pas seulement une question d’ego. Mais comment faire revenir une femme dans ses filets lorsque l’on a que des erreurs à se faire pardonner ? La belle et explosive Alyx saura-t-elle résister à la tentation de tous ces charmes déployés ?

Là clairement, on peut parler du fameux ''fuis moi, je te suis''. Car ces deux là, c'est amour et haine mélangé, comme le noir et le blanc.

Alyx est une belle jeune femme, qui comme bon nombre d'entre nous, rêve du prince charmant. Aussi, elle passe de relation en relation à force d’être déçue de ses chéris de quelques jours. Mais avec Logan, avec qui elle a eut une relation de quelque jours aux Maladives, c'est une explosion nucléaire qui nous explose à la figure. En effet, elle possède un fort caractère, une répartie très piquante – surtout avec cet ignoble personnage -, indépendante, drôle, gentille, et belle. Mais malgré cela on ressent chez elle un manque de confiance en elle, surtout ressentit lorsqu'elle parle à sa meilleure amie. Si avec les autres, elle nous montre une jeune femme attentionné, avec Logan … bin … c'est plutôt explosif.

Logan, beau gosse, belle gueule, sexy, et sous ces couches de qualité, se cache est l'archétype même du connard, car en réalité, il est arrogant, macho, sûr de lui, il se la pète, etc, et en joue énormément pour attirer les femmes dans son lit.Il est brillant dans son job, même si c'est un autre qui tire toute la gloire, il fait ce qu'il veut quand il veut, fan de hockey, etc. Mais sa plus grande passion, emmerder Alyx. Et on va dire, que juste pour cela, il mérite de sacré bonne baffes, tellement qu'il m'énervait.

Brody, est un hockeyeur qui sillonne le pays afin de jouer ses compétitions. C'est aussi le chéri d'Alyx. Il est gentil, attentionné, doux et cherche à se faire pardonner, même s'il n'est pour rien dans l'histoire. D'un autre coté, malgré le fait qu'il soit très beau, je le trouve trop fade. Il faut dire, que pour une fille qui possède autant de caractère, un mec comme lui n'est pas fait pour elle.

Davis, est le meilleur ami de Logan et le colocataire d'Alyx. Autant dire, qu'entendre ces deux là se chamailler comme chien et chat, le fatigue bien plus qu'il n'y parait. Pourtant, même s'il sait ce que ses deux amis ressentent l'un pour l'autre, il ne vient pas s’emmêler, sauf peut être pour leur permettre d'y voir plus clair et après qu'ils ouvrent un peu leurs yeux. C'est un être fort gentil, qui sait ce que veut dire vivre sans celle qu'on aime. Car, en réalité, il fut le petit ami de la meilleure amie d'Alyx.

June, ex de Davis et meilleure amie d'Alyx. Si on peut dire une chose à propos de cette jeune femme, c'est qu'elle est bien une amie. Toujours présente pour Alyx, malgré le fait qu'elle ait ses propres sentiments à trier. Elle est là quand Alyx à besoin de parler, elle est là quand Alyx pleure, elle est là à chaque étape pour permettre à Logan et Alyx de se mettre ensemble. Elle n'hésite pas à critiquer Logan s'il le faut, ou d'envoyer Davis derrière son pote. C'est l'amie parfaite. Elle est drôle, douce, attentionnée, gentille et agréable. Je l'adore.

Voilà, pour les personnages. Effectivement, j'en dis peu sur eux, mais, au fond, il vaut mieux lire le livre et les connaître un peu mieux, que je vous dise tout sur eux. Car maintenant, je vais enfin vous parler de la plume de l'auteur, la romance entre les personnages et l'intrigue du livre.

Tout d'abord, la plume de Sissie Roy, est une découverte pour moi. Effectivement, je ne connaissait aucun de ses écrit. Mais à force de naviguer sur mes forums adorés, j'ai fini par découvrir cette petite saga. Et je ne le regrette pas. Sa plume est pleine d'humour, débordante de vie, légère et intense. Pas une seule fois je ne me suis ennuyée en lisant ce livre. J'ai vraiment adoré du début à la fin. Les mots choisis, sont simples, et on arrive facilement à s'immerger dans l'histoire. Les personnages forts attachants, et l'histoire en elle même est très bien écrite. Les pages ont défilées bien trop vite à mon goût, mais, il faut dire, que chaque fois que je tombe en pâmoison devant une histoire, je n'arrive pas à poser une seule fois mon livre. De plus, j'ai vraiment apprécié de vivre cette histoire à travers les yeux des deux jeunes gens, un coup c'était Alyx, un autre c'était Logan.

Ensuite la romance entre eux deux est phénoménal. Ces deux là applique à la lettre l'adage du fuis moi, je te suis, suis moi, je te fuis. C'est aberrant comment, chaque fois qu'ils se retrouvent, c'est pic sur pic qu'ils s'envoient. Bon au fond je comprend Alyx qui en veut énormément à Logan pour ses parole aux Maladives, mais là, c'est vraiment choquant. Ces deux là, ne cessent de se crier dessus, et le pire, c'est que Logan fait tout pour qu'elle lui réponde avec tant de sarcasme. Car il faut bien l'avouer, il est dure de comprendre que Logan en pince grave pour la belle jeune femme. Après tout, il fallait qu'il comprenne qu'Alyx s'était trouvée un beau gosse avec qui elle se sente bien, pour revenir à la charge. Car, à ce moment là, Logan, va vite se rendre compte qu'il a fait la plus grosse erreur de sa vie, trois ans plutôt, quand il s'est éloigné de la belle. Malheureusement, il a tellement de fierté, et d’orgueil, qu'il va commettre bévues sur bévues à travers les multiples tentatives pour conquérir la belle, et par faiblesse, il va toujours les faire au plus mauvais moment. Mais dans ce combat sans fin entre ces deux là, on a l'impression que Logan a trouver son double féminin. Cependant contrairement à Alyx qui recherche une relation stable, lui, jusqu'à présent il ne voulait que papillonner. Seulement, c'est la relation que la jolie Alyx avec Brody, qui lui fait comprendre qu'il veut bien plus avec elle. C'est le jeu du chat et de la souris qui prends vie dans ce livre, et cela pour notre plus grand plaisir. Ils vont devoir alors apprendre se connaître, à faire des compromis, et avoir confiance en l'autre, s'ils ne veulent pas y laisser des plumes.

Enfin, l'intrigue de ce premier livre, est bien évidement, comment vont ils tomber dans les bras l'un de l'autre. Pourtant, je vous l'avoue, rien n'était gagné d'avance. L'autrice, a très bien su mener sa barque, et, je l'avoue, cela me change un peu du fantasy.

En conclusion, une histoire d'amour pleine de pep's. Des joutes verbales mordantes. Des personnages forts attachants. Une prose simple et légère. Et surtout une romance des plus juteuse, au point que j'en redemande. Contrairement à ce que vous pensez, ce n'est pas parce que ma chronique est courte que je n'ai pas aimé. Bien au contraire. Je suis encore sur un petit nuage. Et je vais avec plaisir me glisser dans le tome deux, au plus vite. A bientôt pour une nouvelle chronique.

 

13 8

— Allô ?

— Lyx ! C’est moi ! Je te dérange ?

— Comme chaque fois que tu daignes m’appeler. Que veux-tu ?

— Ta gentillesse te perdra. Va te faire voir ! Je voulais savoir comment tu allais.

— T’es fou ou quoi ? T’as un trouble de bipolarité ? Si c’est le cas, il y a des médicaments adaptés à tes problèmes, tu sais.

— Cesse les insultes, je passe te prendre à 19 heures pour le dîner.

Elle éclate de rire, un rire fort et spontané qui m’arrache un sourire amusé.

— Elles sont où les caméras cachées ? Parce que pour le coup, j’ai presque marché.

— C’est une invitation tout ce qu’il y a de plus classique, marmonné-je, mi-amusé mi-exaspéré.

90

— Écoute, oublie ça tout de suite ! Je ne vais pas…

— Je passe chez toi à 19 heures, poupée, la coupé-je, maintenant plus réjoui que jamais en imaginant l’air dégoûté qu’elle doit afficher.

— NON !

Cependant, sa plainte regorge d’impuissance quand je mets fin à la conversation en lui raccrochant au nez. Comme je m’y attendais, dans la seconde suivante, je reçois un texto.

* Non ! Non ! Non ! Non !

C’est une marrante quand elle veut.

* Tu vas venir pour rien du tout ! Je ne viendrai pas !

Je tape une réponse rapide.

* Cesse de faire la difficile et sois prête à 19 heures !

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire